Étiquette : HHF

L’amour au pluriel – Ep 3 _ Par Trekker 2

L’amour au pluriel – Ep 3 _ Par Trekker 2

Récits Érotiques
Episode 3 Nous savourons les derniers spasmes du plaisir, paume de Véro qui caresse tendrement ma cuisse. Légère ondulation de ses reins, je glisse progressivement hors d'elle et m'allonge sur le dos. Mes doigts caressent ses cheveux et épaules.Véro " Maintenant, je veux voir .... " Eric allume les lampes de chevets, Véro se retourne et viens s'allonger sur moi. Appuyée sur les coudes, elle me dévisage et parcourt mon visage avec ses doigts. Son intimité trempée est plaquée sur ma cuisse, son musc mêlé de mon foutre coule sur moi. Elle dépose un baiser tendre sur mes lèvres, se redresse et devine ses interrogations dans son regard." Véro, hier tu as eu ma voix et ce soir mon corps .... "Sous l'effet de la surprise son visage se fige un instant, puis s'éclaire d'un grand éc
L’amour au pluriel – Ep 2 _ Par Trekker 2

L’amour au pluriel – Ep 2 _ Par Trekker 2

Récits Érotiques
Episode 2 Un appel d'Eric sur mon portable:"Bonsoir. Je suis devant la porte de ta chambre ... "Je lui ouvre, il entre et m'explique qu'il a peu de temps :"Nous venons juste de rentrer ... Pour m'absenter, j'ai prétexté allez chercher à la réception une bouteille d'eau minérale ... "Un peu surpris, je lui demande :"Mais alors, Véro est au courant de rien ?.... "Eric avec un demi sourire :"Je ne lui ai rien dit pour ce soir, mais elle se doute de quelque chose. Hier soir après ton appel, je lui ai seulement indiqué qu'elle aurait une surprise ce week-end. Une forme de cadeau ... Elle m'a questionné en plusieurs fois sur la nature de ce cadeau, mais j'ai éludé à chaque fois ... Ce soir, au restaurant, elle a encore insisté pour savoir ... "Impatient de la sui
L’amour au Pluriel – Ep 1_ Par Trekker 2

L’amour au Pluriel – Ep 1_ Par Trekker 2

Récits Érotiques
1er épisode Fin d'après midi dans une brasserie du centre ville, je prends un café avec Eric. Notre dernière rencontre à près de trois mois et on se téléphone peu. Nos relations sont épisodiques et du genre ex collègues devenus copains. On ne s'est jamais racontés nos passés respectifs et vies, c'est beaucoup mieux ainsi. Aujourd'hui, après quelques échanges rapides sur nos activités professionnelles, on parle cinéma, pop-music et romans destroy de Virginie Despentes. Le genre de choses qui comptent réellement dans une relation, celles qui font que l'on a ou pas le feeling avec l'autre.Eric " A 19h, je vais devoir te quitter pour rejoindre Véro à Poitiers ... à cette saison et heure, c'est au moins deux heures de route... Véro ne peut se libérer que pour cette nuit.... "  Moi " Pas
Hélène _ Par Federico

Hélène _ Par Federico

Récits Érotiques
Hélène et moi, nous fréquentions une bande de copains, avec lesquels nous sortions, buvions des coups, dehors, ou chez les uns ou les autres.Je savais que l’un d’entre eux avait particulièrement attiré l’attention d’Hélène, elle me l’avait précisé, par provocation, un soir, un peu avant de s’endormir. Cela m’était resté dans la tête…Nous en avions reparlé, toujours à des moments précédant nos ébats, cela faisait monter la pression. Hélène était très humide quand elle me décrivait son fantasme qui était devenu le nôtre : faire l’amour avec cet homme.Devait-elle le réaliser ; la fonction de ce désir n’était-elle pas de nous stimuler avant tout ? Si, sans doute, mais j’avais envie de plus…Cet homme que nous ne connaissions qu’à travers des fréquentations, qui semblait lointain
L’amour sauveur – Trio HHF bisexuel

L’amour sauveur – Trio HHF bisexuel

Récits Érotiques
Lorsque je l'ai aperçu dans la rue, elle était entourée d'hommes qui la harcelaient. En m'approchant avec Loïc, il les repoussa en mettant un coup à l'un deux. Ces salauds partirent à toute allure. La jeune femme brune aux yeux clairs, s'est mise à pleurer.Loïc, mon colocataire, me propose de l'aider et de l'accueillir dans notre appartement situé à quelques rues. Une fois arrivés, la jeune femme s'est mise à sauter dans mes bras, tout en pleurant de plus belle. Je l'accompagnai dans ma chambre, et lui proposa de la laisser seule, chose qu'elle refusa. Elle souhaitait ma présence.La salle de bain était attenante à ma chambre, sans me demander ma permission, elle se déshabilla. Je pu découvrir une jeune femme brune, un visage fin, petite par sa taille, petite poitrine assez fine. Je
Un séjour inoubliable – Ep 27 _ Par Alfaducentaure

Un séjour inoubliable – Ep 27 _ Par Alfaducentaure

Récits Érotiques
Episode #27  - Il fait déjà très chaud ! Je vais prendre une douche, me changer et je rejoins ton père.- Tu vas travailler ?- Non seulement déjeuner avec Pierre. Tiens, au fait, cet après-midi, ceux qui installent le parquet doivent venir, tu seras là Jérôme ?- S'il le faut oui !- Patrick devrait venir aussi pour leur dire où se placer.- Patrick le traiteur ?- Oui !J’avais cru comprendre que, selon Claire hier soir, c'est elle qui devait venir, y aurait-il eu contre ordre ?- Tu travailles aujourd'hui ? Demande-je à Vanessa.- Oui en début d'après-midi, avec Jimmy, il doit passer me prendre d'ailleurs.- OK ! La matinée est déjà bien avancée.Isabelle nous retrouve.Elle a revêtu une robe fuchsia assez courte, épaules dénudé
Un sejour inoubliable – Ep 25 _ Par Alfaducentaure

Un sejour inoubliable – Ep 25 _ Par Alfaducentaure

Récits Érotiques
Episode #25  Emma, Vanessa et Jimmy sortent de l'eau, se douchent rapidement et me rejoignent.Je demande qui travaille ce soir. - Moi ! Dit Emma.- Moi aussi ! Ajoute Vanessa.- Pas moi ! Annonce Jimmy.- On passe la soirée ensemble alors ?- Avec plaisir !- T'as des fringues pour bosser ? Demande Vanessa à Emma.- A part ceux que je portais en arrivant non !- Tu veux que je te prête quelque chose ?- Oui je veux bien.- Viens avec moi alors. Elles s'éclipsent. Je demande à Jimmy, qui est resté nu, ce qu'il aimerait faire. - Profiter encore de la piscine non ?- Oui si tu veux, je vais y aller aussi. Tu veux boire quelque chose ?- Une bière si tu as !- Bien sûr ! Je vais chercher les b
55 heures à Paris – Ep. 9 – Par CamilleC

55 heures à Paris – Ep. 9 – Par CamilleC

Récits Érotiques
55 heures - H16 : Vendredi 14H00 Quand je rentre dans ta chambre, pour la première fois, je ne peux m’empêcher de penser au nombre de fois où j’ai rêvé y être. Et voilà que j’y suis avec 5 autres personnes et sans toi. Même si la pièce est grande et le lit immense je me sens à l’étroit avec tout ce monde. Oppressé. Surtout qu’il fait chaud… Je me demande un instant si je ne vais pas tout simplement ressortir, peut être prendre l’air, ou simplement attendre au salon que cela se passe.Mais c’est C qui me retient. Enfin pas elle directement bien sûr. Mais son visage, son attitude. Elle est à moitié allongée sur le lit, calée par des coussins, sa robe remonte assez haut sur ses cuisses. Pierre est assis à côté d’elle. Elle regarde Walter qui vient d’entrer. Il la regarde sans un mot tout