Le fétichisme sexuel

Dans cet article je vais vous parler du fétichisme sexuel, c’est à dire toute pratiques, objets, matières, parties du corps qui peuvent créer une excitation d’ordre sexuelle.

Le fétichisme, ce mot englobe une grande part de mystère, tout comme de fantasme. Qu’est-ce qui provoque cette excitation au bas-ventre en voyant une femme bottée ? Pour ne peut-on pas détacher notre regard de cette longue chevelure ? Qu’est-ce qui provoque cette fascination du cuir ou du latex ? Qu’est-ce qui fait qu’à la piscine, je ne peux détourner mon regard de tous ces pieds nus ? Comment cela se fait-il que j’ai 3 To de photos et vidéos BDSM ? Pourquoi chaque matin, je bande devant mon grille-pain (qui sait, ça existe peut être 😆 ) ?

Le fétichisme est très personnel, créé en nous des sensations et émotions fortes, diverses et ineffable. Mais pourquoi ? C’est là le mystère. Bien évidemment, la réponse serait trouvable dans la psychologie, en tout cas un début de piste. Mais la psychologie à ses limites, on veut parfois trouver une explication rationnelle à quelque chose qui ne l’est pas forcément.

Comme dit en introduction, le fétichisme est très vaste, propre à chacun. Je pense que tous nous avons quelque chose qui nous excite, sans que l’on ne s’en rende compte ou ne sache pourquoi. Ainsi, les causes du fétichisme, peuvent être différentes de l’un à l’autre. Cela peut venir d’un événement dans notre enfance. Un puissant attrait psychologique pour une situation. Une odeur qui nous aide à “partir”. L’impression de découvrir quelque chose de nouveau ou incompréhensible à chaque instant.

Je vais parler d’exemple un peu plus concret. Des exemples qui me touche personnellement, ce sera plus simple à expliquer.

Les pieds

Plus le temps passe, plus je me rends compte que les pieds m’attirent. Certains les trouvent repoussants, surtout les leurs, mais pas moi. Difficile de dire exactement pourquoi ou ce qui a déclenché cela, ni ce qui le fait grandir.

J’ai déjà cherché une explication et ai trouvé quelques pistes.

Résultat de recherche d'images pour "pied vernis"

  • Premièrement, c’est peut-être le fait que les pieds sont souvent cachés, considéré comme personnel et pour ainsi dire intime, comme l’entrejambe. A force de sacraliser cette zone, cela la rend érotique, érogène.
  • Deuxièmement, les pieds sont aussi une zone où se concentre beaucoup de points liés au corps. On connaît le terme de “réflexologie plantaire”, qui se base sur le fait que chaque organe est lié à une zone sous le pied. Etant adepte de massage, je chercher à faire du bien aux autres de manière détourné. Et sentir que la personne en face se détend au fur et à mesure des pressions et manipulation sur le pied est quelque chose de très fort et magnifique à voir.
  • Troisièmement, aimant l’échange de pouvoir ou l’accentuation de pouvoir du monde du BDSM, les pieds sont quelque chose de très fort. Etre aux pieds d’une femme, devant s’en occuper, embrasser, caresser, masser, est très puissant psychologiquement. Cela nous force à être aux raz du sol, baisser la tête, étant enivré par une odeur propre à chacun. Si vous levez la tête, vous voyez en contre-plongée, le corps de la femme et ses courbes. A l’inverse avoir quelqu’un à ses pieds, impose notre autorité sur lui. Le rabaisse au plus bas, la possibilité de le diriger avec nos pieds ou se pencher pour l’attraper par les cheveux, le piétiner.

Les chaussures

Lié aux pieds il y a les chaussures et plus particulièrement les bottines ou tout ce qui va plus haut, bottes, cuissardes à talons hauts (je parlerais des bottes pour généraliser le tout ici). Pour reprendre les mots de Gainsbourg :

“Jusque en haut des cuisses
Elle est bottée
Et c’est comme un calice
À sa beauté”

Et cela résume bien ma pensée. En plus de mettre en valeur la courbure du pied, et les courbes ainsi créées sur les jambes et fesses, les bottes font comme une seconde peau. Ainsi, elles en montrent juste assez pour permettre d’imaginer plein de chose. Les bottes sont souvent en cuir, PVC ou suivant les modèles en latex, souvent ces matières sont lisse ce qui permet de vraiment montrer le galbe créé par ces chaussures. De plus cela m’aide pour passer au deuxième fétiche.

Les matières

Résultat de recherche d'images pour "catsuit cuir"

 

Là, les raisons du fétiche peuvent être également aussi vastes qu’il y a de matières. L’odeur du cuir, son bruit. La brillance du latex ou PVC. L’effet seconde peau du latex. Les images souvent sensuelles liées à ces matières aident à les transformer en fétiches.

Je pense que par rapport aux matières, plus que la vision, qui peut être magnifique, par exemple d’une femme portant de longs gants en cuir. C’est surtout la pensée de sentir cette matière, réchauffée par sa main, douce, venir caresser notre peau ou plus, qui nous excite. Pour l’ensemble des matières, c’est aussi le fait de pouvoir toucher sans réellement toucher. Caresser un pantalon de latex, on caresse la cuisse d’une femme, mais surtout le latex, chaud, lisse. Comme si on redécouvrait le corps de la personne qui le porte, se concentrant sur autre chose que sa peau et les hypothétiques défauts qui pourraient nous perturber.

En résumé

Je pourrais parler de bien d’autre fétiche, il en existe de toute sorte, lactation, petplay, les mains, les cheveux, culotte sale. Bref, je pense qu’il en existe pour tout ce qui existe. Le fétichisme est vaste, propre à chacun. Pour certains, cela prend tellement de place dans leur vie, qu’ils cherchent à s’en “guérir” ce qui est compréhensible. Mais n’oublions pas, nous sommes tous différents, avons tous des envies et ressenti propre. Si votre collègue parle de sa collection de bouchons de champagne, qui sait c’est peut être son fétichisme, présenté autrement.

Osons assumer nos différences, qui font notre unité. Peut-être nous ne comprenons pas pourquoi certaines choses nous attirent. Acceptons cela, ça fait partie de nous. Si nous le sentons, partageons-le avec les autres, si l’occasion se présente. Ne cherchons pas à l’imposer et acceptons le fait qu’ils ne voient pas les choses comme nous. Certains peuvent avoir les mêmes fétiches que nous, mais pas forcément pour les mêmes raisons. N’ayons pas honte des choses qui nous font plaisir, même si elles peuvent paraître étranges pour d’autres, dans la limite de la légalité bien sûr.

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires, vos fétiches ou ce que vous pensez en être un. Chacun à sa vision du fétichisme, profitons de la partager.

Et vous, quel est votre fétichisme ?

Article rédigé par Legras.

Retrouve d’autres pratiques sexuelles ici.

12 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :