Sexe après grossesse

Le sexe après grossesse

Si tu me suis, tu sais que j'ai accouché de mon deuxième enfant il y a peu. Je parle de ma grossesse ici. Aujourd'hui, je vais te parler de sexe après grossesse, cette étape importante dans la vie d'une femme. Comme toujours, je donne mon rssenti personnel, je ne suis pas une professionnelle de la santé.

Après l'accouchement

Dans les semaines qui suivent l'accouchement, il faut savoir que le corps reprend petit à petit son rythme. Il a tout de même accueilli un bébé 9 mois ce n'est pas rien !
Souvent on conseille aux femmes de ne pas avoir de rapports pendant les 6 premières semaines.

Pourquoi ? Car l'utérus met environ 6 semaines à reprendre sa forme initiale. Le vagin distendu par le passage de bébé se remet en 40-50 jours environ. Le col de l'utérus quant à lui reste ouvert environ 15 jours après l'accouchement. Aussi, si la femme a subi une épisiotomie ou une déchirure. Et enfin, très souvent, il y a des saignements pendant 10-15 jours.

sexe après grossesse

Bref, pas très agréable non plus. Et évidement l'aspect physique n'aide pas. Un ventre flasque, des cernes accompagnées de la fatigue des nuits entrecoupées... Le sexe, ça ne sera pas la priorité de la jeune maman. Mais aussi parfois du jeune papa qui devra lui aussi s'adapter à sa femme devenue mère.

sexe apres grossesse

Mon ressenti

Après mon premier accouchement, ça a été simple. Le contraceptif utilisé m'a provoqué des règles non stop pendant 3 mois. Je n'ai pas eu de rapports durant toute cette période. Est-ce que cela m'a manqué ? soyons francs : non !
Bébé accaparaît mes jours et mes nuits. Mon corps flasque me dégouttait et j'avais peur de la douleur suite à une épisiotomie.

Est-ce que cela a dérangé mon Jules ? sans doute ! Mais pendant ces 3 mois, c'est de lui que je me suis occupée. Gâterie, découverte de nouvelles zones érogènes...

Je ne me sentais pas prête pour une pénétration. Et puis, on a recommencé tout doucement. D'abord par des longs préliminaires, puis un jour on a recommencé par des câlins plus intenses. Et nous avons repris notre vie sexuelle comme avant.

Après mon second accouchement, ce fut totalement différent. Je me suis sentie prête quelques semaines après la naissance. En douceur comme pour la première fois.
En bref, il faut avant tout se sentir prête et messieurs, il faut être un peu patient.

Et après quelques mois et quelques années

Ce qui est important selon moi, c'est de se rappeler que la base de la famille ça reste le couple. Et pour que ça roule selon moi, il faut prendre soin du couple au quotidien.
Ce n'est pas toujours évident, le train-train quotidien, le boulot, les enfants, la maison... On a vite fait de zapper le temps pour soi et de zapper son couple.

Les petites attentions quotidiennes, l'un envers l'autre, des moments à deux. Le contact physique est important sans forcément penser à la partie de jambe en l'air toute la nuit.
Et puis, se séduire encore et toujours. car l'amour n'est jamais un acquis !

Si tout cela est présent, on se trouve du temps pour du sexe, même si on ne va pas se mentir, le rythme sera sans doute moins soutenu que sans les enfants.
Et puis, n'oublie pas une chose, les enfants ça grandit. Et si tu prends soin de ton couple, votre inimité sera présente.
Surtout, n'hésite pas à parler de sexe, tes désirs et fantasmes avec ta moitié ! C'est très important pour vous permettre de découvrir de nouveaux plaisirs une fois les enfants couchés.

X.O.X.O.
Anna

10 Comments

  • Freyja

    Merci Anna pour ce partage 😊
    Je crois que ce qui est vraiment important C’est de savoir qu’avec un , deux ou plusieurs enfants la vie du couple ne sera plus jamais la même !
    Mais ça ne veut pas dire que C’est foutu lol!!!
    Comme tu l’exprimes la communication, le respect et le temps sont les clés de voûte pour garder les fondements du couple😊

  • Vraiment très intéressant Anna. Un témoignage bref mais disant l’essentiel. Et c’est agréable à lire 🙂

    Bien que je savais sur certaines choses, il y en a d’autres que j’ignorais du fait que je n’ai jamais eu d’enfant. C’est plutôt instructif si un jour je devais en avoir. Et pas qu’à moi, aussi aux autres.

    Encore merci pour ton récit Anna 😉

  • Benoit Tanguy

    salut Anna, de mes souvenirs de mes 3 accouchements vécus comme papa, l’absence de rapport ne m’avait pas tant manqué que cela: déjà quand ta femme souffre, tu n’as pas envie de lui en rajouter! d’autre part, j’étais un peu calmé hormonalement parlant, et ensuite, j’étais aussi fatigué par ces nuits de sommeil restreintes. je pense que notre physiologie s’adapte. Et pour un chaud lapin comme moi, 3 mois après “tous les jours”, je pensais que ca aurait été compliqué. et bien non!! je témoigne… tes articles sont toujours aussi pertinents et intéressants. merci de partager avec nous et notamment avec ceux qui pourraient se poser des questions. bisous et bon retour à la sexualité.

  • Je rejoins d’autres commentaires : je pense que notre vision de l’écart d’âge est très influencée par notre vécu. Ma sœur, avec qui je m’entends super bien depuis toujours, a 18 mois de moins que moi. Et 18 mois ça m’a toujours paru l’écart d’âge idéal et parfait entre des enfants, en plus c’est l’écart d’âge de mes neveux et ils commencent déjà à s’entendre bien et s’amuser ensemble. Et je ne me suis jamais trop préoccupé de l’idée de priver d’une partie de l’attention ou d’activité peut-être justement car je ne me souviens pas de quand j’étais enfant unique et que j’avais toute l’attention de mes parents (mais visiblement ça ne m’a jamais trop manqué lol). Mais ma petite princesse va avoir 9 mois etil y a un mais! Vu comment c’est passé ma première grossesse je ne me vois pas du tout retomber enceinte maintenant. Je vais sûrement culpabiliser de ne pas pouvoir rendre ma fille grande sœur aussi tôt que moi je l’ai été mais vraiment ce n’est pas possible. Et puis comment je ferai pour m’occuper d’elle si je suis dans le même état que la première fois ? Ça me fait un peu de la peine mais il faut aussi prendre en compte l’écart entre 2 grossesses pour l’écart d’âge entre 2 enfants 🙁

  • Bonjour Anna,

    ton article est juste et objectif. Ton ressenti fait pas mal écho à ce que j’ai vécu après l’accouchement. L’allaitement a aussi été une période un peu délicate. Moi qui adore qu’on me touche les seins, là il n’en était pas question. L’envie de sexe était moins présente également. Mais une fois cette période passée nous avons repris une activité sexuelle comme avant et nous sommes même devenus libertins par la suite!!

Laisser un commentaire