Un sejour inoubliable – Ep 25 _ Par Alfaducentaure

Episode #25

 

Emma, Vanessa et Jimmy sortent de l’eau, se douchent rapidement et me rejoignent.

Je demande qui travaille ce soir.

 

– Moi ! Dit Emma.

– Moi aussi ! Ajoute Vanessa.

– Pas moi ! Annonce Jimmy.

– On passe la soirée ensemble alors ?

– Avec plaisir !

– T’as des fringues pour bosser ? Demande Vanessa à Emma.

– A part ceux que je portais en arrivant non !

– Tu veux que je te prête quelque chose ?

– Oui je veux bien.

– Viens avec moi alors.

 

Elles s’éclipsent. Je demande à Jimmy, qui est resté nu, ce qu’il aimerait faire.

 

– Profiter encore de la piscine non ?

– Oui si tu veux, je vais y aller aussi. Tu veux boire quelque chose ?

– Une bière si tu as !

– Bien sûr !

 

Je vais chercher les boissons.

 

– Tiens ! Dis-je en lui tendant la bouteille.

– Merci !

– Elles sont folles ces nanas tu ne trouves pas ? Me demande-t-il.

– Ah, c’est la jeunesse ! Tu ne l’es pas toi ?

– Si bien sûr ça arrive mais là elles n’ont peur de rien !

– Ça t’a gêné ce qu’elles ont fait sur la plage ?

– Oui un peu, y avait quand même des familles.

– Tu as bien réagis en leur demandant de partir.

– Je ne sais pas jusqu’où elles auraient pu aller !

 

Les filles sont de retour.

Vanessa porte une mini-jupe plissée blanche et un débardeur bleu ciel. Quant à Emma, elle a choisi une jupe courte en jean blanc et un tee-shirt de même couleur faisant bien ressortir son bronzage.

 

– Comment nous trouvez-vous ?

– Magnifiques, comme d’hab. ! Dis-je.

– Et toi Jim ?

– Canon !

– Je me serrai bien occupée de ta bite mais on n’a plus le temps-là, dit Vanessa. Peut-être que Jérôme pourra s’en charger, ajoute-t-elle.

 

Ils me jettent tous un regard étonné.

 

– T’es bi mon chéri, non ? Dit Vanessa.

– Comme toi !

– C’est vrai ? Me demande Jimmy.

– Oh j’ai eu une petite expérience récemment en effet.

– Et alors, ça t’a plu ?

– C’était bizarre, mais intéressant !

– Bon, nous on file, annonce Emma.

– Vous passerez nous voir ? Demande Vanessa.

– Peut-être, dis-je.

 

Elles grimpent dans la mini et disparaissent.

 

– Tu me racontes ton expérience homo ? Demande Jimmy.

– Si tu y tiens ! On va dans l’eau ?

 

Je retire mon boxer puis nous plongeons.

Je narre mon aventure avec Stéphane. Jimmy m’avoue qu’il est bi et a connu quelques expériences entre mecs.

 

– Ça s’est fait tout naturellement, sans le chercher au départ forcément, lui dis-je.

– C’est comme ça le mieux, la surprise, l’inattendu !

– La situation s’est présentée et je n’ai pas vraiment réfléchis. L’idéal c’est comme pour mon expérience : être à plusieurs, faire un trio avec une femme et dans l’action, regarder, toucher la queue de l’autre…

– T’as envie d’aller plus loin avec ce mec, ou d’autre ?

– Qui sait ? Peut-être ! T’as déjà essayé à plusieurs ?

– Ça m’est déjà arrivé avec deux nanas oui.

– Jamais un trio avec un couple ?

– Non jamais !

– Tu sais que Vanessa a envie de baiser avec toi ?

– C’est ce que j’ai cru comprendre.

– Elle me l’a dit ! Elle en a très envie !

– Ça ne t’ennuierait pas ?

– Non pas du tout, je suis assez partageur !

– Pas jaloux ?

– Non ça va.

– Faut voir alors !…

– J’ai vu le traiteur tout à l’heure.

– Celui pour la soirée ?

– Oui Patrick L.

– Ah oui Patrick !

– Tu le connais ?

– Oui

– Il était bien accompagné.

– Claire ?

– Oui ! Tu la connais aussi ?

– Oui très bien !

– Ah bon ?

– Elle danse parfois au bar.

– Au bar ? Où tu bosses ?

– Oui ! Elle fait la gogo avec une autre fille de temps en temps. Elle est jolie hein ?

– C’est un canon tu veux dire !

Oui c’est vrai !

– Elle ne te plaît pas à toi ?

– Si beaucoup mais elle est jeune !

– Vingt ans, non ?

– Elle a fêté ses dix-huit ans en juin, elle a fait une fête au bar.

– Dix-huit ?

– Oui dix-huit !

– Ah !!

– Pourquoi ?

– En fait, elle m’a fait des avances.

– Non ?

– Si !

– Et ?

– C’est bizarre !

– Qu’est-ce qui est bizarre ?

– Je ne sais pas ce qu’elle me trouve !

– Bah t’es pas mal !

– A part ça ?

– T’as de l’expérience.

– Oui je pense que c’est ça qui l’attire.

– Alors !

– On a échangé des textos tout à l’heure et elle aimerait, je pense, être soumise !

– Soumise ?

– Oui, à mes désirs, obéir à mes ordres.

– Ça peut-être excitant.

– Oui très ! J’aime beaucoup dominer…

– Cool alors !

– On verra, je t’en reparlerai !

 

Une voiture arrive. Des talons résonnent sur la terrasse, c’est Clarisse. Toujours aussi sublime dans un tailleur blanc, jupe fourreau longue et veste cintrée. On est tous les deux, accoudés au bord de la piscine, à la regarder comme un ange…

 

– Coucou les garçons, ça va ? Cool on dirait !

– Salut Clarisse, répond Jimmy.

– Salut beau gosse, tu vas bien ? Tu bosses pas ce soir ?

– Non pas ce soir.

– Ça été ta journée ? Demande-je.

– Oui mais épuisante. Vous me faites une petite place ?

– Bien sûr !

 

Elle tire le zip placé derrière sa jupe qui tombe à ses pieds et là, elle apparaît nue !

De notre position en contre-plongée avec ses jambes légèrement écartées nous avons une vue imprenable sur son abricot tout lisse.

 

– Ben quoi les gars, vous n’avez jamais rien vu ?

 

Elle déboutonne sa veste, la retire, elle ne porte rien en-dessous non plus !

 

– Tu as bossé comme ça ? Demande Jimmy.

– Oui pourquoi ? Ça m’arrive très souvent ! Tu n’aimes pas ?

– Si si beaucoup !

 

Elle se dirige vers l’échelle, pénètre dans l’eau et viens nous rejoindre. Elle se glisse entre nous mais à l’inverse.

La savoir nue, même si ce n’est pas la première fois, c’est sans doute la situation qui veut ça, me fout une trique d’enfer !

 

– Vous avez fait quoi cet aprèm ?

– On a déjeuné là avec Emma et Vanessa. Nous sommes allés à la plage puis les filles sont allées travailler, voilà quoi ! Raconte Jimmy.

 

J’ajoute que le traiteur est passé pour le repérage en vue de la soirée.

 

– Le fameux Patrick ?

– Oui c’est ça !

– Sympa ce type non ?

– Oui très !

– Sa fille aussi n’est-ce pas Jérôme ?

– T’as vu Claire ? Demande Clarisse.

– Oui elle bosse avec son père.

– Et ?

– Et quoi ?

– Elle t’a tapée dans l’œil ?

– Elle est très jolie.

– Très jeune aussi !

– Elle est majeure !

– Vous ne voulez pas me caresser ?

– Te caresser ?

– Oui me toucher, me tripoter, me peloter quoi ! Vous n’avez pas envie ?

– Si, dis timidement Jimmy.

 

Je glisse une de mes mains sur son ventre puis descend entre ses cuisses, plaque directement mes doigts sur son clitoris.

Jimmy s’occupe des seins.

Clarisse bascule la tête en arrière, clos ses yeux, bouche entre ouverte.

 

– Humm c’est bon vos mains sur moi, faites-moi jouir.

 

J’accélère mes va et vient, Jimmy pince les tétons. Clarisse se laisse partir dans un grand râle…

 

– Vous m’avez fait jouir, à moi maintenant ! Asseyez-vous sur le rebord.

 

On s’exécute et nous nous retrouvons donc assis bites bandées, Clarisse entre nos jambes.

 

– Humm elles sont belles vos queues, ça vous excite tout ça !

– C’est surtout toi qui nous fais bien bander, dis-je.

 

Elle prend un sexe dans chacune de ses mains et nous branle vigoureusement. Puis, alternativement, elle lèche, suce, aspire les phallus tendus.

 

– Vous aimez ça ?

 

Nous répondons « oui » l’un après l’autre.

La séance dure un petit moment.

Jimmy est le premier à annoncer sa jouissance. Clarisse empoigne la bite, caresse les couilles de l’autre main, gobe le sexe dur.

Jimmy se tend, bascule vers l’arrière.

 

– Ahhhh oui !

 

Il crache sa semence dans la bouche.

 

– Humm c’est bon, dit Clarisse en se passant la langue sur lèvres pour ne pas en perdre une seule goutte.

– A toi maintenant.

 

Elle se positionne entre mes jambes. Je n’ai pas cessé de me branler et suis certain que je ne vais pas tarder à jouir moi aussi.

Elle procède de la même façon que pour mon voisin.

 

– Approche ton cul, donne-le-moi !

 

Elle me fixe droit dans les yeux et insinue un doigt dans ma rondelle. J’ai l’impression d’être électrisé !

 

– Oh, tu aimes ça mon cochon hein ?

– Oui c’est bon !

– T’as envie de jouir ?

– Oui !

– Tu vas gicler dans ma bouche déjà plein de sperme ?

– Oui !

 

Elle reprend ma bite dans sa bouche, accélère les mouvements de son doigt dans mon cul.

Ça y est je jouis ! Et c’est dans un râle sans retenue que j’éjacule.

 

– Vous m’avez bien inondée mes gaillards, c’était trop bon de vous faire jouir comme ça !

– Tout le plaisir est pour nous, dit Jimmy.

– La prochaine fois vous mettrez vos bites dans mes trous !

– Quelle vicieuse tu es ! Ajoute-je.

– Moi ? Oui et salope en plus ! Répond-t-elle en passant ses doigts sur sa bouche pour se nettoyer.

 

Elle sort de l’eau, file sous la douche.

Nous nous regardons Jimmy et moi.

 

– Qu’est-ce que t’en penses ?

– Chaude, très chaude cette fille !

– Oui c’est tout à fait ça !

– Vous faites quoi ce soir ? Demande-t-elle en se séchant.

– On a rien décidé pour le moment, pourquoi ?

– Non, comme ça !

– Tu veux sortir ?

– Pas vraiment ! J’ai faim, y’a quoi à manger ?

Il reste des trucs de ce midi.

– J’ai envie d’une pizza, ça vous tente ?

– Oui pourquoi pas ?

– La pizzeria auprès du bar où tu travailles en propose à emporter non ?

– Oui, répond Jimmy.

– OK je cherche le numéro.

 

Quelques instants après je navigue sur le site internet du restaurant pour faire notre choix.

J’appelle, je passe commande.

 

– Il faut aller les chercher dans vingt minutes.

– Ils ne livrent pas ? Demande Clarisse.

– Non, on n’est pas en ville ma chère !

– OK OK !

– Je vais m’habiller. On boit du vin?

– Bien sûr !

 

J’enfile un bermuda et un polo.

Je débouche une bouteille de vin. Nous nous installons sur la terrasse. Jimmy s’est aussi rhabillé.

 

– Puisque tout le monde s’habille, j’y vais aussi, dit Clarisse.

 

Nue, elle passe entre nous pour aller se changer. Nous l’accompagnons du regard.

 

– Elle a vraiment un corps magnifique et quel cul ! Dit Jimmy.

– Ça tu peux le dire !

 

Les minutes défilent, il est temps d’aller chercher les pizzas. Clarisse n’est toujours pas revenue.

Depuis la cuisine je lui crie qu’on s’absente dix minutes.

 

– OK, à tout à l’heure !

 

Nous prenons ma voiture.

 

– Alors Jimmy, Clarisse ou Vanessa ?

– Pour l’instant je suis allé plus loin avec Clarisse qu’avec Vanessa !

– Oui c’est vrai !

– Les deux sont très attirantes !

– Oui mais différentes : Clarisse est plus autoritaire alors que Vanessa serait plus soumise.

– T’as baisé avec les deux en même temps ?

 

Je lui raconte ce qu’on a fait à trois. Il n’en revient pas.

 

– Tu connais deux nanas depuis trois jours et t’as déjà vécu tout ça !

– C’est arrivé un peu par hasard et quand tu sens que ces personnes sont complices et ont les mêmes envies, ça facilite les choses.

– T’es là encore longtemps ?

– Je ne sais pas trop à vrai dire !

– Comment ça ?

– Je n’ai pas d’impératif

– Tu fais quoi dans la vie à part te taper des nanas ?

– Suis dans l’immobilier.

– Agent ? Promoteur ?

– Disons que j’ai eu la chance d’investir au bon moment ! Un appartement acheté puis rénové et revendu avec une belle plus-valu, puis un second, un troisième etc.

– T’es rentier alors ?

– J’ai créé une société qui gère tout et ça tourne bien.

– C’est cool alors !

– Oui ça va pour le moment ! Tu veux faire quoi après tes études ?

– Je ne sais pas trop, j’ai encore le temps de penser à mon futur ! Pour l’instant je profite !

– T’as bien raison mon gars, profite !

 

Arrivés à la pizzeria, nous récupérons notre commande et reprenons le chemin de la villa.

Le soleil couchant tire ses derniers rayons derrière les pins. Les lumières bleutées de la piscine et l’éclairage tamisé sur la terrasse donnent une ambiance particulière à la villa.

On aperçoit Clarisse assise sur un fauteuil.

 

– C’est nous !

– J’ai faim ! Clame-t-elle

– Eh bien voilà de quoi satisfaire ton appétit !

– Cool, je vais chercher les assiettes, dit-elle.

 

Elle se lève et nous remarquons qu’elle ne porte qu’une nuisette noire plutôt courte !

Jimmy me regarde.

 

– Ne t’étonnes plus de rien ici, dis-je.

– Tu crois qu’elle a quelque chose en-dessous ?

– Je fais le pari que non !

– Je ne paris pas ! Répond-t-il en riant.

Clarisse revient avec les assiettes.

 

A suivre…

Retrouve les épisodes du séjour inoubliable ici 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :