Un séjour inoubliable – Episode 9

- Je déjeune avec vous et je repars ensuite, dommage, j'aurai bien profité de la piscine et d'autres choses...

- De quoi ? Ajoute-je.

- De voir deux beaux corps nus ça donne des envies !

Elle s'approche de Vanessa et l'embrasse tendrement sur la bouche pendant qu'une de ses mains descend sur ses seins, les malaxent, pince les tétons puis s'aventure sur son ventre pour terminer entre les cuisses.

Je suis planté là, debout, à admirer le spectacle et forcément je bande encore !

- Je crois qu'elle aimerait beaucoup se faire lécher, tu ne veux pas venir Jérôme ? Pendant ce temps je vais préparer la table, me suggère-t-elle.

- Humm oui viens mettre ta langue sur ma chatte, insiste Vanessa.

 

Je m'avance de quelques pas. Vanessa est allongée sur le transat, les jambes posées à terre sur les côtés. Je m'agenouille, écarte les lèvres de sa chatte avec les mains. Ma langue lèche son sexe suintant de désir.

Je me livre alors à une véritable inspection des moindres détails de son anatomie. Elle gémit. Je m'attarde désormais sur son clitoris, je le suce, le tire, le lèche. Elle se cambre, ça lui plaît.

Ma langue accélère le rythme des sucions. Je mets deux doigts dans sa chatte et la lime rapidement. Peu de temps après ma partenaire atteint l'orgasme. Vanessa ne dissimule pas sa jouissance, elle n'étouffe pas ses cris de plaisir.

 

A ce moment-là, Clarisse sort de la villa avec le nécessaire pour mettre la table.

- Eh bien, vous n'êtes pas très discret, on va se faire repérer.

Nous partons dans un fou rire.

J'aide Vanessa à se relever et lui donne un baiser sur la bouche.

- Merci, c'était délicieux, me chuchote-t-elle à l’oreille.

- J'aurai aimé m'occuper de ton cul, te lécher et doigter son petit trou qui me parait bien accueillant, lui réponds-je.

- T'es un gourmand, une autre fois...

 

Nous nous rhabillons sommairement : bermuda pour moi et la tunique pour Vanessa. Nous passons à table. Clarisse a remarqué l'achat de sa copine.

- C'est nouveau ça ? Lui demande-elle.

- Oui je l'ai trouvée au marché ce matin.

- Et tu l'as portée sitôt achetée ?

- Une fois essayée, elle ne voulait plus l'enlever, précis-je.

- T'as pas peur de te faire agresser alors, s'interroge Clarisse.

- Parce qu'elle est transparente ? demande Vanessa.

- Transparente oui mais bien courte aussi, on voit tes fesses ! T'avais mis une culotte au moins ?

- Euh non rien du tout !

- Même pas un string ?

- Bah non !

- Eh bien, c'est ce que je disais, tu n'as pas peur toi !

- Jérôme en a bien profiter, il n'a pas arrêté de me caresser les fesses de toute la matinée !

- Faut dire que c'est plutôt tentant, c'est même étrange que d'autres ne s'y sont pas risqués, invective Clarisse sur un ton frisant la jalousie.

- Je suis sûre que tu ne portes rien toi non plus sous cette robe, reprend de plus belle Vanessa.

- Oui c'est vrai mais ma tenue n'est pas autant indécente que la tienne, affirme Clarisse.

- C'est limite quand même. Je suis certaine que la fente au dos derrière ta robe remonte jusqu'à ton cul !

 

Et pour prouver ses dires, Vanessa se poste derrière Clarisse, lui colle la main sur ses fesses et constate qu'il est inutile de remonter la jupe pour y accéder.

- Tu vois, je peux te doigter sans problème, affirme Vanessa.

Je décide de mettre un terme à la polémique grandissante :

- Bon les filles, vous n'allez quand même pas vous prendre la tête pour une histoire aussi ridicule. Aller on passe à table !

Clarisse prends les mains de Vanessa puis l'attire à elle :

- Excuse-moi ma chérie, pardonne-moi, dit Clarisse.

- Pas de souci, c'est fait, renchérit Vanessa.

-Tu aurais dû laisser trainer ton doigt !

Elles s'embrassent.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :