écouter les demande...
 
Partagez sur les réseaux sociaux:
Notifications
Clear all

Lingerie écouter les demandes de votre soumis(e)?

Panda-et-soumis
(@panda-et-soumis)
Level 1

Bonjour à tous 😉 Ce matin, mon soumis m’a fait une demande particulière. Il est évident que cela n’est pas un ordre de sa part et que je n’étais absolument pas obligée de l’accepter. Je me balade donc sans sous-vêtements; et je dois reconnaître que cela est fort agréable! Savoir qu’il doit être comme un fou à m’imaginer habillée mais sans dessous…. J’aime à penser que cela l’excite de me savoir ainsi Smile Et vous, il vous arrive d’écouter les demandes de votre soumis(e)? Et les soumis(es), osez-vous demander des choses à votre maître(sse)? Bien à vous, #MaitressePanda

Citer
Topic starter Posté : 10 juin 2021 22 h 18 min
zaphod
(@zaphod)
Noël
nombres de messages
Level 11

Hello

 

il me semble, si j'ai bonne mémoire, que c'est monsieur qui a initié madame aux plaisirs des relations basées sur un rapport de pouvoir non égalitaire, souhaitant qu'elel exerce sur lui à des fins érotique une forme de domination

 

Donc madame s'est déjà autorisée à écouter monsieur et, à priori, toujours je j'ai bien lu la présentation, tout le monde en est ravi!

 

Maintenant, c'est à vous deux de voir dans quel cadre se joue votre piéce érotique

quelles sont les limites de pouvoir de la maitresse

quelles sont les limites d'acceptation du soumis

quellles sont les marges de manouevres laissées à la négociation pour permettre à votre couple de rester évolutif, créatif, et donc vivant

 

quand je dis vous, c'est vous deux

 

si tu as un doute sur le fait qu'il est en train d'empiéter sur une de tes zones d'autorité, à toi de voir si tu veux ou pas le laisser prendre quand même l'initiative décisionelle sur ce point

aprés tout, le dirigeant n'est il pas autorisé à souscrire à une suggestion de son subordonné si elle est boenn

 

hors, il semblerait que tous deux soyez ravis de ce jeu proposé par monsieur...

 

aprés, si le fait de contraindre, de se montrer autoritaire, vous fait encore potentiellement plus bander l'un et l'autre...ben yapluka dire non....

si punir est un plus, yapluka punir...

 

Bref...aucune autre recette que l'écoute et le respect dans toute relation intime, D/s ou pas!

 

La seule différence réside au fond dans l'importance que l'on porte aux enjeux de pouvoir et comment on désire résoudre les questions d'autorité( négociations constantes, challenges, délégation, collaboration....)

 

dans les affaires d'eros, le plaisir des participants est l'outil de mesure pour savoir si on fait bien ou pas

 

Les grandes théories de grands pr^étres du bdsm, c'est comem les promesses des politiciens

ca n'a de valeur qu'auprés de ceux qui y apportent du crédit^^

 

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 10 juin 2021 22 h 36 min
lamourette12
(@lamourette12)
nombres de messages
Level 10

@zaphod Oui, certes, là, si j'ai bien lue et si j'ai bien tout compris? Il ou elle est occuper à demander ce que les soumis(e) pensent de ce que leurs maitre(sse) leurs imposes et ce que les soumis(e) demandent à leurs maitre(sse) de faire pour eux...

RépondreCiter
Posté : 10 juin 2021 22 h 47 min
Jules
(@jules)
Testeur de Sextoys
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 24

Nous ne sommes pas en relation de domination h24 . Chez nous, la soumission commence uniquement quand les deux membres veulent "jouer" . 

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2021 9 h 05 min
Legras
(@legras)
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
nombres de messages
Level 19

Certaines Dominatrice parle du soumination, dans le sens où c'est le soumis qui quémande tel ou tel pratique/punition ou force la/le Dom à faire ceci ou cela.

Mais dans votre cas c'est différent. Déjà votre relation est tout autre, et c'est monsieur qui l'a proposé. Donc en quelque sorte il conseil Madame ou lui indique ce qu'elle peut faire, si vous êtes encore en phase d'apprentissage BDSM.

Je pense que rien n'interdis d'écouter les demandes du soumis, car la communication est la base d'une relation BDSM. Après libre à vous d'utiliser ce qu'il vous dis, sur le moment ou le garder pour plus tard ou de ne pas du tout l'utiliser. Ou encore pire faire comme si et changer, quoi de plus frustrant que d'imaginer quelque chose qui nous plairait se mettre en place et en fait non c'est totalement autre chose qui se passe.

Comme à chaque fois, tout es question de communication, confiance et respect de l'autre. Tant dans la façon d'amener les idées pour le soumis, que de les mettre en pratique pour Madame.

"Le gras c'est la vie" Karadoc (Kaamelott Livre II, Corpore sano)

RépondreCiter
Posté : 16 juin 2021 14 h 47 min

Partagez sur les réseaux sociaux: