Un séjour inoubliable – Ep 22 _ Par Alfaducentaure

Episode #22

 

Mercredi

 

Une porte qui claque me fait ouvrir un œil, le soleil qui passe par les volets m’ouvre le deuxième. Je regarde le réveil : 9 heures.

Vanessa est toujours auprès de moi, couchée sur le côté. Je me colle contre son dos, j’ai une trique d’enfer !

Ma bite se cale contre ses fesses. Je caresse une jambe, remonte lentement sur la hanche, le ventre. J’atteins un sein que je frôle, puis le téton que je titille. Elle remue.

 

– Qu’est-ce que tu fais ? Me lance-t-elle.

– J’ai très envie de toi

– Pas moi ! Laisse-moi dormir !

 

Oh le vent !

 

Je remballe le matos, je me lève, et file vers la douche.

Au retour, bien calmé, j’enfile un short et fonce prendre un café.

Isabelle prend son petit-déjeuner à la cuisine.

 

– Coucou, déjà levé ?

– Salut, oui quelqu’un a claqué une porte ça m’a réveillé.

– C’est Clarisse, elle n’a pas fait attention ! Café ?

– Oh oui, s’il te plaît.

 

Je m’installe sur un tabouret. Isabelle me sert dans un grand mug.

 

– Vous vous êtes couchés tard ?

– Vers 4 heures et demie je crois.

– Pas beaucoup de sommeil alors ?

– Non pas trop, je ferai peut-être une sieste cet aprèm

– C’était sympa cette soirée non ?

– Oui très ! Ils en font souvent ?

– Oui régulièrement l’été, je crois qu’il y en a une autre la semaine prochaine.

– Quel thème ?

– Je ne sais pas, faudra demander à Vanessa. Vous êtes rentrés ensemble ?

– Oui je l’ai attendu, j’ai aidé à ranger.

– Ça s’est sympa !

– Je ne serais pas resté à les regarder

– Je m’en doute venant de toi !

– Pierre n’est pas là ?

– Non il est parti de bonne heure au bureau, je le rejoindrai en fin de matinée. Ce soir on dîne avec des amis, ce n’est pas certain qu’on repasse par ici avant. Tu fais quoi aujourd’hui ?

– Je ne sais pas encore. Peut-être rester tranquille, au bord de la piscine !

– C’est une bonne idée, profites-en !

– Ça se passe comment samedi soir ?

– Notre soirée ?

– Oui

– C’est très simple : les invités sont conviés vers 20 heures, il y aura un traiteur, un DJ et ont fait la fête jusqu’au lendemain !

– Cool !

– On devrait être une cinquantaine

– Ah oui quand même !

– Oui ça fait du monde mais c’est bien quand il y a plein de monde !

– Vous faites ça tous les ans ?

– Oui et ici c’est pratique, il y a de la place et, en général, il fait beau et chaud !

– On m’a dit en effet que c’était très chaud

– ça dépend de quoi on parle.

– C’est à dire ?

– C’est une soirée d’adultes consentants

– Ah OK je vois !

– Et tous ceux qui viennent savent à quoi s’en tenir ?

– Ils sont prévenus de la tournure des événements !

– C’est préférable.

– Tu veux un autre café ?

– Oui mais laisse je vais me servir

– Non bouges pas !

 

Isabelle se lève de son tabouret, elle porte la même jupe qu’hier soir.

 

– C’est la jupe que tu portais hier ?

– Oui

– Elle te va super bien

– Tu trouves ?

– Oui, bien courte et moulante, elle te met bien en valeur

– Merci c’est gentil !

– C’est la vérité !

– Pierre dit qu’elle est trop courte !

– Moi je ne trouve pas, tu as de belles jambes et de jolies fesses, ça te va bien

– Tu n’auras qu’à le dire à Pierre !

– Je lui en parlerai !

 

Elle s’avance vers moi et m’enlace.

 

– Je n’ai pas de culotte en-dessous, me dit-elle en prenant une de mes mains et en la dirigeant sous la jupe. Alors ?

– En effet, dis-je en constatant l’absence de tous sous-vêtements, hier soir aussi ?

– Non pas hier soir.

– Mais tu es souvent comme ça ?

– Aussi souvent que possible oui !

– Telle mère telle fille alors !

– Absolument ! Tu aimes ?

– Bien sûr !

– Je sens que tu bandes !

– La situation l’est !

– T’as envie de me baiser ?

– Ici ? Comme ça ?

– Pourquoi pas ?

– Et si Vanessa arrivait ?

– Elle dort non ?

– Pas sûr, j’ai entendu du bruit

– Allez ! T’es pas cap ? Je me tourne et tu fourres ta queue dans ma chatte, juste ça OK ?

 

Je n’ai même pas le temps de répondre qu’elle se tourne, relève sa jupe sur ses hanches, se penche un peu.

Elle a un joli cul et moi ma bite bien raide, c’est ainsi que je la glisse aisément dans son sexe. Elle me dit qu’elle est bonne, qu’elle l’a sent bien, qu’elle en avait très envie depuis un moment. Mais ce plaisir ne dure pas, elle se retire, se tourne, s’accroupit et lèche ma bite encore tendue. J’aimerais que cela dure encore mais elle se relève.

– J’avais juste envie de la sentir dans ma chatte, dit-elle en riant.

– C’était très bon, trop court, mais très bon !

– Je te promets qu’on remettra ça plus tard et ce sera plus long !

– Chiche !

– Ce n’est pas le tout mais je dois me préparer, à plus tard !

Elle s’éclipse me laissant comme ça, penaud.

 

Le soleil inonde la terrasse, je m’installe sur un transat au bord de la piscine.

– Ça va ? Me dit une voix qui n’est pas celle d’Isabelle.

Je me retourne, c’est Vanessa, debout dans l’encadrement de la porte-fenêtre. Elle est juste couverte d’une jupette blanche style « tennis » et d’un débardeur court, ses tétons pointent de façon perceptible.

– Bien et toi ?

– Ça va. Je me sers un jus d’orange, tu veux quelque chose ?

– Oui je vais reprendre un café mais je vais me le faire t’inquiètes !

Je me lève, rejoins la cuisine et fait couler le café. Mais je reste un peu distant, « chat échaudé… »

– Bien dormi ?

– Pas suffisamment !

– Excuse-moi de t’avoir embêtée

– Je n’avais pas très envie ce matin

– Ça j’avais compris !

– Tu m’en veux ?

– Non non pas du tout ! On s’installe dehors ?

– OK mais je vais chercher mon chapeau.

 

On se pose sur les transats. Je lui demande ce qu’elle fait aujourd’hui :

– Rien et particulier et toi ?

– Pareil, tranquille ici peut-être !

– Ouais c’est cool là ! Y a Emma qui doit passer

– Emma ?

– Ma collègue, la blondasse, elle est géniale cette gamine !

– Oui, elle bossait hier soir ?

– Non elle ne pouvait pas venir

– Quel âge a-t-elle ?

– 18 je crois

– Jeune !

– Oui et très mignonne, elle va te plaire !

– Pourquoi ?

– Parce qu’elle est craquante et pas farouche !

– Elle te plaît aussi ?

– Oui beaucoup !

Isabelle, qui vient d’apparaître, interrompt notre conversation en m’appelant :

– Tu peux venir deux secondes Jérôme ?

– J’arrive !

Je la rejoins.

Elle a remplacé sa tenue cool par un tailleur cintré avec jupe très ajustée.

– Tu pars ?

– Oui mais rentre deux secondes… Comment tu me trouves ?

– Très élégante !

Puis, relevant sa jupe :

– J’ai rien mis en dessous !

Me prenant une main et la dirigeant sur son sexe :

– Tu sens comme je suis toute trempée ?

– En effet ! Dis-je en glissant un doigt dans sa fente toute lisse.

– J’ai envie de sexe là ! Baise-moi encore !

– Là maintenant ?

– Oui !

 

Ni une, ni deux, elle reprend la même position que tout à l’heure. Je m’installe derrière elle et la pénètre d’un coup. Elle se caresse en même temps, elle veut jouir rapidement. Moi je sens que je ne vais pas être très long non plus. Le fait de savoir que Vanessa puisse arriver à tout instant amplifie mon excitation.

Quelques va et vient bien profonds dans sa chatte l’amène à l’extase mais je suis obligé de poser une de mes mains devant sa bouche pour que ses cris n’alerte sa fille.

– Je ne vais pas tarder moi aussi, lui dis-je

– Tu vas jouir dans ma bouche, ordonne-t-elle !

De ce fait, elle s’écarte, s’agenouille.

– Allez vient !

J’astique ma queue quelques instants puis, dans un râle contenu, je décharge mon sperme dans sa bouche.

Elle se relève, saisie une bobine d’essuie-tout.

– Tiens, dit-elle en me donnant quelques feuilles, j’aurai adoré te nettoyer mais je n’ai pas le temps,

– Essuies-toi également, tu en as plein les lèvres !

– Une prochaine fois tu me lécheras la chatte, j’adore ça ! Faudra aussi s’occuper de mon cul, j’en raffole !

Eh bien, quel programme !

– Si Vanessa te demande quelque chose, dis-lui que je t’ai parlé du traiteur, qu’il doit passer cet après-midi pour commencer son installation.

– Ah OK !

Nous nous rajustons puis rejoignons Vanessa.

– Je file mon cœur, lui dit-elle en l’embrassant. On ne sera pas là ce soir, on dîne avec Michel et Christine, amusez-vous bien !

– Bye Man, bon aprèm !

 

Isabelle s’éloigne, je me réinstalle sur le transat.

– Vous avez fait quoi ?

– Elle m’a parlé du traiteur, il doit passer cet après-midi. Elle m’a demandé de voir avec lui comment il souhaite installer son matériel pour samedi.

– Ça sera sans doute comme l’année dernière, il a l’habitude !

– Je ne sais pas, on verra !

Son téléphone vibre pour la réception d’un texto.

– C’est Emma !

– Que dit-elle ?

– Elle est avec Jimmy. Ils apportent le nécessaire pour le déjeuner. Elle a une surprise pour moi

– Une surprise ?

– Oui elle écrit une surprise ! Je vais insister pour savoir ce que c’est !

Elle pianote puis reçois un nouveau message.

– Elle écrit : « J ‘ai acheté un nouveau bikini, il est d’enfer, j’en ai même pris un pour toi »

– Un bikini ?

– Oui, elle écrit un bikini !

– Tu n’en as pas ?

– Si bien sûr !

– Il fait chaud, tu viens te baigner ?

– Non pas maintenant, me répond-t-elle toujours en pianotant sur son téléphone.

– Tu connais la règle ?

– La règle ?

– Oui pour la piscine !

– Oui…pas de maillot c’est ça ?

– Exact !

De ce fait, je retire mon short et me glisse dans l’eau.

– Ouah !

L’eau froide contraste avec la chaleur extérieure et me saisis un peu, et plus même…

– Alors ? Me lance Vanessa

– Un peu fraîche mais ça fait du bien

– Ça calme tes ardeurs ?

– Tu viens ?

– Plus tard !

Je n’insiste pas et effectue quelques longueurs tranquillement avant de rejoindre le bord de la piscine en me postant juste face à Vanessa. Elle est à moitié allongée, les jambes relevées.

 

A suivre…

Retrouve les épisodes du Séjour Inoubliable ici

One Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :