Votre première fois...
 

Votre première fois ?  

Page 4 / 4
  RSS
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: zaphod

16 ans

Amoureux, inexpérimentés tous les deux

 

Emouvant, mais physiquement une catastrophe...Monamoureuse était studieuse. On a lu les livres qui expliquent...Et ça ne nous a pas aidé du tout

Alors, comme on ne voulait pas mourrir idiots et frustrés, on a tenté avecc d'autres sex friends...Et là ça a bien mieux marhé.

 

Pour elle , comme pour moi!

 

Moi c'est avec les garçons( je genrais quand j'étais jeune) que j'ai eu mes premiers vrais plaisirsphysiques...et elle aussi,mais pas moi^

Mais , gros romantique que je suis,j'aimais beaucoupnos partages érotiques, même si nous n'étions pas franchement compatibles, pare que c'était une façon de nous dire qu'on s'aimait,quand même( j'étais aussi un trés mauvais amoureux,mais ça j'ai compris plus tard... J'étais globalement pas un mec bien de ce temps là)

 

aprés franchement, on s'en fout de quand ça arrive. Ca vient quand on est pret à se lancer, quand on trouve la bonne personne, dans les bonnes circonstances

.

J'adore Brassens !!! 🤗 

moi j'aime pas brassens lol

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 4 juin 2019 16 h 34 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Posté par: Anna
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: zaphod

16 ans

Amoureux, inexpérimentés tous les deux

 

Emouvant, mais physiquement une catastrophe...Monamoureuse était studieuse. On a lu les livres qui expliquent...Et ça ne nous a pas aidé du tout

Alors, comme on ne voulait pas mourrir idiots et frustrés, on a tenté avecc d'autres sex friends...Et là ça a bien mieux marhé.

 

Pour elle , comme pour moi!

 

Moi c'est avec les garçons( je genrais quand j'étais jeune) que j'ai eu mes premiers vrais plaisirsphysiques...et elle aussi,mais pas moi^

Mais , gros romantique que je suis,j'aimais beaucoupnos partages érotiques, même si nous n'étions pas franchement compatibles, pare que c'était une façon de nous dire qu'on s'aimait,quand même( j'étais aussi un trés mauvais amoureux,mais ça j'ai compris plus tard... J'étais globalement pas un mec bien de ce temps là)

 

aprés franchement, on s'en fout de quand ça arrive. Ca vient quand on est pret à se lancer, quand on trouve la bonne personne, dans les bonnes circonstances

.

J'adore Brassens !!! 🤗 

moi j'aime pas brassens lol

Chacun ses goûts !!! 🤷‍♂️

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 4 juin 2019 17 h 39 min
Alexandre Guitosh
(@alexandre-guiet)

16 ans amoureux inexpérimenté mais 5 fois en une nuit:p Quand on goûte au plaisir on ne veut pas s'arrêter :p , 9 ans plus tard toujours ensemble et beaucoup plus expérimenter 🙂

Ce message a été édité Il y a 6 mois par Alexandre Guitosh
RépondreCiter
Posté : 5 juin 2019 20 h 32 min
Jules
(@jules)
Admin

Ce qui est encore plus beau est de voir que vous êtes toujours ensemble. Car le nombre de fois que j'entends dire que les amours de jeunesse passent, ou encore qu'on aura toujours envie d'aller voir ailleurs et qu'on ne peut pas s'arrêter à une femme.

RépondreCiter
Posté : 5 juin 2019 21 h 04 min
Anna
 Anna
(@admin)
Admin

je viens d'avoir une conversation interessante avec un de mes lecteurs je voulais la partager ici.

Il m'a demandé si avant de connaitre jules je me masturbais. j'ai donc dit que ma sexualité était très limitée par le fait que j'ai eu une éducation plutot strictes sur le sexe (le sexe c'est mal/sale, la femme prend pas de plaisir).

 

Il m'a donc dit : oh lala ma pauvre. Tu as pas eu une très belle jeunesse sexuelle alors

j'ai donc dis, bien sur que non, ce n'est pas parce que j'ai perdu ma virginité a 18 ans que je suis malheureuse... 
franchement je prefere avoir attendu et m'etre epanouie, decouvert mon corps, pris du plaisir avec mon jules, que de perdre ma virignité a 14 et me retrouver aigrie a 30 ans avec une sexualité fade. (je precise que c'est pas le cas de tout le monde hein c'est un exemple que je donnais)

il ne semblait pas le voir du meme oeil, en faisant le calcul il a 45 ans de vie sexuelle active,pourtant il découvre seulement a 61 ans que la soumission, l'urophilie, ou encore la lingerie feminine l'excite beaucoup.

Alors qui est le plus "malheureux" des deux ? 

moi d'avoir attendu 18 ans pour découvrir le sexe et qui a exploré et qui explore toujours apres 12 ans d'activité sexuelle

ou lui, qui découvre qu'il n'a pas exploré ses fantasmes après 45 ans et que sa compagne ne sait rien de ses envies actuelles.

 

Pensez vous que l'age a laquelle on a perdu sa virginité est le reflet d'une sexualité epanouie ?

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 25 septembre 2019 12 h 27 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Posté par: @admin

je viens d'avoir une conversation interessante avec un de mes lecteurs je voulais la partager ici.

Il m'a demandé si avant de connaitre jules je me masturbais. j'ai donc dit que ma sexualité était très limitée par le fait que j'ai eu une éducation plutot strictes sur le sexe (le sexe c'est mal/sale, la femme prend pas de plaisir).

 

Il m'a donc dit : oh lala ma pauvre. Tu as pas eu une très belle jeunesse sexuelle alors

j'ai donc dis, bien sur que non, ce n'est pas parce que j'ai perdu ma virginité a 18 ans que je suis malheureuse... 
franchement je prefere avoir attendu et m'etre epanouie, decouvert mon corps, pris du plaisir avec mon jules, que de perdre ma virignité a 14 et me retrouver aigrie a 30 ans avec une sexualité fade. (je precise que c'est pas le cas de tout le monde hein c'est un exemple que je donnais)

il ne semblait pas le voir du meme oeil, en faisant le calcul il a 45 ans de vie sexuelle active,pourtant il découvre seulement a 61 ans que la soumission, l'urophilie, ou encore la lingerie feminine l'excite beaucoup.

Alors qui est le plus "malheureux" des deux ? 

moi d'avoir attendu 18 ans pour découvrir le sexe et qui a exploré et qui explore toujours apres 12 ans d'activité sexuelle

ou lui, qui découvre qu'il n'a pas exploré ses fantasmes après 45 ans et que sa compagne ne sait rien de ses envies actuelles.

 

Pensez vous que l'age a laquelle on a perdu sa virginité est le reflet d'une sexualité epanouie ?

Oh ! Alors on peut dire qu'il y a de l'espoir pour moi ! lol

Déjà, il a fallu attendre que j'ai 30 ans, presque 31 pour que j'ai eu ma première relation sexuelle, que je cesse d'être puceau, avec 2-3 positions. Et seulement le mois dernier pour que j'essaye un plan sexuel, plan libertin, plan à 3 et levrette. Et il y a encore des choses que je n'ai pas encore essayé, à 33 ans. Des choses que j'aimerai faire, et des choses qui ne m'attirent pas mais qui m'attireront ou me plairont peut-être que j'aurais gagné davantage en maturité.

Finalement, je vois maintenant d'un autre œil le fait que j'ai eu tardivement une relation sexuelle et que je sois loin d'avoir essayer l'essentiel. J'ai maintenant l'impression que ce n'est pas une si mauvaise chose pour moi : cela me permettrait de me sentir encore plus épanoui en découvrant progressivement 🙂

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 25 septembre 2019 12 h 38 min
Alexandre Guitosh
(@alexandre-guiet)

Il y a 10 ans avec la persoonne avec qui je vit toujours 🙂

RépondreCiter
Posté : 27 septembre 2019 15 h 26 min
Ecila
(@ecila)

Je ne l'oublierai pas. 

Mon copain était pompiers. Et j'étais convier comme d'autre amis au bal de pompier. Puis après on irai tous dormir ne tente dans le jardin de son meilleur ami. 

Avec ma maman ont parlé beaucoup sexualité. Niveau prévention au top... Même si très gênant. En m'emenant (j'avais 16 ans) chez mon copain. Je lui avait dit tu sais maman, je crois que c'est pour bientot. Elle m'avais redonner les règles d'usage... Je retourve mon chéri déjà en tenu, on attend le reste de la bande et on va aider à finir de préparer les stand. Ça fessait 3 mois que l'on était ensemble. On était très amoureux. Meme s'il courant partout il avait toujours un mot, une caresse un bisous pour moi. Il savait que j'adore danser, du coup de temps en temps il laissait sa place pour danser avec moi, et il m'a prise dans ses bras pour le feu d'artifice. C'était très tendre comme relations. Apres le feu d'artifice il y a eu un insident ou des trouble faite voulait cassé du pompier. Mon homme m'a attrapé et mise derrière ses collègue les plus ancien. On a vu tous les pompier les plus robuste se mettre torse nu. Car ils ont pas le droit de se battre en tenu de pompier. Puis il se sont mi entre les trou le fête et les personne fessant la fête. J'étais morte de peur. Moi qui n'avais jamais été à une soirée avec autant de monde. 

Il y a eu tres peu de coup échange. La police a été appeler et vu qu'il y avait des rumeur. Ils ont trouvé les voitures de trouble fête  (il y avait des armes à feu,..) et son descendu dans le parc. Les trouble fête était pris en étaux entre nous et la police et gendarme. Ils ont tous été arrêter et les pompiers ont eu que de rare égratignure. Le mien nada. Il faisait du judo et avait fait ses prises pour immobilisé. 

Il est vite venu me serrer fort dans ses bras. Il avait eu peur pour moi. Il m'a expliquer que en descent il en avait repérer un qui m'avait choisi pour cible car j'étais la copine d'un pompier. Mais que tous savais a l'avance comment ça aller se passer se soir. Que la. Police était en ambuscade. Parmis les troubles fête, l'un d'eux avait expliqué le plans à son grand frère qui était ami avec certain pompier. 

La fête était fini. Mais nos beau pompier avec l'adrénaline nous couvrait de baisé. Sur tout le chemin de retour tout les autres faisait beaucoup d'allusions sur le faite qu'il allait pas pouvoir dormir car nous allions faire trop de bruit. Ect.... 

On a bu un coup... Service terminer nos amis pompier pouvait boir un peu d'alcool. Mais le mien buzzarement ne prend qu'un verre. Alors que j'avais l'habitude de me voir beaucoup plus picoler. Et il refuse le join aussi. Et ne clope pas non plu.  Moi je ne fumé pas rien. Et j'avais pas beaucoup bu non plus. Trop de monde que je ne connaissait pas assez. Et je voulais garder l'esprit claire. On devenais de plus en plus câlin. Jusqu'à ce que mon chéri se dise fatigué et me porte jusqu'à la toile de tente. On entend nos ami se rapprocher. Il les fait fuire. On discute et se câline. Il vérifie en passant sa tête en dehors qu'ils sont partie dans leur tente. Et deviens plus préci dans ses caresses. Je n'osais pas le toucher... Juste le brasser chaque parcelle de sa peau qui etait à la porter de mes mains. Je le sentais c'était le moment. Suis je prête ? Je ne me souciens plus exactement mais je me souviens de cette sensation de ne faire plus qu'un. Je ne sais pas si j'ai été sa première. Il a jamais voulu le dire. 

Il a pris une capotte. A voulu que je soit dessu... Ça a foiré.. On a pas reuci. C'était aos agréable et il n'était pas en moi. Comme s'il tapais contre une porte fermé. Je me suis écroulé sur lui et je lui ai rappelé que c'était ma première fois. On a échange je me suis retrouvé couché sur le dos'.... Il m'a re câliner... A rechanger de capote et ai venu en moi dans cette position tout en disant des mots doux. En me disant que j'étais belle une fois en mois il s'est arrêter ma observe ma demande si ça allait, si j'avais mal. Non j'étais juste heureuse.... Nos corps ne fessais plus qu'un et je le ressentais en moi. C'était bien, jamais je n'aurai pu l'imaginer. Une fois fini il m'a couvert de baisé et on s'est endormi dans les bras l'un de l'autre...... 

J'aurai aimer qu'il soit le seule et l'unique. Ce qu'il me reprochait était trop au petit soin avec lui. Il voulait quelqu'un qui lui dise non en face de temps en temps. Il a trouve juste après moi la bonne. Ils vont très bien ensemble. Je suis heureuse pour lui. Aujourd'hui il est papa et je sais qu'il doit être toujours aussi attentionné pour ceux qu'il aime. C'est ça nature' 

Ce message a été édité Il y a 2 mois par Ecila
RépondreCiter
Posté : 8 octobre 2019 10 h 52 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Posté par: @ecila

Je ne l'oublierai pas. 

Mon copain était pompiers. Et j'étais convier comme d'autre amis au bal de pompier. Puis après on irai tous dormir ne tente dans le jardin de son meilleur ami. 

Avec ma maman ont parlé beaucoup sexualité. Niveau prévention au top... Même si très gênant. En m'emenant (j'avais 16 ans) chez mon copain. Je lui avait dit tu sais maman, je crois que c'est pour bientot. Elle m'avais redonner les règles d'usage... Je retourve mon chéri déjà en tenu, on attend le reste de la bande et on va aider à finir de préparer les stand. Ça fessait 3 mois que l'on était ensemble. On était très amoureux. Meme s'il courant partout il avait toujours un mot, une caresse un bisous pour moi. Il savait que j'adore danser, du coup de temps en temps il laissait sa place pour danser avec moi, et il m'a prise dans ses bras pour le feu d'artifice. C'était très tendre comme relations. Apres le feu d'artifice il y a eu un insident ou des trouble faite voulait cassé du pompier. Mon homme m'a attrapé et mise derrière ses collègue les plus ancien. On a vu tous les pompier les plus robuste se mettre torse nu. Car ils ont pas le droit de se battre en tenu de pompier. Puis il se sont mi entre les trou le fête et les personne fessant la fête. J'étais morte de peur. Moi qui n'avais jamais été à une soirée avec autant de monde. 

Il y a eu tres peu de coup échange. La police a été appeler et vu qu'il y avait des rumeur. Ils ont trouvé les voitures de trouble fête  (il y avait des armes à feu,..) et son descendu dans le parc. Les trouble fête était pris en étaux entre nous et la police et gendarme. Ils ont tous été arrêter et les pompiers ont eu que de rare égratignure. Le mien nada. Il faisait du judo et avait fait ses prises pour immobilisé. 

Il est vite venu me serrer fort dans ses bras. Il avait eu peur pour moi. Il m'a expliquer que en descent il en avait repérer un qui m'avait choisi pour cible car j'étais la copine d'un pompier. Mais que tous savais a l'avance comment ça aller se passer se soir. Que la. Police était en ambuscade. Parmis les troubles fête, l'un d'eux avait expliqué le plans à son grand frère qui était ami avec certain pompier. 

La fête était fini. Mais nos beau pompier avec l'adrénaline nous couvrait de baisé. Sur tout le chemin de retour tout les autres faisait beaucoup d'allusions sur le faite qu'il allait pas pouvoir dormir car nous allions faire trop de bruit. Ect.... 

On a bu un coup... Service terminer nos amis pompier pouvait boir un peu d'alcool. Mais le mien buzzarement ne prend qu'un verre. Alors que j'avais l'habitude de me voir beaucoup plus picoler. Et il refuse le join aussi. Et ne clope pas non plu.  Moi je ne fumé pas rien. Et j'avais pas beaucoup bu non plus. Trop de monde que je ne connaissait pas assez. Et je voulais garder l'esprit claire. On devenais de plus en plus câlin. Jusqu'à ce que mon chéri se dise fatigué et me porte jusqu'à la toile de tente. On entend nos ami se rapprocher. Il les fait fuire. On discute et se câline. Il vérifie en passant sa tête en dehors qu'ils sont partie dans leur tente. Et deviens plus préci dans ses caresses. Je n'osais pas le toucher... Juste le brasser chaque parcelle de sa peau qui etait à la porter de mes mains. Je le sentais c'était le moment. Suis je prête ? Je ne me souciens plus exactement mais je me souviens de cette sensation de ne faire plus qu'un. Je ne sais pas si j'ai été sa première. Il a jamais voulu le dire. 

Il a pris une capotte. A voulu que je soit dessu... Ça a foiré.. On a pas reuci. C'était aos agréable et il n'était pas en moi. Comme s'il tapais contre une porte fermé. Je me suis écroulé sur lui et je lui ai rappelé que c'était ma première fois. On a échange je me suis retrouvé couché sur le dos'.... Il m'a re câliner... A rechanger de capote et ai venu en moi dans cette position tout en disant des mots doux. En me disant que j'étais belle une fois en mois il s'est arrêter ma observe ma demande si ça allait, si j'avais mal. Non j'étais juste heureuse.... Nos corps ne fessais plus qu'un et je le ressentais en moi. C'était bien, jamais je n'aurai pu l'imaginer. Une fois fini il m'a couvert de baisé et on s'est endormi dans les bras l'un de l'autre...... 

J'aurai aimer qu'il soit le seule et l'unique. Ce qu'il me reprochait était trop au petit soin avec lui. Il voulait quelqu'un qui lui dise non en face de temps en temps. Il a trouve juste après moi la bonne. Ils vont très bien ensemble. Je suis heureuse pour lui. Aujourd'hui il est papa et je sais qu'il doit être toujours aussi attentionné pour ceux qu'il aime. C'est ça nature' 

Merci @ecila pour cette jolie histoire 🤗 

On reconnait bien les débutants que vous aviez été tous les deux 😉 

Quand tu dis que tu avais eu la sensation que lui et toi vous ne faisiez qu'un, c'est exactement la 1ère pensée que j'ai eu dès le moment où j'ai commencé à faire l'amour pour la 1ère fois, dès les 1ères minutes où je l'ai pénétré 🤗... Et quand tu parles de sa bite qui heurte comme une porte fermée, ça me rappelle des souvenirs ! 😂

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 8 octobre 2019 11 h 10 min
BelamiVar et Ecila aiment
BelamiVar
(@belamivar)
Posté par: @admin

je viens d'avoir une conversation interessante avec un de mes lecteurs je voulais la partager ici.

Il m'a demandé si avant de connaitre jules je me masturbais. j'ai donc dit que ma sexualité était très limitée par le fait que j'ai eu une éducation plutot strictes sur le sexe (le sexe c'est mal/sale, la femme prend pas de plaisir).

 

Il m'a donc dit : oh lala ma pauvre. Tu as pas eu une très belle jeunesse sexuelle alors

j'ai donc dis, bien sur que non, ce n'est pas parce que j'ai perdu ma virginité a 18 ans que je suis malheureuse... 
franchement je prefere avoir attendu et m'etre epanouie, decouvert mon corps, pris du plaisir avec mon jules, que de perdre ma virignité a 14 et me retrouver aigrie a 30 ans avec une sexualité fade. (je precise que c'est pas le cas de tout le monde hein c'est un exemple que je donnais)

il ne semblait pas le voir du meme oeil, en faisant le calcul il a 45 ans de vie sexuelle active,pourtant il découvre seulement a 61 ans que la soumission, l'urophilie, ou encore la lingerie feminine l'excite beaucoup.

Alors qui est le plus "malheureux" des deux ? 

moi d'avoir attendu 18 ans pour découvrir le sexe et qui a exploré et qui explore toujours apres 12 ans d'activité sexuelle

ou lui, qui découvre qu'il n'a pas exploré ses fantasmes après 45 ans et que sa compagne ne sait rien de ses envies actuelles.

 

Pensez vous que l'age a laquelle on a perdu sa virginité est le reflet d'une sexualité epanouie ?

Je suis d'accord avec toi @Anna. Ce qui compte, c'est comment on vit sa sexualité, et non l'âge à laquelle on la découvre.

Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie.

RépondreCiter
Posté : 8 octobre 2019 12 h 06 min
Anna et Ecila aiment
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Posté par: @belamivar
Posté par: @admin

je viens d'avoir une conversation interessante avec un de mes lecteurs je voulais la partager ici.

Il m'a demandé si avant de connaitre jules je me masturbais. j'ai donc dit que ma sexualité était très limitée par le fait que j'ai eu une éducation plutot strictes sur le sexe (le sexe c'est mal/sale, la femme prend pas de plaisir).

 

Il m'a donc dit : oh lala ma pauvre. Tu as pas eu une très belle jeunesse sexuelle alors

j'ai donc dis, bien sur que non, ce n'est pas parce que j'ai perdu ma virginité a 18 ans que je suis malheureuse... 
franchement je prefere avoir attendu et m'etre epanouie, decouvert mon corps, pris du plaisir avec mon jules, que de perdre ma virignité a 14 et me retrouver aigrie a 30 ans avec une sexualité fade. (je precise que c'est pas le cas de tout le monde hein c'est un exemple que je donnais)

il ne semblait pas le voir du meme oeil, en faisant le calcul il a 45 ans de vie sexuelle active,pourtant il découvre seulement a 61 ans que la soumission, l'urophilie, ou encore la lingerie feminine l'excite beaucoup.

Alors qui est le plus "malheureux" des deux ? 

moi d'avoir attendu 18 ans pour découvrir le sexe et qui a exploré et qui explore toujours apres 12 ans d'activité sexuelle

ou lui, qui découvre qu'il n'a pas exploré ses fantasmes après 45 ans et que sa compagne ne sait rien de ses envies actuelles.

 

Pensez vous que l'age a laquelle on a perdu sa virginité est le reflet d'une sexualité epanouie ?

Je suis d'accord avec toi @Anna. Ce qui compte, c'est comment on vit sa sexualité, et non l'âge à laquelle on la découvre.

Oui @belamivar... surtout si on est dépucelé quand on est centenaire par exemple !!! (mieux vaut tard que jamais) 😂

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 8 octobre 2019 12 h 15 min
Ecila aime
Page 4 / 4
Partagez sur les réseaux sociaux:

Veuillez Connexion ou Inscription