Étiquette : cravache

Règles de Colocation – Ep 20 _ par Legras

Règles de Colocation – Ep 20 _ par Legras

Récits Érotiques
Le collier - partie 1  Zoé vit la silhouette s'approcher d'elle, la cravache se balançant au rythme de son bras ballant. À genoux, elle était au niveau de l'entrejambe de la vendeuse. Elle la voyait enfin autrement qu'en ombre chinoise. Zoé fut surprise de découvrir ses jambes uniquement recouvertes d'un collant sombre, son buste était habillé d'une sorte de body à manche longue brillant. Elle voulut lever la tête pour pouvoir voir le haut du corps, mais elle se retint. Elle vit la cravache descendre entre ses jambes puis par tapotement d'une cuisse à l'autre, la vendeuse lui fit ouvrir les cuisses plus largement. Bien sûr, ce toucher de cravache fini d'inonder sa culotte tellement son souvenir était présent. Zoé gardait le dos droit, les mains derrière la tête tenant ses cheveux et l
Règles de Colocation – Ep 19 _ Par Legras

Règles de Colocation – Ep 19 _ Par Legras

Récits Érotiques
Cours du soir _ partie #3Elle était chez Cassandra, c'était durant les vacances d'été entre la 3ème et la seconde. Les filles habitaient dans un petit village rural. Leurs familles pour la plupart travaillaient la terre ou élevaient des bêtes, les plus fortunées avaient un ranch où il louait des box et/ou des chevaux pour les habitants des villes proches.Les parents de Cassandra avaient un ranch, pour le plus grand bonheur de Zoé et Jeanne, avec qui elle s'entendait à merveille. Si tout semblait aller à merveille, sa famille avait dû déménager en ville à la suite de la maladie de la maman de Cassandra, ils avaient vendu leur ranch à contrecœur et s'étaient trouvé un appartement proche de l'hôpital. Zoé, elle se revoyait parcourir les box en aidant Cassandra à nettoyer
22 heures … 22 – soumise

22 heures … 22 – soumise

Récits
Il est bientôt 22 heures, ce soir, j'ai mangé seule. Monsieur avait un dîner d'affaires. Je sais qu'il rentrera de mauvaise humeur, car il n'aime pas que ces dîners traînent en longueur. De plus, je lui ai fait l'affront de répondre tardivement à son mail, où il me proposait une soirée D/S.  Début de soirée ...   Plus les minutes défilent, plus mon cœur s'emballe... Je suis là, à l'attendre. Et je n'ose pas vaquer à mes occupations car si je ne suis pas à la place qu'il souhaite, je sais que la punition sera terrible... Je regarde à nouveau mon reflet dans le miroir, et vérifie à nouveau que je n'oublie rien... Ma tresse biens serrée, mon collier, signe de ma soumission est en place. Je suis nue et parfaitement épilée...Soudain, j'entends la clé s’insérer d