Shadow
Comment définir une...
 
Notifications
Clear all

Comment définir une jouissance extraordinaire à la fin d'une masturbation  

  RSS
Edgard
(@edgardepoe)
nombres de messages
Level 10

On parle souvent de la jouissance féminine , explosive et dont les femmes ont certainement une formidable exclusivité, enfin il me semble.

Pour nous les hommes ( enfin je parle pour moi de mes premières jouissances masturbatoires et celles trop peu nombreuses dont j'ai profité ) c'est souvent aléatoire .

Entre une masturbation intense , ou suffisamment longue  avec support pornographique je n'ai pas toujours cette sensation d'être vraiment rassasié .

C'est souvent quand je laisse s'installer celle ci en me décontractant le maximum qu'il m'est arriver d'exploser avec une sensation de chaleur qui monte jusque derrière mon cerveau .

Bon je ne me repend plus vraiment car je suis sous traitement et ma quantité de sperme à largement diminuer , ressemble plus un liquide transparent , mais bon l'excitation , la raideur et la jouissance sont toujours présentes malgré mes 60 balais .

Et vous , comment pouvez vous la définir quand au moment final  votre corps réagit .

Merci pour vos réponses ,

Mesdames vous pouvez aussi nous faire part du déroulement final  car souvent en apothéose .

Bien à vous toutes et tous.

Citer
Posté : 12 octobre 2020 16 h 34 min
Jules
(@jules)
Admin
Testeur de Sextoys
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 21

Lors d'une masturbation en solitaire, je ressens très peu de plaisir. Beaucoup de frustration a certain moment si j'utilise des sextoys.

Je prends le plus de plaisir quand Anna me masturbe. La jouissance est décuplée au maximum. Mon corps répond très favorablement. Des petites contractions.

 

RépondreCiter
Posté : 12 octobre 2020 23 h 35 min
Edgard aime
Pistole
(@pistole)
Donateur
Noël
nombres de messages
Level 18

C'est aléatoire, mais le plus souvent c'est pendant une pénétration anale quand mon gland est bien serré dans la fleur de rose

Dans le sexe, tout est bon ?

RépondreCiter
Posté : 13 octobre 2020 0 h 55 min
Edgard aime
Pistole
(@pistole)
Donateur
Noël
nombres de messages
Level 18
Posté par: @pistole

C'est aléatoire, mais le plus souvent c'est pendant une pénétration anale quand mon gland est bien serré dans la fleur de rose

J'avais pas bien lu le titre du topic

Je prends du plaisir dans la masturbation, que je me masturbe à côté de ma femme, qu'on se parle, qu'on se dit que mots crus, que je la regarde en faire autant (j'adore la voir se masturber). Devant un porno j'arrive à jouir sans forcement avoir une bonne érection, il y a trop d'image disponible, je ne passe pas un jour sans voir une paire de seins où une chatte il y en a partout sur tous les réseaux (en même temps je ne vais pas sur FB ou Insta). Alors si je me branle tout seul sans image pour m'exciter c'est vraiment compliqué 

Dans le sexe, tout est bon ?

RépondreCiter
Posté : 13 octobre 2020 11 h 46 min
Edgard aime
EcilaS
(@ecilas)
Level 2

Pour moi le plaisir solitaire est très frustrant. Même avec des jouets, je m'excite, je me donne du plaisir... Je peux jouir, je peux être fontaine.... Mais ne n'aurais pas de grand plaisir.

Alors qu'avec un homme je peux rester de marbre si je m'ennui, comme je peux ressentir de plus petit plaisir que seule, ou de plus grand ou the orgasme qui met ko....  

Je n'ai jamais réussi seul à me faire venir au point de ne plus avoir envie. A chaque fois j'ai envie de plus.... Remarque il ne met arrivé que deux fois (d'ailleur les 2 mecs portaient le même prénom...) où j'ai été totalement repu de sexe grâce à un orgasme et non par fatigue ou ennui... 🤷‍♀️

RépondreCiter
Posté : 13 octobre 2020 12 h 03 min
Edgard aime
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12

quand je suis en solo, la jouissance arrive trop vite et c'est souvent frustrant, avec ou sans jouet. mais j'aime bien le faire quand meme :p
Je préfère jouer à deux c'est plus excitant

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 14 octobre 2020 11 h 10 min
EcilaS et Edgard aiment
SensualMan
(@sensualman)
Level 1

Selon moi, jouissance et orgasme sont différents.

La jouissance c'est l'éjaculation.

L'orgasme c'est la contraction des muscles du bassin.

Et je préfère l'orgasme car c'est phénoménal!

 

RépondreCiter
Posté : 21 octobre 2020 12 h 15 min
Edgard aime
zaphod
(@zaphod)
Noël
nombres de messages
Level 9

"La jouissance extraordinaire à la fin d'une masturbation"  -  Essais de définition personnelle et donc fortement subjective:

 

Premier cas: l'usage de la fameuse veuve poignet

Simple relâchement de tensions. Je suis fort peu adepte de la masturbation, sauf par inadvertance les soirs de cuite depuis que je suis passé de Penthouse en 2 dimensions à la 3D vers 16 ans ^^

Bilan : laissant plus de souvenirs aux draps qu'à moi même, globalement

 

Second possibilité: la masturbation exhibitioniste

Je pratique plus que rarement l'exhibition, car je suis pudique, peu enclin à trouver de la sexitude dans mes viandes flasques et avachies. donc c'est juste pour faire plaisir aux rares partenaires qui me l'ont demandé que je l'ai fait.

Déjà plus satisfaisant pour moi, parce que dans le plaisir d'offrir, je retrouve un petit parfum de madeleine, du temps ou je faisais de royaux cadeaux à Môman sous forme de colliers de nouilles ou de cendriers en pâte à sel, voir d'escargot à la petite fille rousse bien mignonne de la maternelle( Ch.R...je cacherai par galanterie son nom de demoiselle derriére ces initiales)

 

Enfin the last but not the least for me: La masturbation avec le corps de l'autre

Contrairement à mes vielles paluches, la chair tendre et tiède de l'autre peut m'exciter niveau physiologique.

ses orifices aux muqueuses moites aussi. Intellectuellement le réifier pour l'inclure dans les matériaux avec lesquels je compose l'assemblage inhumain destiné à faire bander les faces les plus névrotiques de mon être profond, Ca m'excite....

Et là, les jours ou on a la chance que Dieu soit avec nous, ça peut être comme avec d'autres jeux vicieux, juste un voyage au bord de la rupture nerveuse, enivrant, envoutant, qui fini par m'épuiser, me couper le souffle, me filer des crampes, des palpitations, des tremblements

Là , je suis dans l'indicible transe qui reste quand même un des principaux avantages des exercices physiques érotisés, non?

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 22 octobre 2020 20 h 16 min
Partagez sur les réseaux sociaux: