Sexe à distance

C était un dimanche d’été

Jules travaillait ce weekend. J’étais donc seule chez moi (avec nos enfants). Mais cela ne m a pas empêche d avoir des pensées lubriques toute la journée. Je ne sais si c est la chaleur qui m a misé cet état, mais la libido est au taquet en ce moment… J’ai donc commencé par lui envoyer quelques messages salaces la matinée…lui faisant comprendre que j’avais envie de sexe et surtout envie de lui… J’ai agrémenté mes messages de quelques photos. Pas trop olé olé mais légèrement subtile…

décolleté

Puis je lui ai dis que j’avais envie de jouer, avec mes doigts et plus si affinités.

Il m’a alors mis au défi de porter mes boules de geisha. Que je me suis empressée d’aller mettre. Et j’ai passé un moment à les porter. Ce fut très agréable et terriblement excitant de les ressentir à chacun de mes mouvements.

 

 

Plus tard dans l après midi

Les enfants à la sieste, me revoilà à pianoter sur mon portable des messages pour mon Jules…. Allongée sur mon lit, voilà que mes doigts glissent dans mon short pour y ressentir mon intimité détrempée de plaisir….

masturbation

J’ai envie de plus… je retire mon short et mon shorty….Mes doigts jouent avec les boules de geisha pendant que sextotes avec Jules…. J’ouvre mon tiroir ou j’ai toujours quelques tous à disposition….j’en sors mon womanizer. Je le place sur mon bouton et j’active le mode auto, je le laisse me donner du plaisir sans les mains. Ainsi, je continue les messages coquins.

CYMERA 20180731 151803

J’en veux encore plus!! Alors je retire les boules brillantes de cyprine. À la place, je choisis mon gode en verre. Toujours le vibro sur le clito, je fais glisser le gland de verre sur ma vulve. Mes lèvres s’écartent pour le laisser s’introduire en moi. J’aime ce moment, et la sensation froide est exquise. Je le fais lentement entrer en moi, presque totalement.Et je sais que Jules adore ce sextoy, car il rentre presque tout entier. Penser à cela me donne encore plus envie. Et je commence des vas et viens. Puis au fil de nos échanges, j’aimerais tellement qu’il soit là pour me prendre, me baiser fortement. Mes mouvements s’accélèrent de plus en plus. J’augmente la puissance du womanizer. Il ne me fait pas longtemps pour me laisser emporter par le plaisir brûlant de l’orgasme…

 

J’ai chaud !

Je retire le gode et stoppe le womanizer…. Je reprends une respiration calme et attrape pour portable pour décrire ce moment à mon Jules…. Et d’écrire me stimule encore. Alors pendant que j’envoie quelques photos, je remplace en vitesse lente le vibro sur mon petit bouton encore gonflé….. Sans aller à un second orgasme, j’aime parfois me donner du plaisir. Doucement… Sensuellement… Ce fut un agréable moment avec mon Jules…. Même si j’ai préféré les retrouvailles.?

CYMERA 20180731 151347

Désolée de la qualité des photos prise avec mon portable sur le moment évidemment.

Retrouve mes récits coquins perso ici. 
X.O.X.O.
Anna

26 thoughts on “Sexe à distance

  1. Très beau récit fort sensuel, et qui réveille en moi des souvenirs assez similaires : j’ai beaucoup pratiqué sur la fin du minitel, l’amour au téléphone avec des inconnues. Faire jouir une femme (parfois même un couple) qu’avec sa voix, et idem pour moi cela était souvent un must !….

    Indiscrétion Anna, est ce que tu l’as pratiqué ?

    PS : Fort belle ta chatte sur la photo….

  2. Merci @anna pour ce texte, j’ai beaucoup sextoté avec V. par SMS c’est grisant. Pas toujours facile quand on doit se masturber et écrire en même temps ! Merci pour la photo de ton joli minou, je l’apprécie en fin de texte comme une offrande, une preuve de ce qui vient de se passer, et le choix du noir et blanc apporte de l’érotisme sans le côté pornographique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.