Shadow
debut dans le monde...
 
Notifications
Clear all

debut dans le monde libertin  

Page 3 / 5
  RSS
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Ça doit vraiment être sympathique ce genre de soirée 🙂

Oui, quand il y a une bonne sélection sans personnes insistantes, c'est génial.

J'ai une tante qui y va régulièrement, et c'est top. Ce qui agréable aussi c'est que tu peux séduire, t'amuser sans forcément aller plus loin si tu n'en a pas envie cette soirée là, et personne ne va chercher à forcer.

Je vois les sorties libertines comme un grand défouloir, qui me booste 🙂 

Je détesterais allé dans un club ou autre dont l'ambiance est "tu rentres donc tu baisses" et ils y en a qui prendraient de méchantes vestes !

C'est clair ! Bon, il ne faut pas se leurrer, ça existe. Mais dans un bon club, il suffit d'en toucher un mot au patron et le Monsieur est gentiment poussé dehors.

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 06 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Plutôt sympa ces soirées 🙂

La description que tu donnes de la rencontre entre deux couples, autour d'un apéro dînatoire, est très sympa, je trouve 🙂 Est-ce que ce genre de déroulement est le même si c'est un couple libertin qui invite une seule personne (homme ou femme) ? Il y a quelques mois, un couple de libertin m'avait invité pour un plan à trois à Cambray, donc je me demande si ça aurait pu se passer comme ça 🤔 

Et bien, avec notre partenaire de trio on fonctionne comme ça oui. Mais certains, comme ils ont l'embarras du choix en matière d'hommes, sont peu délicats. Pour eux, ces Messieurs doivent être à leur disposition. En terme de respect, on fait mieux !

Moi je n'adhère pas à cette vision des choses. Les Messieurs ont aussi le droit de choisir, et de ne pas aimer certaines choses !

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 08 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: Scox

Même si le côté femme objet me dérange un peu, j'aimerais voir les vitrines rouges d'Amsterdam ! C'est sur ma petite liste des choses à faire au moins une fois dans ma vie !

Mon père les a vu (sans avoir été client mdr). Quand il parle d'Amsterdam, dans le cadre de son passage il y a une trentaine d'années quand il travaillait encore dans les trains, il nous a toujours dit, à mes frère et sœurs ainsi qu'à moi-même, que là-bas, les prostituées ont un statut similaires à des cadres de l'État, puisque c'est l'État qui recevait les recettes, d'après lui.

J'irais plus faire mon tourisme là-bas (on m'a toujours dit que c'est magnifique), et peut-être rencontrer deux abonnées qui vivent là-bas... J'irais peut-être voir ces fameuses vitrines rouges, par curiosité (tu viens d'aiguiser ma curiosité).

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 09 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover

OK. Cela m'amène à une autre question. Même si on ne fait pas du libertinage mais qu'on se sent libertin, pourrait-on se considérer vraiment comme un libertin ?

Je pose cette question car mon meilleur ami prétend être un libertin dans l'âme sans l'avoir jamais pratiqué par amour et respect pour sa femme.

Et autre question. Si cet homme ou cette femme n'organise pas régulièrement des soirées libertines (je me demande comment ça se passe, d'ailleurs), mais que ces personnes ont du sexe de temps à autre, chez une personne, dans un hôtel ou autre, et que ces personnes se sentent libertins et libertines... Peut-on les considérer comme des libertins et des libertines ?

J'adore ta façon d'aller en profondeur dans l'exploration des sujets.

Pour moi, on peut se sentir libertin sans avoir franchi le pas. On s'en sent donc l'âme, mais on ne l'est pas vraiment. Etre libertin, c'est s'affranchir des conventions, du "un homme et une femme, ensemble, en couple, sexe entre eux" et point.

Ce qui implique, comme réponse à cette question :

"Si cet homme ou cette femme n'organise pas régulièrement des soirées libertines (je me demande comment ça se passe, d'ailleurs), mais que ces personnes ont du sexe de temps à autre, chez une personne, dans un hôtel ou autre, et que ces personnes se sentent libertins et libertines... Peut-on les considérer comme des libertins et des libertines ?"

Que oui, s'il leur arrive de voir une tierce personne pour un trio, ou à quatre, ou à six, ils peuvent être libertins. Libertins "occasionnels" comme on le dit. C'est un peu mon cas d'ailleurs. Et dire "occasionnels" permet aux autres de savoir qu'il peut nous arriver de ne rencontrer personne durant des mois, des années pour certains.

Je vois 🤔 

Donc, par exemple, je pourrais être un libertin occasionnel, voire même pour certains ou certaines d'entre nous, comme @jules et Anna @admin par exemple. Du moment qu'on est ouvert pour un trio ou plus.

C'est bien cela ?

(Et merci @sweetpleasures pour ton compliment. Quand je me pose des questions, le plus souvent, je me l'a creuse jusqu'à ce que j'arrive à comprendre la chose, c'est pour ça).

Mais tu dis qu'on peut devenir libertin ou libertine occasionnel(e). Alors, qu'est-ce qui fait, selon toi, un libertin régulier ou une libertine régulière, par opposition à l'occasionnel(e) ?

Désolée, je zappe des réponses. Bravo la fille !

 

Bien sûr, tu le pourrais. Comme on dit en libertinage tout est possible, rien n'est obligatoire. Ouvrir le champs des possibles oui, mais ne pas se mettre dans des petites cases de "il faut faire ceci de telle manière", "surtout pas ça comme ça", non non et non. Dès l'instant que les protagonistes y trouvent leur compte, c'est là le seul intérêt. Si faire deux sorties en club dans l'année te satisfait, libre à toi. Et tu ne seras pas "moins libertin" que d'autres. Tu combines juste sexualité classique et sexualité libertine.

"Régulière" est difficile à définir. Je me demande même si cela se défini. Certains sortent tous les week ends ou presque, je pense que pour eux c'est assez clair. Ou d'autres encore se donnent à corps perdu dans le libertinage, quand il s'agit de couple est qu'il s'agit là de leur principale sexualité...

Personnellement, c'est un plus, une activité loisir, activité plaisir. Pas une nécessité comme cela peut l'être pour certains.

 

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 17 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Ça doit vraiment être sympathique ce genre de soirée 🙂

Oui, quand il y a une bonne sélection sans personnes insistantes, c'est génial.

J'ai une tante qui y va régulièrement, et c'est top. Ce qui agréable aussi c'est que tu peux séduire, t'amuser sans forcément aller plus loin si tu n'en a pas envie cette soirée là, et personne ne va chercher à forcer.

Je vois les sorties libertines comme un grand défouloir, qui me booste 🙂 

Je détesterais allé dans un club ou autre dont l'ambiance est "tu rentres donc tu baisses" et ils y en a qui prendraient de méchantes vestes !

C'est clair ! Bon, il ne faut pas se leurrer, ça existe. Mais dans un bon club, il suffit d'en toucher un mot au patron et le Monsieur est gentiment poussé dehors.

Ou si la personne (le plus souvent un gars solitaire, j'imagine) perturbe le club. En faisant le tour des clubs, à Bordeaux, j'ai souvent lu que le propriétaire se réserve le droit d'expulser un des clients.

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 18 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Plutôt sympa ces soirées 🙂

La description que tu donnes de la rencontre entre deux couples, autour d'un apéro dînatoire, est très sympa, je trouve 🙂 Est-ce que ce genre de déroulement est le même si c'est un couple libertin qui invite une seule personne (homme ou femme) ? Il y a quelques mois, un couple de libertin m'avait invité pour un plan à trois à Cambray, donc je me demande si ça aurait pu se passer comme ça 🤔 

Et bien, avec notre partenaire de trio on fonctionne comme ça oui. Mais certains, comme ils ont l'embarras du choix en matière d'hommes, sont peu délicats. Pour eux, ces Messieurs doivent être à leur disposition. En terme de respect, on fait mieux !

Moi je n'adhère pas à cette vision des choses. Les Messieurs ont aussi le droit de choisir, et de ne pas aimer certaines choses !

Je suis d'accord. Il serait normal que chacun choisisse ce qu'ils veuillent et qu'on ne leur impose rien. Si on leur propose quelque chose et que ça leur plait, tant mieux. Si ce ne plait pas, faut respecter ce choix. À quoi ça avancerait d'imposer à quelqu'un quelque chose qui n'a pas envie, à part créer des problèmes ?

Après, mis à part une bonne discussion suivi d'un feeling, j'ai un peu de mal à voir comment les hommes et les femmes de ces clubs se choisissent ? Et d'ailleurs, je me pose encore une question, est-ce que ça arrive que des libertins et des libertines, parmi celles et ceux qui fréquentent régulièrement, finissent par connaître les autres clients et participent avec elles et eux ?

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 23 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Ça doit vraiment être sympathique ce genre de soirée 🙂

Oui, quand il y a une bonne sélection sans personnes insistantes, c'est génial.

J'ai une tante qui y va régulièrement, et c'est top. Ce qui agréable aussi c'est que tu peux séduire, t'amuser sans forcément aller plus loin si tu n'en a pas envie cette soirée là, et personne ne va chercher à forcer.

Je vois les sorties libertines comme un grand défouloir, qui me booste 🙂 

Je détesterais allé dans un club ou autre dont l'ambiance est "tu rentres donc tu baisses" et ils y en a qui prendraient de méchantes vestes !

C'est clair ! Bon, il ne faut pas se leurrer, ça existe. Mais dans un bon club, il suffit d'en toucher un mot au patron et le Monsieur est gentiment poussé dehors.

Ou si la personne (le plus souvent un gars solitaire, j'imagine) perturbe le club. En faisant le tour des clubs, à Bordeaux, j'ai souvent lu que le propriétaire se réserve le droit d'expulser un des clients.

Oui, car le but est que tout le monde se sente à l'aise, et non importuné.

Lors de ma première en club, au cours de la traditionnelle visite, c'est l'une des premières chose que le gérant nous a dite : "Si quelqu'un vous manque de respect, ou insiste trop, n'hésitez pas à me le signaler". Et cela arrivait régulièrement qu'il vire, parfois des groupes de jeune hommes venus principalement se rincer l'oeil et boire abondamment.

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 24 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover

OK. Cela m'amène à une autre question. Même si on ne fait pas du libertinage mais qu'on se sent libertin, pourrait-on se considérer vraiment comme un libertin ?

Je pose cette question car mon meilleur ami prétend être un libertin dans l'âme sans l'avoir jamais pratiqué par amour et respect pour sa femme.

Et autre question. Si cet homme ou cette femme n'organise pas régulièrement des soirées libertines (je me demande comment ça se passe, d'ailleurs), mais que ces personnes ont du sexe de temps à autre, chez une personne, dans un hôtel ou autre, et que ces personnes se sentent libertins et libertines... Peut-on les considérer comme des libertins et des libertines ?

J'adore ta façon d'aller en profondeur dans l'exploration des sujets.

Pour moi, on peut se sentir libertin sans avoir franchi le pas. On s'en sent donc l'âme, mais on ne l'est pas vraiment. Etre libertin, c'est s'affranchir des conventions, du "un homme et une femme, ensemble, en couple, sexe entre eux" et point.

Ce qui implique, comme réponse à cette question :

"Si cet homme ou cette femme n'organise pas régulièrement des soirées libertines (je me demande comment ça se passe, d'ailleurs), mais que ces personnes ont du sexe de temps à autre, chez une personne, dans un hôtel ou autre, et que ces personnes se sentent libertins et libertines... Peut-on les considérer comme des libertins et des libertines ?"

Que oui, s'il leur arrive de voir une tierce personne pour un trio, ou à quatre, ou à six, ils peuvent être libertins. Libertins "occasionnels" comme on le dit. C'est un peu mon cas d'ailleurs. Et dire "occasionnels" permet aux autres de savoir qu'il peut nous arriver de ne rencontrer personne durant des mois, des années pour certains.

Je vois 🤔 

Donc, par exemple, je pourrais être un libertin occasionnel, voire même pour certains ou certaines d'entre nous, comme @jules et Anna @admin par exemple. Du moment qu'on est ouvert pour un trio ou plus.

C'est bien cela ?

(Et merci @sweetpleasures pour ton compliment. Quand je me pose des questions, le plus souvent, je me l'a creuse jusqu'à ce que j'arrive à comprendre la chose, c'est pour ça).

Mais tu dis qu'on peut devenir libertin ou libertine occasionnel(e). Alors, qu'est-ce qui fait, selon toi, un libertin régulier ou une libertine régulière, par opposition à l'occasionnel(e) ?

Désolée, je zappe des réponses. Bravo la fille !

 

Bien sûr, tu le pourrais. Comme on dit en libertinage tout est possible, rien n'est obligatoire. Ouvrir le champs des possibles oui, mais ne pas se mettre dans des petites cases de "il faut faire ceci de telle manière", "surtout pas ça comme ça", non non et non. Dès l'instant que les protagonistes y trouvent leur compte, c'est là le seul intérêt. Si faire deux sorties en club dans l'année te satisfait, libre à toi. Et tu ne seras pas "moins libertin" que d'autres. Tu combines juste sexualité classique et sexualité libertine.

"Régulière" est difficile à définir. Je me demande même si cela se défini. Certains sortent tous les week ends ou presque, je pense que pour eux c'est assez clair. Ou d'autres encore se donnent à corps perdu dans le libertinage, quand il s'agit de couple est qu'il s'agit là de leur principale sexualité...

Personnellement, c'est un plus, une activité loisir, activité plaisir. Pas une nécessité comme cela peut l'être pour certains.

 

D'accord.

Quant au rythme, j'aime l'idée d'"activité de loisir". Maintenant, je vais comparer le libertinage comme l'activité de la pêche (pas toute l'année, pas très régulièrement, mais une activité et un loisir qu'on pratique de temps à autre, peut-être 2 ou 3 fois dans l'année et durant la saison, pour mieux recommencer l'année suivante)... Ça y est, pour moi, le libertinage, c'est pareil que la pêche !!! (et pas la pêche aux thons !!! lol 🤣 )

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 29 min
zaphod
(@zaphod)
Noël
nombres de messages
Level 9

En lisant les reactions de Gb, voila bien ce que je reprohe aux tarifs genrés des clubs libertins...On marchandise indirectement les femmes( meme si la régle globale des établissements que j'i fréquentés est " les femmes sont les reines et s'invitr sans que l dame l'ait fait avant est trés mal perçu par la communauté et les gérants des clubs)

 

donc Gb, oui tu payes un bras pour rentabiliser les soirées et les femmes seules sont quasi invitées pour que tu payes ....Mais pas pour coucher( là il vaut mieux, question rentabilité de l'investissement aller voir une prostituée( qui en plus aura au moins des dividendes si ce n'est la totalité de ton argent

 

Ce maquerautage( oui j'assume le mot fort) me dérange fortement

 

On arrive parfois à inféchir les choses quand on y va en groupe.... et qu'on "propose une forme d'animation"( je frequente cces lieux pour pratiquer le SM avec des amis, en soirées dédiées ou pas, mais toujours avec un accord de base dans ce cas des gérants)

 

J'aime bien certains lubs allemands qui pratiquent un tarif unique, sans distinction entre hommes, femmes , indéterminables, couples ou célibataires....

 

Pour ce qui est des soirées, c'est le même principe pour les soirées SM globalement....

Ces sexualités alternatives rencontrant d'une certaine façon les mêmes contraintes pour pouvoir s'exprimer

 

Donc Scox, de ce que j'ai pu voir des clubs que j'ai pu  fréquenter, non tu n'auras pas à écarter les cuisses sauf si tu en as envie( et les balourds insistants seront vite découragés par les clients et les gérants, mais mon petit doigt me dit que de toute façon tu sauras les ranger toute seule si besoin est...Et ces choses sont rarissimes, plus rares qu'en discothéques , au regard de ma modeste expériene du moins), et oui GB, pour payer moins cher, vas-y ave une amie( au tarif couple donc)

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 30 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Ça doit vraiment être sympathique ce genre de soirée 🙂

Oui, quand il y a une bonne sélection sans personnes insistantes, c'est génial.

J'ai une tante qui y va régulièrement, et c'est top. Ce qui agréable aussi c'est que tu peux séduire, t'amuser sans forcément aller plus loin si tu n'en a pas envie cette soirée là, et personne ne va chercher à forcer.

Je vois les sorties libertines comme un grand défouloir, qui me booste 🙂 

Je détesterais allé dans un club ou autre dont l'ambiance est "tu rentres donc tu baisses" et ils y en a qui prendraient de méchantes vestes !

C'est clair ! Bon, il ne faut pas se leurrer, ça existe. Mais dans un bon club, il suffit d'en toucher un mot au patron et le Monsieur est gentiment poussé dehors.

Ou si la personne (le plus souvent un gars solitaire, j'imagine) perturbe le club. En faisant le tour des clubs, à Bordeaux, j'ai souvent lu que le propriétaire se réserve le droit d'expulser un des clients.

Oui, car le but est que tout le monde se sente à l'aise, et non importuné.

Lors de ma première en club, au cours de la traditionnelle visite, c'est l'une des premières chose que le gérant nous a dite : "Si quelqu'un vous manque de respect, ou insiste trop, n'hésitez pas à me le signaler". Et cela arrivait régulièrement qu'il vire, parfois des groupes de jeune hommes venus principalement se rincer l'oeil et boire abondamment.

OK, je note 🧐📝 : "Si une nana insiste trop ou me manque de respect, à la faire signaler au patron ou à la patronne" lol

C'est si fréquent que ça ? Et des groupes de jeunes, carrément ?

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 34 min
zaphod et Legras aiment
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Plutôt sympa ces soirées 🙂

La description que tu donnes de la rencontre entre deux couples, autour d'un apéro dînatoire, est très sympa, je trouve 🙂 Est-ce que ce genre de déroulement est le même si c'est un couple libertin qui invite une seule personne (homme ou femme) ? Il y a quelques mois, un couple de libertin m'avait invité pour un plan à trois à Cambray, donc je me demande si ça aurait pu se passer comme ça 🤔 

Et bien, avec notre partenaire de trio on fonctionne comme ça oui. Mais certains, comme ils ont l'embarras du choix en matière d'hommes, sont peu délicats. Pour eux, ces Messieurs doivent être à leur disposition. En terme de respect, on fait mieux !

Moi je n'adhère pas à cette vision des choses. Les Messieurs ont aussi le droit de choisir, et de ne pas aimer certaines choses !

Je suis d'accord. Il serait normal que chacun choisisse ce qu'ils veuillent et qu'on ne leur impose rien. Si on leur propose quelque chose et que ça leur plait, tant mieux. Si ce ne plait pas, faut respecter ce choix. À quoi ça avancerait d'imposer à quelqu'un quelque chose qui n'a pas envie, à part créer des problèmes ?

Après, mis à part une bonne discussion suivi d'un feeling, j'ai un peu de mal à voir comment les hommes et les femmes de ces clubs se choisissent ? Et d'ailleurs, je me pose encore une question, est-ce que ça arrive que des libertins et des libertines, parmi celles et ceux qui fréquentent régulièrement, finissent par connaître les autres clients et participent avec elles et eux ?

On rentre dans le détail 😛 

Tout est dans le jeu de séduction. Pour ma part on discute via le site, puis on va se voir en club. Une seule fois j'ai abordé directement en club.

Une femme qui dansait, me plaisait énormément. Je m'en souviens encore, c'était à mes "débuts" de femme bisexuelle. Elle dégageait une telle sensualité... je l'ai vue embrasser et jouer un peu avec une autre femme. En fin de soirée je me suis approchée, j'ai dansé non loin d'elle, guetté ses réactions. Elle me regardait, me souriait... j'ai compris que je lui plaisais aussi.

Il n'y a pas à se torturer l'esprit sur le "comment faire ?". Ceci dit, pour quelqu'un de timide il est clair que ce n'est pas simple. Mais je trouve que les clubs sont une bonne école, pour apprendre à s'accepter, à se plaire à soi même déjà.

Ensuite : "est-ce que ça arrive que des libertins et des libertines, parmi celles et ceux qui fréquentent régulièrement, finissent par connaître les autres clients et participent avec elles et eux ?"

Tu veux dire, des habitués qui se mélangent à d'autres personnes ? Comme je te dis, tout est possible. La coutume veut que l'on demande, avant de s'incruster quand même. Si les autres sont d'accord, bien sûr ! C'est un peu comme ça que ça finit à six ou plus, dans un grand jeu récréatif 😊 

 

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 36 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures
Posté par: Scox
Posté par: sweetpleasures

Il existe toute sorte de soirées privées.

Simplement un couple qui en invite un autre, parce qu'ils préfèrent une ambiance un peu intimiste. Nous avons déjà pratiqué plusieurs fois sous ce format là, bien souvent avec des personnes que nous avons déjà rencontré auparavant. Je déconseille aux débutants d'y aller directement, cela peut engendrer des situations malaisantes. Apéro dinatoire, ou restaurant, puis on se rejoint chez l'autre couple. Ou chez nous, quand il s'agit d'un trio.

Ensuite il y a des libertins qui organisent de très grosses soirées oui, je peux t'en parler même si personnellement je n'ai pas eu encore l'occasion de m'y rendre. Généralement, c'est soit via les sites, soit c'est par le bouche à oreille.

Un exemple, un bon ami libertin de ma tante qui possède une très grande propriété, piscine chauffée, jacuzzi, etc. (il est médecin et a une très bonne situation) Les invite. Des femmes seules, des hommes seuls dignes de confiance, des couples dignes de confiance, et se retrouvent alors de dix à une centaine de personnes dans sa résidence, selon les envies. La plupart ont leurs coordonnées personnelle, numéro de portable ou un email. Il "suffit" d'inviter les personnes souhaitées, et chacun peut emmener des petits nouveaux 😉 

C'est ainsi que les "cercles" s'élargissent, au gré de nouvelles rencontres.

Comme pour tout, il y en a qui organisent régulièrement des soirées de ce type, contre paiement, et la qualité des rencontres n'est pas toujours au rendez-vous.

Ça doit vraiment être sympathique ce genre de soirée 🙂

Oui, quand il y a une bonne sélection sans personnes insistantes, c'est génial.

J'ai une tante qui y va régulièrement, et c'est top. Ce qui agréable aussi c'est que tu peux séduire, t'amuser sans forcément aller plus loin si tu n'en a pas envie cette soirée là, et personne ne va chercher à forcer.

Je vois les sorties libertines comme un grand défouloir, qui me booste 🙂 

Je détesterais allé dans un club ou autre dont l'ambiance est "tu rentres donc tu baisses" et ils y en a qui prendraient de méchantes vestes !

C'est clair ! Bon, il ne faut pas se leurrer, ça existe. Mais dans un bon club, il suffit d'en toucher un mot au patron et le Monsieur est gentiment poussé dehors.

Ou si la personne (le plus souvent un gars solitaire, j'imagine) perturbe le club. En faisant le tour des clubs, à Bordeaux, j'ai souvent lu que le propriétaire se réserve le droit d'expulser un des clients.

Oui, car le but est que tout le monde se sente à l'aise, et non importuné.

Lors de ma première en club, au cours de la traditionnelle visite, c'est l'une des premières chose que le gérant nous a dite : "Si quelqu'un vous manque de respect, ou insiste trop, n'hésitez pas à me le signaler". Et cela arrivait régulièrement qu'il vire, parfois des groupes de jeune hommes venus principalement se rincer l'oeil et boire abondamment.

OK, je note 🧐📝 : "Si une nana insiste trop ou me manque de respect, à la faire signaler au patron ou à la patronne" lol

C'est si fréquent que ça ? Et des groupes de jeunes, carrément ?

Par chez nous, oui. Dans ledit club les hommes payaient 80 € l'entrée, boissons à discrétion. Donc ils venaient car c'était pour eux plus avantageux que de se rendre en boîte de nuit, et il y avait un "bonus".

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 39 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: sweetpleasures
Posté par: GB_BoobsLover

OK. Cela m'amène à une autre question. Même si on ne fait pas du libertinage mais qu'on se sent libertin, pourrait-on se considérer vraiment comme un libertin ?

Je pose cette question car mon meilleur ami prétend être un libertin dans l'âme sans l'avoir jamais pratiqué par amour et respect pour sa femme.

Et autre question. Si cet homme ou cette femme n'organise pas régulièrement des soirées libertines (je me demande comment ça se passe, d'ailleurs), mais que ces personnes ont du sexe de temps à autre, chez une personne, dans un hôtel ou autre, et que ces personnes se sentent libertins et libertines... Peut-on les considérer comme des libertins et des libertines ?

J'adore ta façon d'aller en profondeur dans l'exploration des sujets.

Pour moi, on peut se sentir libertin sans avoir franchi le pas. On s'en sent donc l'âme, mais on ne l'est pas vraiment. Etre libertin, c'est s'affranchir des conventions, du "un homme et une femme, ensemble, en couple, sexe entre eux" et point.

Ce qui implique, comme réponse à cette question :

"Si cet homme ou cette femme n'organise pas régulièrement des soirées libertines (je me demande comment ça se passe, d'ailleurs), mais que ces personnes ont du sexe de temps à autre, chez une personne, dans un hôtel ou autre, et que ces personnes se sentent libertins et libertines... Peut-on les considérer comme des libertins et des libertines ?"

Que oui, s'il leur arrive de voir une tierce personne pour un trio, ou à quatre, ou à six, ils peuvent être libertins. Libertins "occasionnels" comme on le dit. C'est un peu mon cas d'ailleurs. Et dire "occasionnels" permet aux autres de savoir qu'il peut nous arriver de ne rencontrer personne durant des mois, des années pour certains.

Je vois 🤔 

Donc, par exemple, je pourrais être un libertin occasionnel, voire même pour certains ou certaines d'entre nous, comme @jules et Anna @admin par exemple. Du moment qu'on est ouvert pour un trio ou plus.

C'est bien cela ?

(Et merci @sweetpleasures pour ton compliment. Quand je me pose des questions, le plus souvent, je me l'a creuse jusqu'à ce que j'arrive à comprendre la chose, c'est pour ça).

Mais tu dis qu'on peut devenir libertin ou libertine occasionnel(e). Alors, qu'est-ce qui fait, selon toi, un libertin régulier ou une libertine régulière, par opposition à l'occasionnel(e) ?

Désolée, je zappe des réponses. Bravo la fille !

 

Bien sûr, tu le pourrais. Comme on dit en libertinage tout est possible, rien n'est obligatoire. Ouvrir le champs des possibles oui, mais ne pas se mettre dans des petites cases de "il faut faire ceci de telle manière", "surtout pas ça comme ça", non non et non. Dès l'instant que les protagonistes y trouvent leur compte, c'est là le seul intérêt. Si faire deux sorties en club dans l'année te satisfait, libre à toi. Et tu ne seras pas "moins libertin" que d'autres. Tu combines juste sexualité classique et sexualité libertine.

"Régulière" est difficile à définir. Je me demande même si cela se défini. Certains sortent tous les week ends ou presque, je pense que pour eux c'est assez clair. Ou d'autres encore se donnent à corps perdu dans le libertinage, quand il s'agit de couple est qu'il s'agit là de leur principale sexualité...

Personnellement, c'est un plus, une activité loisir, activité plaisir. Pas une nécessité comme cela peut l'être pour certains.

 

D'accord.

Quant au rythme, j'aime l'idée d'"activité de loisir". Maintenant, je vais comparer le libertinage comme l'activité de la pêche (pas toute l'année, pas très régulièrement, mais une activité et un loisir qu'on pratique de temps à autre, peut-être 2 ou 3 fois dans l'année et durant la saison, pour mieux recommencer l'année suivante)... Ça y est, pour moi, le libertinage, c'est pareil que la pêche !!! (et pas la pêche aux thons !!! lol 🤣 )

Ha-ha moi je compare sans cesse le sexe à la nourriture, alors je ne vais rien dire !

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 40 min
Scox
 Scox
(@scox)
Noël
nombres de messages
Level 10
Posté par: zaphod

En lisant les reactions de Gb, voila bien ce que je reprohe aux tarifs genrés des clubs libertins...On marchandise indirectement les femmes( meme si la régle globale des établissements que j'i fréquentés est " les femmes sont les reines et s'invitr sans que l dame l'ait fait avant est trés mal perçu par la communauté et les gérants des clubs)

 

donc Gb, oui tu payes un bras pour rentabiliser les soirées et les femmes seules sont quasi invitées pour que tu payes ....Mais pas pour coucher( là il vaut mieux, question rentabilité de l'investissement aller voir une prostituée( qui en plus aura au moins des dividendes si ce n'est la totalité de ton argent

 

Ce maquerautage( oui j'assume le mot fort) me dérange fortement

 

On arrive parfois à inféchir les choses quand on y va en groupe.... et qu'on "propose une forme d'animation"( je frequente cces lieux pour pratiquer le SM avec des amis, en soirées dédiées ou pas, mais toujours avec un accord de base dans ce cas des gérants)

 

J'aime bien certains lubs allemands qui pratiquent un tarif unique, sans distinction entre hommes, femmes , indéterminables, couples ou célibataires....

 

Pour ce qui est des soirées, c'est le même principe pour les soirées SM globalement....

Ces sexualités alternatives rencontrant d'une certaine façon les mêmes contraintes pour pouvoir s'exprimer

 

Donc Scox, de ce que j'ai pu voir des clubs que j'ai pu  fréquenter, non tu n'auras pas à écarter les cuisses sauf si tu en as envie( et les balourds insistants seront vite découragés par les clients et les gérants, mais mon petit doigt me dit que de toute façon tu sauras les ranger toute seule si besoin est...Et ces choses sont rarissimes, plus rares qu'en discothéques , au regard de ma modeste expériene du moins), et oui GB, pour payer moins cher, vas-y ave une amie( au tarif couple donc)

C'est pareil pour les boîtes de nuit Zaphod. Gratuit pour les jeunes femmes et payant pour les jeunes hommes. Quoique je suis allée il y a peu dans une boîte ouverte au plus de 30 ans seulement et les femmes paient le même tarif que les autres. 

Scox

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 47 min
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: zaphod

En lisant les reactions de Gb, voila bien ce que je reprohe aux tarifs genrés des clubs libertins...On marchandise indirectement les femmes( meme si la régle globale des établissements que j'i fréquentés est " les femmes sont les reines et s'invitr sans que l dame l'ait fait avant est trés mal perçu par la communauté et les gérants des clubs)

 

donc Gb, oui tu payes un bras pour rentabiliser les soirées et les femmes seules sont quasi invitées pour que tu payes ....Mais pas pour coucher( là il vaut mieux, question rentabilité de l'investissement aller voir une prostituée( qui en plus aura au moins des dividendes si ce n'est la totalité de ton argent

 

Ce maquerautage( oui j'assume le mot fort) me dérange fortement

 

On arrive parfois à inféchir les choses quand on y va en groupe.... et qu'on "propose une forme d'animation"( je frequente cces lieux pour pratiquer le SM avec des amis, en soirées dédiées ou pas, mais toujours avec un accord de base dans ce cas des gérants)

 

J'aime bien certains lubs allemands qui pratiquent un tarif unique, sans distinction entre hommes, femmes , indéterminables, couples ou célibataires....

 

Pour ce qui est des soirées, c'est le même principe pour les soirées SM globalement....

Ces sexualités alternatives rencontrant d'une certaine façon les mêmes contraintes pour pouvoir s'exprimer

 

Donc Scox, de ce que j'ai pu voir des clubs que j'ai pu  fréquenter, non tu n'auras pas à écarter les cuisses sauf si tu en as envie( et les balourds insistants seront vite découragés par les clients et les gérants, mais mon petit doigt me dit que de toute façon tu sauras les ranger toute seule si besoin est...Et ces choses sont rarissimes, plus rares qu'en discothéques , au regard de ma modeste expériene du moins), et oui GB, pour payer moins cher, vas-y ave une amie( au tarif couple donc)

A mes yeux, le libertinage, c'est quand on a des relations sexuelles avec qui on veut, librement. Donc, à mes yeux, un club libertin permet cela. D'où le prix, oui @zaphod. C'est pour ça que je disais à quoi ça sert d'y entrer si ce n'est pour ne pas en avoir ? Ce serait vider le club libertin de son rôle, le réduire au rôle de simple club de rencontre ou un bar (autant aller dans un club classique ou un bar, ça coûtera moins cher dans ces cas là).

L'idée d'un tarif unique est plutôt séduisant. La seule chose qui me refroidi, ce sont bien sûr les morts-de-faim. Comme l'a évoqué @sweetpleasures, et comme on l'a évoqué également à plusieurs reprises dans ce forum, ils sont très nombreux et se montrent maladivement insistants et irrespectueux. "SEXE SEXE SEXE SEXE SEEEEEEEEEEEEEEXE !!!!" 🤤🤤🤤🤤🤤🧠 D'où les prix dissuasives qui - j'en reviens pas que je vais dire une chose pareille - sont justifiées. Donc, le tarif unique, je ne crois pas que ce soit une bonne unique : ce serait leur ouvrir toutes grandes les portes de Troie. Même s'il y en a qui arrivent à entrer, ces prix parviennent tout de même à en dissuader.

Par contre, je n'ai pas d'amie dans la région, ou plutôt une amie qui accepterait d'aller dans ces clubs (et même si j'y allais, il me sera impossible d'y aller en soirée).

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 15 h 47 min
Page 3 / 5
Partagez sur les réseaux sociaux: