Shadow

Tout savoir sur le fétichisme des collants

La sexualité est vécue de manière différente chez chaque personne. Il est donc important de comprendre les différents fonctionnements en fonction de vos préférences mais également de celles de votre partenaire. D’une manière générale, une personne peut avoir des fantasmes, ou des fétichismes divers. En effet, le fétichisme s’applique en différentes catégories et diffère entre chaque personne. Il est donc important de comprendre un fétichisme en particulier si vous ou votre partenaire est concerné. Par exemple, connaissez-vous le fétichisme des collants ?

Le plus connu est bien souvent le fétichisme des pieds. Mais il est loin d’être le seul et les préférences sexuelles se répandent progressivement grâce à un mouvement d’assurance au niveau des personnes. Nous vous avons donc préparé pour vous un article qui vous donnera des informations pour tout savoir sur le fétichisme des collants. Alors n’attendez plus pour lire la suite !

Comprendre le fétichisme

Avant de comprendre le fétichisme des collants, il est important de saisir le sens du fétichisme. Dans un premier temps, le fétichisme désigne la pratique d’adoration d’un objet de culte. Mais lorsque le fétichisme touche la partie sexuelle, cela signifie prendre du plaisir en se focalisant sur une partie du corps, un objet ou une matière par exemple. On trouve d’ailleurs beaucoup d’adeptes du fétichisme sur un site de rencontre BDSM.

On peut souvent se dire que le fétichisme est simplement une préférence sexuelle mais cela est plus important. En effet, la personne ayant un fétichisme va se retrouver dans l’incapacité de ressentir du plaisir si elle n’a pas son fétichisme. C’est donc cette partie qui passe avant le reste et apporte du plaisir.

Il est donc important de différencier les fantasmes, les préférences sexuelles avec les éléments qui sont indispensables au plaisir. Si on parle de fétichisme des collants, cela signifie donc qu’il est impossible de prendre du plaisir en l’absence de l’objet de culte : le collant.

Le fétichisme peut également concerner des matières comme le satin ou le velours par exemple. Mais cela ne se limite pas à des objets et aux matières. Certains fétichismes concernent des parties du corps, ou une morphologie particulière. Mais si vous remarquez que vous développez une préférence pour un élément, cela ne signifie pas forcément que vous avez un fétichisme particulier. Il faut laisser le temps passer et se montrer attentif afin de savoir si cette obsession est toujours présente après 6 mois par exemple. Vous pourrez alors parler de fétichisme des collants.

Comment cela peut-il s’appliquer aux collants ?

Il est important de comprendre le fétichisme pour faire le lien avec l’objet de culte. Il est tout à fait possible de développer un fétichisme des collants et de l’identifier si vous prenez le temps de vous montrer attentif.

Dans un premier temps, vous devez pensez à ce qui vous attire chez les collants. La forme, le toucher, l’allure que cela donne ? Vous pourrez ensuite vous demandez si d’autres objets ou matières vous font cet effet. Si cette obsession pour les collants continue dans le temps, vous pourrez considérer que vous êtes fétichiste des collants et que ce n’est pas simplement une préférence passagère.

Vous aurez donc tendance à vous sentir attiré par une femme avec des collants, et non une femme en simple jupe courte. Vous aurez envie de possédez des collants chez vous, de collectionner les matières de ces articles de mode ou de vous focaliser sur une matière en particulier.

Le fétichisme des collants dans votre couple

Lorsque vous aurez l’assurance d’être fétichiste des collants, il faudra prendre le temps d’en informer votre partenaire. Cela peut vous sembler risqué mais il est primordial de connaitre les préférences et les besoins de chacun afin de vivre dans une relation équilibrée. Il faudra prendre le temps d’expliquer en quoi consiste un fétichisme pour que votre partenaire puisse identifier son importance. Vous pourrez ensuite faire part de votre fétichisme des collants pour l’inclure dans votre vie de couple. Toutefois, même si cela est un besoin pour vous, il faudra prendre conscience que votre partenaire n’aura peut-être pas le même fétichisme et que ses besoins seront différents. Il faudra donc trouver un équilibre entre vous pour pouvoir vivre votre sexualité avec votre fétichisme des collants, sans oublier d’accorder du temps aux fétichismes ou autres préférences de votre partenaire. Pour vous aider à vous lancer dans cette pratique en douceur, vous pouvez par exemple offrir des collants et les faire porter, cela sera un bon début. Votre partenaire apprendra rapidement à se familiariser avec votre fétichisme des collants et il se prendra rapidement au jeu très rapidement en découvrant ce nouveau fétichisme. Il est donc tout à fait possible de vivre facilement avec un fétichisme des collants, mais pour cela vous aurez besoin de vous assurer que ce n’est pas une préférence passagère et que c’est réellement ce que vous voulez. Lorsque vous en serez sûr, il ne vous restera plus qu’à profiter de votre quotidien en laissant libre court à vos préférences sexuelles.

5 Comments

  • Merci pour cet article intéressant”.En effet, la personne ayant un fétichisme va se retrouver dans l’incapacité de ressentir du plaisir si elle n’a pas son fétichisme. ”
    Je m’aperçois que j’utilise parfois le mot “fetichiste” et qu’apparement je l’ai galvaudé. Pour moi, un homme qui adore les collants, les bas… Qui m’en offre pour des soirées coquines, qui touche avec désir et envie, qui me demande de les garder pendant l’acte et qui prend plaisir à jouir sur le nylon est un fetichiste. Alors que non… Puisqu’il peut aussi avoir du plaisir sans le nylon.

  • Ha, on me demande !
    Bel article, merci de l’avoir écrit, il éclaire bien la question. J’aime beaucoup les bas, bien sûr, mais ce qui m’attire dans les collants, c’est d’abord la vue d’une femme dont le haut des cuisses et les fesses sont eux aussi recouverts. C’est vraiment très beau et très sexy. J’aime aussi leur douceur au toucher et sur toutes les parties de mon corps. C’est différent de bas, mais j’aime beaucoup. Ma chérie porte souvent des bas et surtout des collants quand nous allons faire l’amour. En réalité, nous faisons aussi l’amour quand elle n’en porte pas, donc, ce n’est pas exactement un fétichisme pour moi, mais ce n’est pas loin, tellement j’aime ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.