Shadow

Étiquette : éjaculation

Comment j’ai rendu une femme infidèle – Episode 13

Comment j’ai rendu une femme infidèle – Episode 13

Récits Érotiques
Episode 13 Nous faisons l’amour plusieurs fois durant la nuit. Pas une seule je n’ai réussi à éjaculer. Je ne me sens toujours pas assez excité. Pis encore peut-être, je me concentre davantage sur le plaisir de mon amante que sur le mien. Mon amante le sent et me demande plusieurs de ne pas me concentrer sur elle mais sur moi… Rien à faire ! Nous faisons une nouvelle pause. Puis, plutôt que de reprendre la pénétration, mon amante décide de me masturber. Elle prend mon pénis et commence à le frotter, à faire des va-et-vient vigoureux dans sa main… Pour la première de la soirée, je ressens un soupçon d’excitation. J’ai l’impression que c’est moi qui me masturbe devant les vidéos pour mieux éjaculer dans mon coin. Je sens mon pénis grandir, prendre de l’épaisseur et se durcir. L’excitation
Un week end à deux – Ep 8 _ Par Alinéa

Un week end à deux – Ep 8 _ Par Alinéa

Récits Érotiques
Episode #8 Il présenta son gland sur son orifice et entreprit de la pénétrer doucement mais fermement. Elle poussa un gémissement de plaisir ce qui l’encouragea à aller plus profond en elle. Il s’arrêta un peu pour qu’elle s’habitue, sortit doucement et entra de nouveau en elle. Elle agrippa le dossier du canapé des deux mains, plus par plaisir que par douleur. Attentif à ses réactions, il sût que c’était bon, qu’elle ne cherchait pas juste à le satisfaire mais qu’elle était prête elle aussi. Alors, il revint à son plan initial, la baiser durement. Il entreprit des va et vient rigoureux, faisant claquer son corps contre le sien. Il la tenait fermement par les hanches. Elle se cambrait toujours autant, tout en effectuant elle aussi un léger va et vient qui amplifier ses propres mouve
55 heures à Paris – Ep. 9 – Par CamilleC

55 heures à Paris – Ep. 9 – Par CamilleC

Récits Érotiques
55 heures - H16 : Vendredi 14H00 Quand je rentre dans ta chambre, pour la première fois, je ne peux m’empêcher de penser au nombre de fois où j’ai rêvé y être. Et voilà que j’y suis avec 5 autres personnes et sans toi. Même si la pièce est grande et le lit immense je me sens à l’étroit avec tout ce monde. Oppressé. Surtout qu’il fait chaud… Je me demande un instant si je ne vais pas tout simplement ressortir, peut être prendre l’air, ou simplement attendre au salon que cela se passe. Mais c’est C qui me retient. Enfin pas elle directement bien sûr. Mais son visage, son attitude. Elle est à moitié allongée sur le lit, calée par des coussins, sa robe remonte assez haut sur ses cuisses. Pierre est assis à côté d’elle. Elle regarde Walter qui vient d’entrer. Il la regarde sans un mot tout