Un séjour inoubliable – Episode 30

La villa est en vue.

Les camions sont toujours là. D’autres voitures sont venues compléter le parking. Je reconnais notamment celle de Clarisse.

Je passe par la porte avant de la maison et file déposer les achats dans ma chambre.

 

- Coucou, fais-je en débarquant sur la terrasse.

 

Clarisse est là, assise dans un des fauteuils, portant une belle robe à fleurs. Face à elle une jeune femme que je ne connais pas : métisse, brune aux cheveux longs et lisses, les yeux verts, belles jambes mise en valeur par une tenue courte avec une robe à haut rayé et bas en cuir.

Claire est là aussi, et mon regard est directement attiré par son entrejambe : il dévoile inévitablement sa nudité.

 

- Tiens, regardez qui voilà ! Annonce Clarisse. T'étais où ?

- Bonjour tout le monde, je suis allé faire une petite course. Dis-je, avec un regard appuyé sur la nouvelle venue.

- Jérôme, je te présente Célia, une collègue.

 

Elle se lève pour m'embrasser ce qui me vaut d'admirer ses belles jambes.

 

- Enchanté Célia !

- Enchantée aussi !

 

Je m'installe face à Claire, Clarisse à ma gauche, Célia à ma droite.

 

- Ça va ? Fini de bosser ?

- Oui on a terminé. On est venu là pour se préparer, dit Clarisse.

- Vous préparez à quoi ?

- Pour ce soir !

- Oui ? Raconte !

- Ce soir on sort au Lili’s

- Le club de striptease ?

- Yes ! Le jeudi c'est soirée pour les filles !

- Ah OK, vous y allez toutes les deux ?

- Non avec Vanessa, Krystel et Emilie aussi. On s'est donné rendez-vous ici.

- Vous êtes déjà allées dans cette boîte ?

- Moi oui, répond Clarisse

- Moi aussi ! Ajoute Célia.

- C’est vraiment interdit aux hommes ?

- Oui, le jeudi c’est uniquement réservé aux filles, dit Clarisse.

- On dit que c’est très chaud, c’est vrai ?

- Oui, tellement chaud qu’on termine toutes à poils, dit Célia en rigolant.

- Tu viens avec nous Claire ? Demande Clarisse.

- Non j’ai un rendez-vous.

- Ah ah… un rendez-vous galant ?

- Oui avec un très bel homme !

- Du genre de celui-là, dit Clarisse en me montrant du doigt.

- Tout à fait !

- C’est vrai ? Avec Jérôme ?

- Oui !

- Vous allez où ?

- Dîner quelque part, d’ailleurs faut que je réserve !

 

Je me lève pour aller passer mon appel un peu à l’égard.

Je réserve une table dans un petit restaurant situé sur la corniche puis je reviens avec les filles.

 

- J’ai réservé pour 21h, ça ira ? Demandé-je à Claire.

- Oui très bien, répond-t-elle.

 

Je reçois un appel, c’est Isabelle.

Elle me demande si tout se passe bien, je lui confirme que Claire manage à merveille. Elle me dit qu’ils ne rentreront pas à la villa ce soir mais qu’ils resteront dans leur appartement en ville. On se dit à demain.

 

- Oh regardez qui vient vers nous ! S’exclame Clarisse. Qui est donc ce bellâtre ?

- C’est Maxime, lui répond Claire, il organise le montage de la piste de danse.

- Je m’en ferai bien mon apéritif, qu’en penses-tu Célia ?

- Tout à fait à mon goût ma belle !

 

Pendant que le jeune homme s’avance vers nous, je fais signe à Claire de poser une jambe sur la table basse. Elle me regarde étonnée mais obéi.

Claire étant pile dans l’axe d’où Maxime arrive, s’il regarde au bon endroit, il ne manquera rien du spectacle offert !

 

- Excusez-moi de vous déranger, dit-il, mais nous avons terminé, pouvez-vous venir voir Claire s’il vous plait ?

- Nous allons toutes venir voir, s’exclame Clarisse, subjuguée par l’apollon.

 

Il faut dire que le jeune homme, avec son « marcel » près du corps faisant ressortir ses pectoraux et la peau bronzée ruisselante de sueur, a des atouts non négligeables.

Quand il s’est adressé à Claire, son regard a dévié du visage à beaucoup plus bas !

 

- Allons-y ! décide Claire.

 

La petite bande rejoint joyeusement la zone dédiée à la danse.

 

- J’ai remarqué, me dit discrètement Clarisse.

- Remarqué quoi ?

- Fais pas l’innocent, j’ai bien vu qu’elle n’avait rien sous sa robe, c’est toi ça ?

- Moi ? Pourquoi moi ?

- Une intuition…allez avoues !

- Oui c’est moi !

- Tu vois ! Tu fais quoi avec cette gamine ?

- Je ne sais pas trop, tu crois que je devrais prendre des distances ?

- Elle est majeure, mais tu pourrais être son père aussi !

- Oui je sais !

- Qu’en pense Vanessa ?

- Vanessa ? Elle me fait la gueule et puis elle a trouvé un autre jouet !

- Qui ça ?

- Jimmy !

- C’est plus de son âge aussi !

- Elle fait ce qu’elle veut avec son cul !

- T’es jaloux ?

- Pas du tout !

 

Nous arrivons sur le parquet.

 

- C’est grand ! S’exclame Célia.

- Cent cinquante mètres carrés, indique Maxime

- Bon boulot ! Félicite Claire

- Merci !

- Vous avez terminé ?

- Oui pour aujourd’hui. Nous reviendrons demain pour installer les tentes et les cubes aussi.

- Les cubes ?

- Oui, quatre cubes avec des barres de lap-dance aux quatre coins de la piste, ce n’est pas ce qui était prévu ?

- Absolument !

- C’est pour qui les cubes ? Interroge Clarisse.

- Pour celles qui voudront danser dessus ! Répond le jeune homme.

- C’est pour toi Claire, dit Clarisse un peu ironiquement.

 

La jeune femme ne relève pas la remarque.

 

- Vous voulez boire quelque chose ? En s’adressant à Maxime.

- On avait ce qu’il fallait, merci quand même ! Maintenant on range les outils .

- On va voir les autres ? Demande Claire.

- Oui allons-y !

 

Nous n’avons que quelques pas à faire pour gagner le deuxième « chantier » où s’entasse, dans un coin de la cour, le mobilier conditionnés sur des palettes.

 

- Ça va messieurs ? Demande Claire

- Impeccable, répond l’un d’eux.

- J’espère qu’il ne va pas pleuvoir cette nuit !

- Ne vous inquiétez pas, tout est bien protéger

- Oui je vois ça.

- Il vous en reste beaucoup encore à descendre ?

- Non c’est presque terminé

- OK on se voit avant que vous ne partiez ?

- Oui je vous dirai

 

Nous regagnons la terrasse.

 

- Ça fait du boulot tout ça ! S’étonne Célia

- Oui, surtout que c’est pour une seule soirée, répond Clarisse.

- Oui mais quelle soirée ! Réplique Claire, apparemment elle est très attendue tous les ans.

- Tu y viendras Célia ?

- Samedi ? Non j’ai déjà quelque chose de prévu

- Qui as-tu invité finalement ? Demande-je à Clarisse

- Krystel

- Tu peux inviter une autre personne

- Oui mais pour la deuxième, je ne sais pas encore ! Et toi ?

- Stéphane et Elodie, d’ailleurs il faudrait que je les rappelle pour confirmer. Tu as choisi ta tenue ?

- Pas encore et toi ?

- Non plus !

- Il y a une tenue à respecter ? Demande Célia

- Oui le dress-code c’est « blanc et sexy »

- Sympa et pas très compliqué à trouver finalement

- Oui ça devrait le faire, répond Clarisse.

 

Puis, en s’adressant à Claire :

 

- Tu respectes aussi le dress-code ?

- On fera en sorte oui, mes collègues et moi !

- Cool alors ! Tu sers l’apéro Jérôme ?

- Oui avec plaisir, que voulez-vous prendre ?

- Champagne ça vous dit ? Demande Clarisse.

 

Tout le monde semble d’accord. Je file chercher une bouteille.

 

- Moi je vais me baigner, tu viens Célia ?

- Je n’ai pas mon maillot !

- Ici pas besoin et surtout interdit !

- Ah bon ?

- Oui, c’est la règle, pas cap ?

- Qu’est-ce que tu crois ?

 

Clarisse ôte sa robe et, comme à son habitude,  elle ne porte rien en-dessous.

Célia l’imite. Contrairement à sa collègue, c’est un ensemble soutien-gorge et shorty en dentelle noire qui apparaît mais aussitôt retiré.

 

- Tu viens Claire ? Demande Clarisse.

- Non pas maintenant.

 

Les deux filles plongent dans l’eau.

Je reviens avec la bouteille et les verres.

 

- Tu ne vas pas avec elle ? Demande-je à Claire

- Pas tant qu’il y a du monde

- Ah oui, c’est vrai, ne pas mélanger le plaisir et le travail

- Oui c’est ça !

 

Le chef déménageur arrive vers nous après avoir bien pris le temps de regarder les deux filles entièrement nues dans  la piscine.

 

- On vous laisse, nous dit-il, un œil toujours rivé sur le spectacle aquatique

- Très bien. Merci et bonne soirée à tous, répond Claire.

- Bonne soirée également !

- Merci !

 

Puis il s’éloigne mais très lentement…

 

Maxime arrive après et nous salue également.

Clarisse a bien remarqué qu’il était sur le départ.

 

- A demain ! Lui lance-t-elle en riant et en faisant en sorte de bien montrer ses seins hors de l’eau.

 

- A demain ! Répond-t-il d’un air beaucoup moins intéressé.

 

J’ai failli le rattraper pour lui demander s’il avait remarqué quelque chose sur l’attitude de Claire mais, finalement, je ne préfère pas le mettre dans l’embarras.

 

- Champagne les filles ?

 

Elles rejoignent le bord, je leur apporte les coupes. Nous trinquons.

 

- C’est super agréable de se baigner comme ça, dit Célia, tu devrais venir Claire !

- Maintenant que tout le monde est parti, elle va y aller, dis-je en la regardant

- Pourquoi pas, vous pouvez m’aider ? Dit-elle en me tournant le dos.

 

Je défais le nœud qui retient sa robe dans le cou. Elle la déroule jusqu’à ses pieds. La voilà nue !

Elle plonge à son tour.

 

- Tu viens Jérôme ? Demande Clarisse.

- Non pas pour le moment !

- Allez viens !

- Non !

- Tu as peur de te montrer nu devant trois belles nanas ?

- Pas du tout !

- Bah alors viens !

- Non

 

Une voiture qui arrive interrompt la conversation.

C'est Krystel et Emilie.

 

- Hello tout le monde ! Dit la jolie blonde.

- Salut, ça va ?

- Oui et vous aussi on dirait !

- Pas trop mal tu vois !

- Ça va les filles ? Demande Krystel en s'adressant aux nageuses.

- Oui cool, vous venez ?

- Avec vous ?

- Ouiiii !

- OK !

 

J’assiste aux déshabillages :

Krystel retire son top court blanc et rouge sous lequel elle ne porte rien, le short blanc et le string. Quant à Emilie, elle ôte son short en jean, son string et le débardeur blanc sans soutien-gorge non plus. Puis elles plongent à leur tour.

Devant mes yeux se déroule un spectacle de toute beauté : cinq naïades s’ébattent nues dans cette piscine, merveilleux !

 

Une heure et deux autres bouteilles plus tard, les filles passent de l’eau aux bains de soleil et vice versa. Je ne me lasse pas de les regarder et ma bite ne débande pas…

 

Vanessa arrive à son tour.

 

- Eh bien, on ne s’en fait pas ici ! Dit-elle en voyant les bouteilles de Champagne vides posées sur la table.

- Oui c’est vrai, on a pris l’apéritif, tu veux un verre ?

- Oui merci

- Ça été ta journée ?

- Oui très bien !

- Tu sors alors ce soir ?

- Avec les filles oui, elles t’ont dit ?

- Oui, vous allez au club de striptease ?

- C’est ça oui. Tu fais quoi toi ?

- J’emmène Claire au restaurant

- Ah Claire… jeune, sublime, irrésistible !

- Comme toi !

- Pff… Tu m’as vite oubliée !

- Quoi ? C’est toi qui me fais la gueule !

- Moi ? Non !

- Si ! Depuis mon escapade au sauna ! Mais tu as vite trouvé un remplaçant !

- Tu parles de Jimmy ?

- Evidemment !

- C’est juste un coup comme ça !

- Je ne pense pas, il a l’air amoureux !

- Ça lui passera ! Bon je vais prendre une douche.

 

Clarisse s’est hissée sur le bord de la piscine. Ses mains s’aventurent sur sa poitrine, caressent ses seins. Elle écarte les jambes.

 

- Claire… Tu viens me lécher ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :