Un séjour inoubliable – Episode 10

Nous parlons de tout et de rien, de la chaleur qui s'installe, de la fraîcheur de la piscine, de la matinée de Clarisse, de la reprise du travail demain pour Vanessa etc.

- Qu'est-ce que vous avez prévu de faire cet aprèm ? lance Clarisse.

Vanessa me regarde.

- Je ne sais pas, que proposes-tu Vanessa ?

- Profiter du soleil non ? Mais à la plage, je connais un petit endroit sympa.

- N'oubliez-pas qu'on a rendez-vous avec tes parents pour l'apéro à 19h30.

- On y sera t'inquiètes pas, d'autant plus qu'il faut que je coure un peu avant.

- Que tu coures ?

- Oui, un footing d'une petite heure comme je fais deux ou trois fois par semaine.

- Ah cool, par contre je ne pourrai pas te suivre en courant, mais plutôt à vélo, j'ai vu qu'il y en avait dans le garage.

 

J'explique que je ne peux pas trop courir à cause d'une ancienne blessure à un genou qui a tendance à se réveiller dès que je force un peu sur la jambe.

- Bien sûr, avec plaisir, ce n'est jamais très agréable de courir seule, ajoute Vanessa.

- Je ne travaille pas demain après-midi, me signale Clarisse. On pourra se prévoir un truc tous les deux, non ?

- Oui, quoi par exemple ?

- Ah ça c'est la surprise, tu verras...

- OK je te fais confiance.

 

On termine le repas par un café et Clarisse s'éclipse.

- Bon, on y va ? Me lance Vanessa.

- Oui, qu'est-ce qu'on prend ?

- Serviettes de plage, bouteille d'eau, crème solaire, un bouquin peut-être !

- Tu restes comme ça ? Lui dis-je en montrant sa tenue.

- Bah oui, tu ne devines pas où on va ?

- Si, j'ai une petite idée... Faut-il prendre la voiture ?

- Oui ce n’est pas très loin mais ce sera plus rapide.

 

On récupère les affaires énoncées précédemment, on ferme la villa et c'est parti !

En effet ce n'est pas très loin, à peine cinq minutes en voiture et on stationne sur un petit parking en terre.

Un sentier descend le long d'une petite falaise et nous conduit dans une crique. La plage de sable fin déjà occupée par une dizaine de personnes paraît bien agréable mais Vanessa ne s'en contente pas. Nous franchissons quelques rochers pour nous retrouver dans une nouvelle crique, plus petite que la précédente où il n'y a personne.

 

- Nous serons tranquille là, me dis Vanessa.

- Je vois que tu connais bien le coin.

- Oui je viens régulièrement, c'est agréable ; on peut se mettre nu sans trop se faire remarquer.

- Pourtant tu aimes te montrer !

- Oui mais sur les plages y'a souvent des voyeurs pas très discrets et assez "lourdingues" !

- Je comprends...

Nous installons nos affaires sur le sable. Nos vêtements tombent à terre.

 

Resté debout, je m'enduis de crème solaire car c'est la première fois de la saison que je m'expose ainsi au soleil et je ne tiens pas à devenir rouge écrevisse !

- Tu veux que je t'aide ? Proposes Vanessa.

- Je veux bien, c'est surtout pour en mettre dans le dos !

Elle s'empare du flacon et étale la crème d'abord sur le dos, puis sur mon postérieur. La paume de main bien à plat, un doigt dérapant dans le sillon fessier. Ne voyant pas de réaction négative de ma part, elle insiste encore.

- Ça te plaît ?

- Qu'on me caresse le cul comme ça ? Ça ne me dérange pas, c'est assez agréable.

- Et si je continuais sur ton petit trou ?

- Je me laisserai faire.

 

Elle n'a pas hésité un seul instant. Elle s'accroupit. Un de ses doigts joue avec mon trou, tournant autour en le massant jusqu'à y entrer un peu.

L'effet a été direct : je bande un maximum !

En même temps, de son autre main, elle saisit ma queue, l'a branle doucement pour commencer et de plus en plus vite. Je sens le doigt pénétrer mon anus de plus en plus loin. Jusqu'où va-t-il ? Je ne sais pas, j'ai juste la tête dans les étoiles tellement c'est bon.

Ne résistant pas longtemps au traitement, j'éjacule. De longs jets de sperme atterrissent sur le sable

- Et bien ça été rapide, me dit Vanessa.

- C'était tellement bon que je n'ai pas pu tenir longtemps, lui expliquai-je.

- On va se baigner ? Me propose-t-elle.

- Allons-y !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :