Le Sexe à distance

Le Sexe à distance

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai rencontré mon Jules sur internet et nous avons commencé une relation à distance. Heureusement pour nous, seulement 130 km nous séparait au début.

Nous avons donc connu de longues périodes à distance l’un de l’autre, et nos déplacements professionnels nous y contraints encore régulièrement, et cette fois ci, il arrive que plusieurs milliers de kilomètres nous sépare. 

Mais les kilomètres n’ont jamais été un frein à notre sexualité, au contraire, cela a ajouté une touche pimentée à notre quotidien et nos retrouvailles ne sont que plus chaudes.

Il y a différentes façons de nous “sexiter” à distance, merci à la technologie de nous y aider.

Si toi aussi tu vis une relation à distance, si tu cherches des idées pour titiller ton partenaire, ou s’il prépare un déplacement, cet article est pour toi.

 

N’hésites pas à prendre des notes, car je vais tout détailler pour s’amuser à distance :

  •  Avant le départ, tu peux laisser des petits mots coquins à l’intention de ton partenaire, dans des lieux que seul lui découvrira. Cela apporte toujours un petit moment de bonheur, de découvrir sous l’oreiller, dans le tiroir à lingerie, ou encore dans son sac. C’est bref, mais il sait que tu as pensé à lui.
  • Le plus simple, les sextos. rapides et efficaces, j’adore en envoyer plusieurs tout au long de la journée. Petits mots coquins, descriptions d’envies précises, tout peut y passer. Cela reste ma méthode favorite.
  • Les MMS, pour envoyer des photos osées, augmentant ainsi la température. Discrète, ou complètement indécente. En lingerie, nue, avec ou sans accessoires… J’adore en envoyer quand je sais que mon Jules n’est pas seul… en réunion, ou déjeuner avec des collègues, cela m’excite encore plus de savoir qu’il peut être vu.
  • Les mails, ou plus romantique, les lettres glissées dans la valise. Plus long, mais aussi bien plus détaillé, sur des récits, des ébats, des envies, ou encore de nouvelles choses tentations à tester à son retour.
  • Les appels téléphoniques, un classique que beaucoup connaissent, le petit côté “téléphone rose”qui développe l’imagination de l’autre. Néanmoins, c’est la méthode que j’apprécie le moins.
  • La webcam, quand chacun est derrière son écran le soir, ou la journée durant un temps libre, pour un petit show intime avec ou sans accessoires. C’est la méthode la plus directe, mais qui permet de satisfaire quelques besoins à distance. 

 

Se séduire, se chercher, s’exciter, tout est bon à distance pour mieux se retrouver.
Et toi, comment fais-tu ? n’hésites pas à laisser un commentaire.

X.O.X.O.
Anna.

 

26 thoughts on “Le Sexe à distance

  1. Je suis tout à fais d’accord avec toi. Tu as très bien résumer les différentes techniques. Moi j’aime bien les sextos du jeudi soir. Les retrouvailles de la semaine arrive très vite et plus monsieur est chaud plus madame va prendre et c’est très excitant justement. J’adore.

  2. Vivre un sexualité à distance est une posture très subtile et exaltante si les deux partenaires jouent
    honnêtement le jeu en toute sincérité.
    J’ai vécu et vis encore parfois cette expérience et j’avoue y trouver un immense plaisir.
    Ce qui compte avant tout c’est de ne pas tricher…
    Savoir exprimer par écrit des sensations, des fantasmes, des pulsions est un art difficile mais
    extrêmement excitant.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi !
      Avec mon Jules on ne triche pas, on y prend beaucoup de plaisir et nous avons toujours hâte de nous retrouver 😉
      Maintenant j’apprends à m’exprimer ici, pour un autre public que mon partenaire, c’est un nouveau défi pour moi
      X.O.X.O.

  3. Du réel dans vos publications. Vrai que le sexe virtuel est un plus, une découverte qui est très excitante. Je l’ai pratiqué avec une amie, très réservée mais très portée sur le sexe. On discutait chaque jour de tout et de rien jusqu’au jour où notre conversation a débouché sur le sexe, la masturbation quand on est en manque. Delà, sans trop savoir pourquoi ni comment, on a franchi la barrière pour nous retrouver avec un bonheur partagé devant nos écrans. Elle était plus jeune que moi mais dans ce genre d’expérience l’âge importe peu du fait qu’on a les mêmes fantasmes. Malheureusement elle n’est plus de ce monde et j’avoue que cela me manque beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.