Depuis la révolution féministe il y a 10 ans, le pays est sous un pourvoir gynarchique. Les femmes ont le pouvoir total. Les hommes ont été relégués à un statut de larbin ou d’esclave. Les mariages mixtes et les couples non mariés hommes-femmes ont été abolis. Les hommes sont à la propriété de une ou plusieurs femme appelées des maîtresses.

D’autres hommes sont détenus dans des centres de reproduction. Leur travail est de se copuler de façon naturelle avec de futures mères porteuses. Egalement maîtresses. Les hommes qui n’ont ni maîtresse ou ni activité de reproducteurs sont logés dans des pensionnats dans l’attente d’être acheté par une maîtresse. Les larbins aux services d’une maîtresse sont en permanence nu au domicile de cette dernière. Et moi Minucien je suis l’un de ces larbins.

 

Je sers une maîtresse depuis 18 mois. C’est  Maîtresse Brigitte. 18 mois que je suis tout nu chez elle à son service. Brigitte a également à son service une gouvernante d’une trentaine d’années. C’est cette gouvernante qui me donne les instructions pour servir Maîtresse Brigitte. Autant vous dire que je suis très souvent en érection devant Brigitte et la gouvernante.

 

La loi interdit aux larbins de se masturber ou d’avoir une relation sexuelle sans l’autorisation de leur maîtresse. Moi, deux fois par semaine, on me vide les couilles pour me soulager. Le mardi c’est Brigitte qui me masturbe. Et le samedi je fait l’amour à la gouvernante. Mais je suis seul nu. La gouvernante enlève juste sa culotte et je la saute sous sa jupe.

 

Brigitte m’a toujours dit qu’elle gardait ses larbins jamais plus de deux ans. Après 18 mois, Brigitte m’annonce qu’elle va se séparer de moi pour me remettre à une autre maîtresse. Brigitte pourrait simplement me vendre ou m’échanger avec un autre larbin. Mais Brigitte préfère me mettre en jeu. Quand elle veut se séparer de son larbin, elle organise chez elle une soirée apéricube. Elle invite toujours dix maîtresses pour le jeu de l’apéricube. Jeu dont les règles seront dévoilées avant que ça commence.

 

Parmi les invitées; il y a Maîtresse Catherine, Maîtresse Isabelle,  Maîtresse  Mélanie. Il y a aussi Maîtresse Maria, Maîtresse Laure, Maîtresse Marion, Maîtresse Vanessa et Maîtresse Lucie et encore Maîtresse Marie  Et une américaine célèbre dont le nom et Maîtresse Lorena.

 

Pour le jeu, j’ai été attaché à poil sur une table dans la grande salle des réceptions. Une table taillée sur mesure pour le jeux de l’apéricube. Mes jambes ont bien été écartées attachées sur les pieds de la table. De façon à ce que mon sexe soit proche du bord de la table. Mes mains sont également attachées.  Et vous verrez pourquoi…

 

La soirée a commencé. Toutes les invitées sont présentes. Elle sont toutes bien habillées. Que des belles femmes. Tenues de soirées comme lors de galas mondains. Robes longues ou courtes ou robes longues et fendues laissant apparaître de belles jambes. Bijoux, paillettes, belles coiffures, maquillages, talons hauts etc…  Verres de champagnes à la main, petits fours, pain surprise, amuses gueules etc… toutes discutent entre elles sans vraiment tenir compte de ma présence malgré qu’elle sont près et autour de moi. J’ai une érection. Mon sexe est bandé est courbé vers le bas ressemblant à une banane.

 

Après 3/4 heures, Brigitte appelle ses invitées pour leur dire que c’est l’heure de commencer le jeu de l’apéricube et en rappelle les règles.Celles-ci consistent à ce que chaque invitée à tour de rôle pose un apéricube sur mon gland pour ensuite mettre mon sexe dans leur bouche. Une fois mon sexe dans leur bouche, elles remontent leurs lèvres  jusqu’à  mon gland pour aspirer l’apéricube. La première qui me fera éjaculer sera ma nouvelle maîtresse.

 

Brigitte me fait avaler  du viagra pour que mon sexe soit le plus dur possible afin que les apéricubes soient bien stables sur mon gland. C’est pour les mêmes raisons que je suis attaché. La gouvernante de Brigitte amènent un plat remplis d’apéricubes. Ils sont à température ambiante un peu mou afin qu’ils collent mieux sur mon gland. La première des invitées qui commence le jeu est Maîtresse Catherine. Elle pose sur mon gland un apéricube goût tomate. Elle met mon sexe dans sa bouche, remonte ses lèvres jusqu’à mon gland et aspire l’apéricube. C’est excitant mais pas assez pour me faire éjaculer. Ensuite c’est Maîtresse Isabelle avec un apéricube goût champignon. Elle me suce comme le prévoit le règlement pour aspirer le morceau de fromage. C’était pas mal. Mais toujours pas d’éjaculation.

 

Vient ensuite Maîtresse Mélanie avec un apéricube goût chèvre. Très bonne sensation avec ses belles lèvres. Une bonne suceuse. Mais toujours rien, pas encore d’éjaculation. Au tour de Maîtresse Maria avec un apéricube nature. Dommage que je n’ai pas éjaculé. J’aurai bien aimé être son larbin. Maîtresse Laure n’aura pas plus de chance avec un apéricube goût curry. Et pourtant c’était bon d’avoir mon sexe dans sa bouche. Maîtresse Marion me pose sur mon gland un apéricube goût olive. Bien que j’ai fait un  » haaaaa et un mmmmhhhh!!!!!  » j’ai pas eu d’orgasme.

 

Maîtresse Vanessa est la suivante avec un apéricube goût jambon. Elle ne sera pas ma maîtresse pour l’instant malgré qu’elle ma mordu volontairement sans faire mal ma verge. Maîtresse Lucie, c’est avec un apéricube goût camembert qu’elle aura tenté de me faire éjaculer. Sans succès. Viens le tour de maîtresse Maria avec un apéricube goût bleu. Cela commence à titiller mon sexe. Mais j’éjacule toujours pas. Voici la dernière; Maîtresse Lorena. Elle pose sur mon gland un apéricube goût basilic. Elle m’a fait un bel effet sans pour autant me faire éjaculer.

 

Puisque je n’ai pas éjaculé après que toutes les candidates sont passées; elles recommencent la tournée. Et cela jusqu’à ce que j’éjacule. Après quelques temps, la deuxième tournée arrive à la fin. La neuvième candidate Maîtresse Maria  n’a pas réussi à me faire éjaculer avec un apéricube goût saumon. Mais depuis la cinquième candidate Maîtresse Laure avec un apéricube goût emmental, je sens que l’éjaculation n’est plus très loin.

C’est au tour de Maîtresse Lorena avec un apéricube goût Paprika. Elle met mon sexe dans sa bouche. Elle remonte ses lèvres qui glissent sur ma verge jusqu’au gland pour ensuite aspirer l’apéricube. Juste avant, Maria avait failli me faire éjaculer avec son apéricube goût saumon. Dés que Maîtresse Lorena aspire son apéricube, l’orgasme arrive elle retire mon sexe de sa bouche. Je me met ensuite à éjaculer devant toutes les joueuses. Ces dernières applaudissent Lorena. Brigitte la déclare vainqueur et me remet à elle son nouveau larbin.

 

Lorena est une belle femme blonde. Mais c’est aussi celle qui a coupé le sexe de son mari en 1993 et qui l’a rendu célèbre dans le monde entier. C’est pas très rassurant, mais tout de même excitant. Comme ce fut excitant de participer à la soirée apéricube.