Une pause déjeuner coquine – par Laurent

Le rendez-vous est pris

Jeudi prochain après-midi. Ça fait maintenant des années qu’ils se tournent autour. Viviane et moi, Laurent … L’entrevue est prévue dans un petit hôtel de charme près de nos boulots respectifs. Deux heures ensemble pour se retrouver et nous abandonner à notre plaisir dans un endroit discret. Rendez-vous pris par mails interposés après de multiples tractations et hésitations, et surtout pour faire monter l’excitation. Le décor est planté …

Jeudi matin … Je me réveille un peu dans le cirage après une soirée arrosée la veille. La journée s’annonce palpitante ! Une douche, je m’habille, je fais un effort sur le boxer … Je ne serai pas le seul à le voir aujourd’hui ! Après un petit déjeuner spartiate, je monte dans la voiture et me rend au travail. Tout le trajet, j’échafaude des plans dans ma tête pour imaginer comment va être le temps de midi et surtout ce qu’elle va porter ! Arrivé au bureau, bonjour aux collègues sans grand enthousiasme, j’allume le mac et les mails … Pas de nouvelles de sa part, un peu déçu, j’essaie de me concentrer sur le travail mais c’est évidemment impossible !! Soudain, une alerte mail ! C’est elle…

Petit bustier beige avec soutif en dentelle bleu marine et beige
jupe moulante noire juste au dessus du genou et pas de culotte”

Quelques mots qui suffisent à exciter mes sens. Le jeu est lancé et c’est elle qui prend la main ! Ma réponse est sans équivoque:

Pas de culotte ? Je suis plus que tenté de vérifié la véracité de tes mots…”

11h… le temps avancent bien trop lentement ! Nouveau mail :

Il te suffira de vérifier dans 1h… Et tu verras aussi combien je suis mouillée !

Je n’en peux plus, elle est clairement aussi excitée que moi.

ensemble blanc 2

L’hôtel

12h00, j’arrive dans le hall de l’hôtel, nerveux mais excité. Elle est là. Je me dirige vers elle et je lui fais la bise … Chastement, je ne sais pas pourquoi. Elle me tient le bras, je la sens très nerveuse aussi et nous nous dirigeons vers l’accueil. Une chambre est prise, la 209.

On monte ?” je lui demande

Je te suis !!” me répond-t-elle avec aplomb !

J’appelle l’ascenseur, il est étroit, nous devons nous serrer et elle en profite pour serrer sa poitrine contre moi … Elle est très tendue et j’essaie de lui parler pour la mettre à l’aise avant de lui prendre la main pour sortir de l’ascenseur et de la mener devant la chambre. J’ouvre la porte et elle entre. La chambre est coquette. Je pose une main sur sa hanche, elle tourne la tête et nous nous embrassons tendrement. Elle prends mon visage dans ses mains et caresse doucement mes joues puis ma nuque et enfin mon torse. Nos langues entremêlent. C’est clairement le top départ d’une pause déjeuner pas comme les autres !

Elle me tourne le dos, je commence à la déshabiller en lui caressant le bras. Je pose mes lèvres sur sa nuque, elle tourne la tête et m’embrasse à nouveau. Mes mains effleurent ses seins, je la sens frissonner. Un miroir nous fait face.  Nous nous approchons de lui et je découvre son corps qui se révèle à moi. Ses seins voluptueux, ses hanches, son ventre … Son regard rempli de désir qui se plonge dans le mien.

Sa main passe dans mon dos, caresse ma cuisse et remonte doucement vers mon sexe. Elle se retourne, retire mon t-shirt et ouvre ma ceinture. Elle déboutonne mon pantalon en me fixant du regard, m’embrasse le ventre. Ses mains parcourent mon corps et viennent me retirer mon boxer. Mon sexe jaillit hors de sa prison. Déjà très dur, je ne peux empêcher un gémissement de bonheur quand elle pose sa bouche sur le bout de ma queue.

Elle est à genoux devant moi, les jambes écartées et je peux me délecter du spectacle dans le miroir nous faisant face. Cette image est terriblement excitante. Elle me lèche, m’embrasse, elle est douée, très douée, trop douée … Je dois l’arrêter pour ne pas jouir de suite ! Elle m’allonge sur le lit et me grimpe sur les jambes, elle me caresse délicatement le ventre puis me l’embrasse. Elle remonte encore et m’embrasse le cou, les lèvres, les joues, le front. Elle monte encore et m’offre ses seins à lécher. Je m’occupe de ses pointes que je fais durcir sous ma langue et ma bouche.

Je prends les deux en mains, elle se cambre et gémit, je l’attrape par les hanches et les fesses pour l’inviter à monter encore plus haut. Elle comprend mon intention. Alors, elle m’offre son sexe pour que je puisse me délecter de son nectar et m’enivrer de son odeur. Elle caresse ses seins et se tortille littéralement sur mon visage. Je lèche ses lèvres, parcoure son sexe de haut en bas. J’agrippe ses hanches pour augmenter la pression, je pénètre son vagin de ma langue … Elle coule dans ma gorge, la sensation est géniale. Elle se retourne et nous entamons un 69 endiablé.

Ma queue est dure, mon gland est trempé d’excitation. Elle pose ses mains sur mes jambes et gobe mon sexe en entier … Quelle sensation ! Elle entame des va et vient pendant que je suis attiré par son petit trou que je me ferai un plaisir de posséder plus tard. Enfin, elle s’arrête, se retourne, s’assoie sur moi, pose ses mains sur mon torse. Puis, elle entre ma queue toute entière dans son vagin. Elle gémit, se cambre tête en arrière et se tortille sur mon sexe. Mes mains sur ses fesses, je les écarte pour accentuer encore la pénétration, profonde…

Je me relève, m’assois sur le lit, elle entoure ses jambes autour de moi. Nos corps couverts de sueur sont collés l’un a l’autre, elle m’embrasse, et me glisse à l’oreille “Je vais jouir”. Je sens son vagin se contracter autour de mon pieu, elle coule sur mes cuisses. Je la couche sur le dos, place ses genoux sur mes épaules et m’enfonce en elle jusqu’à la garde, elle pousse un cri et attrape ses seins en me souriant. Elle me regarde…

“Prends moi par derrière ! Je sais que tu adores ça”

J’ai le cœur qui accélère, sa demande m’excite … Elle se tourne, se met à 4 pattes et me présente son cul si sexy. Je glisse mon sexe à l’entrée du sien et elle se recule, c’est elle qui prend la main. Elle commence des va et vient de plus en plus fort et rapide. Nous sommes face au miroir. Je ralentis la cadence et entame de lents mouvements, elle gémit. Je lui attrape les cheveux, l’autre main sur un sein et je la tire vers moi et l’embrasse. Sa respiration s’accélère, je titille son clitoris avec ma main et elle jouit bruyamment… Elle ne se contrôle plus, je sens une quantité importante de liquide couler le long de mes cuisses.

“J’ai rarement joui comme ça” dit-elle en reprenant ses esprits.

“Maintenant c’est à toi de jouir comme jamais !” me lance-t-elle avec un petit sourire malicieux.

 

Elle se remet à 4 pattes et m’offre ses fesses. Elle me chuchote “Prends-moi le petit trou !”. Un tel cadeau ne se refuse pas, je pose mon gland sur son petit trou et je pousse doucement. Il s’ouvre à moi et aspire mon sexe en entier, elle vient à ma rencontre et je me retrouve entièrement dans son anus. Elle gémit et m’encourage à aller plus fort. Je ne me fais pas prier et entame de longs et profonds va et vient. La sensation est délicieuse et je sais que je ne vais pas tenir longtemps…

“Viens en moi, remplis moi de ta liqueur, laisse toi aller, lâche toi !”

Elle m’encourage et après quelques derniers allers retours, je me déverse en elle longuement…

Je reprends mes esprits et m’allonge sur le lit … A côté d’elle … Elle m’embrasse … “Merci pour cette agréable pause déjeuner, c’est à refaire !”

Je suis du même avis, pas vous ?

Retrouvez tous les récits de Laurent ici.

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :