Shadow
Apprendre à aimer l...
 
Notifications

Apprendre à aimer le sexe  

Page 1 / 3
  RSS
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12
wpf-cross-image

On me demande souvent pourquoi j'ai décidé d'ouvrir ce blog. Je réponds qu'il sert à ouvrir les esprits sur le sexe. Et oui contrairement à ce que beaucoup pensent, je n'ai pas créé Monde Sensuel, car je suis en manque de sexe ou de tendresse. Ce n'est pas pour combler un fantasme inassouvi non plus. D'ailleurs, je ne…

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

Citer
Posté : 20 juin 2019 8 h 30 min
Taryn
(@taryn)
Level 2

Bonjour Anna,

Tu vas sans doute me trouver hors sujet, mais honnêtement, je trouve cela beau que ton premier soit le seul que tu ais eu. Je t'envie d'être toujours avec la même personne. Je vous souhaite que cela dure.

En ce qui concerne le fait que des hommes trompent leurs compagnes parce que d'après eux, elles n'aiment pas le sexe. Pour moi, il s'agit principalement d'une excuse. Par exemple, j'ai été avec un homme pendant 9 ans qui ne se préoccupait que de son plaisir. J'avais beau être totalement déçue de nos rapports, par amour, je restais. Mais j'étais blasée, je lui parle de ce qui ne va pas, mais aucun changement de sa part, alors je finis par ne plus en avoir envie malgré le fait que j'aime ça.

Il est plus simple de rejeter l

RépondreCiter
Posté : 20 juin 2019 10 h 46 min
Anna aime
Taryn
(@taryn)
Level 2

Mince, désolée, une fausse manip.

Il est plus simple de rejeter la faute sur l'autre que d'assumer la vérité. Et puis, sincèrement, qui irait dire à quelqu'un, je trompe ma femme parce que j'arrive pas à la satisfaire ?

RépondreCiter
Posté : 20 juin 2019 10 h 49 min
Anna aime
Anonyme
 Anonyme
(@Anonyme)
Invité

Mille merci anna pour tes jolies blog et des conseils précieux. J'aime te lire ... C est très didactique.

RépondreCiter
Posté : 20 juin 2019 12 h 02 min
Anna aime
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 29

Anna, j'ai beaucoup apprécié ton texte 🙂

Je suis même surpris que tu n'aimais pas le sexe au début et qu'il t'aura fallu du temps pour l'apprécier, grâce à la découverte avec Jules.

Je me suis vu un peu en toi, car moi non plus l'idée de sexe me révulsait car je trouvais ça en gros sale... Comme tu le dis, ça devait être à cause de l'image que nous fait circuler la société... Il m'aura fallu prendre sur moi pour commencer à développer un sérieux intérêt puis de l'essayer pour aimer définitivement ça.

Je suis d'accord avec toi sur l'ensemble des points, par exemple sur la honte ou encourager les femmes à aller vers les hommes car ils n'attendent que ça (moi le premier car je suis plus du genre à attendre que ce soit la femme qui fasse le premier pas plutôt que ce soit moi, par peur de me tromper).

En tout cas, très belle parole de femme. J'espère que ce que tu dis là pourra aider les autres, surtout les femmes comme toi 😉

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 20 juin 2019 22 h 59 min
Anna aime
Anonyme
 Anonyme
(@Anonyme)
Invité

J'ai découvert la sexualité à l'âge de 29 ans, j'en ai aujourd'hui 32. Je ne suis pas déçu d'avoir pris tout ce temps, cela me permet de découvrir un grand nombre de chemin que la sexualité peu arpenter. Vous avez raison la sexualité est un apprentissage, elle n'est pas inné,
il faut la dompter pour ne pas se laisser déborder, il faut respecter l'autre avant tout.

RépondreCiter
Posté : 21 juin 2019 23 h 08 min

Encore un super article, je trouve super que tu puisse changer les idée préconçue qu'on peux trouver dans les couples. 

 

Mais il y a deux points où je ne suis pas d'accord, et j'aimerais apporter mon point de vue car moi aussi j'ai été à la place du mec qui est frustré de voir sa femme le repousser encore et encore, et même se voir refuser de parler de sexe. Ceux qui m'ont un peu lue sur le forum sauront que je parle d'une époque révolue heureusement...car comme l'a décrit Anna, ce n'est pas une fatalité ! 

 

Déjà, il ne suffit pas d'être un bon coup pour que votre femme soit acro à la bite. Alors certes, messieurs prenez note que quand on parle de partenaire de sexe, ça implique qu'il y ai coopération entre deux individu pour atteindre un buté commun, lequel n'est pas exclusivement votre jouissance... Si vous pensez qu'elle a eu quand même sa part, car elle a fais un peu de bruit, alors vous êtes dans la situation que décrit @taryn. Pour ma part, malgré que nos ebats était tout à fait satisfaisant, avec plusieurs orgasmes chacun, le sexe restait un sujet tabou et il était impensable de parler de sexe, malgré des très nombreuses tentative, qui trouvais comme réponse des dérivé de "quoi encore ! ". 

La cause était tout autre: madame n'aimais pas son corps, ses forme généreuses et il était difficile de pouvoir l'aimer si elle même ne se jugeait pas digne de cette attention. 

J'ai même souvenir d'une fois où elle m'a reproché de ne pas faire assez attention à elle, alors qu'elle me repoussais systématiquement lorsque j'avais des gestes tendres pour son corps.

On était dans une impasse, où la frustration des deux augmentait sans cesse, un cercle vicieux où à force de me faire repousser, je n'e tentait plus rien, songeant de plus en plus sérieusement à aller vois ailleurs. Et de son côté, cette distance grandissante la faisais douter d'elle toujours plus, si bien qu'elle se rendait elle même froide et distante.

Après 8 mois sans sexe, 8 mois d'engeulade et de distance, on s'est séparé. On était encore amoureux, jusqu'au plus profond de notre âme, tout deux certain que c'était notre âme sœur, mais à quoi bon vivre avec son âme sœur si c'est pour être malheureux ?

Mais cette séparation, dite à haute voix et acté, à brisé notre carapace, et une fois qu'il n'y avais plus rien à perdre, car c'était déjà trop tard, je lui ai demandé pourquoi elle ne voulais pas de moi. Elle m'a répondu sa vérité à elle, qui était trop dure à dire pour que cela sorte en d'autre circonstances: elle se sentait laide, pas digne de mon désire, et elle avais honte de son corps et ne pouvais pas supporter de se montrer nue. Comment passer un moment agréable lorsque vous êtes morte de honte et mal à l'aise ?

A cet instant, je lui ai prouvé qu'il n'en était rien. J'ai retiré morceau par morceau sa carapace, en même temps que ses vêtements, et une fois nue, je l'ai admiré comme je n'en avais jamais eu l'occasion. Ensuite est venu mon tour.

c'est ainsi, tout deux nu comme au premier jour, que nous avons redémarré une nouvelle relation. On a décidé de parler de sexe, de tout se dire et de prendre en mains les souci qu'on avais. J'ai promis de l'accompagner pour qu'elle se sente mieux dans son corps.

Les semaines passant, cette nouvelles dynamique nous a mené toujours plus vers l'ouverture de nos désires sexuel, où nous pouvons parler librement de nos fantasmes et de nos limites.

Si vous vous reconnaissez dans notre expérience, alors ne perdez pas espoir. N'attendez pas le dernier moment pour laisser tomber votre armure et ouvrez vous à l'autre, en exigeants la même chose.

Ps: désolé pour la taille du commentaire, je suis parti tout seul en cacahuète... 

PPs: n'hésitez pas à venir me parler si vous êtes dans une situation similaire. 

faites simple, hein. Personne ne va vous juger.

RépondreCiter
Posté : 21 juin 2019 23 h 30 min
Freyja, sweetpleasures, Jules et 2 membres aiment
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Auteur de récit
Noël
nombres de messages
Level 29

Quelle histoire, @owos !!! Merci de l'avoir partagée avec nous.

C'est vrai que l'histoire de ton commentaire m'a fait peur. Mais étrangement, je n'ai pas perdu une miette de ce que tu as écris.

Je trouve ça cool que t'as femme et toi avez réussi à surmonter vos difficultés alors que tout semblait définitivement perdu.

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreCiter
Posté : 22 juin 2019 0 h 45 min
Freyja aime
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12
Posté par: Taryn

Bonjour Anna,

Tu vas sans doute me trouver hors sujet, mais honnêtement, je trouve cela beau que ton premier soit le seul que tu ais eu. Je t'envie d'être toujours avec la même personne. Je vous souhaite que cela dure.

En ce qui concerne le fait que des hommes trompent leurs compagnes parce que d'après eux, elles n'aiment pas le sexe. Pour moi, il s'agit principalement d'une excuse. Par exemple, j'ai été avec un homme pendant 9 ans qui ne se préoccupait que de son plaisir. J'avais beau être totalement déçue de nos rapports, par amour, je restais. Mais j'étais blasée, je lui parle de ce qui ne va pas, mais aucun changement de sa part, alors je finis par ne plus en avoir envie malgré le fait que j'aime ça.

Il est plus simple de rejeter l

il est vrai que beaucoup prennent cette excuse rapidement 🙁 pas tout le monde mais cela arrive

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 22 juin 2019 8 h 10 min
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12
Posté par: GB_BoobsLover

Anna, j'ai beaucoup apprécié ton texte 🙂

Je suis même surpris que tu n'aimais pas le sexe au début et qu'il t'aura fallu du temps pour l'apprécier, grâce à la découverte avec Jules.

Je me suis vu un peu en toi, car moi non plus l'idée de sexe me révulsait car je trouvais ça en gros sale... Comme tu le dis, ça devait être à cause de l'image que nous fait circuler la société... Il m'aura fallu prendre sur moi pour commencer à développer un sérieux intérêt puis de l'essayer pour aimer définitivement ça.

Je suis d'accord avec toi sur l'ensemble des points, par exemple sur la honte ou encourager les femmes à aller vers les hommes car ils n'attendent que ça (moi le premier car je suis plus du genre à attendre que ce soit la femme qui fasse le premier pas plutôt que ce soit moi, par peur de me tromper).

En tout cas, très belle parole de femme. J'espère que ce que tu dis là pourra aider les autres, surtout les femmes comme toi 😉

Et oui, j'en avais une image très négative, je ne pensais pas que des hommes donnaient du plaisir et preter attention au plaisir donné....

et pour moi le sexe et tres lié a mes sentiments et la confiance, je ne pourrais pas faire certaines choses que je fais avec jules avec d'autres

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 22 juin 2019 8 h 13 min
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12
Posté par: Anonyme

Mille merci anna pour tes jolies blog et des conseils précieux. J'aime te lire ... C est très didactique.

merci 🙂

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 22 juin 2019 8 h 14 min
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12
Posté par: OurWayOfSerenity

Encore un super article, je trouve super que tu puisse changer les idée préconçue qu'on peux trouver dans les couples. 

 

Mais il y a deux points où je ne suis pas d'accord, et j'aimerais apporter mon point de vue car moi aussi j'ai été à la place du mec qui est frustré de voir sa femme le repousser encore et encore, et même se voir refuser de parler de sexe. Ceux qui m'ont un peu lue sur le forum sauront que je parle d'une époque révolue heureusement...car comme l'a décrit Anna, ce n'est pas une fatalité ! 

 

Déjà, il ne suffit pas d'être un bon coup pour que votre femme soit acro à la bite. Alors certes, messieurs prenez note que quand on parle de partenaire de sexe, ça implique qu'il y ai coopération entre deux individu pour atteindre un buté commun, lequel n'est pas exclusivement votre jouissance... Si vous pensez qu'elle a eu quand même sa part, car elle a fais un peu de bruit, alors vous êtes dans la situation que décrit @taryn. Pour ma part, malgré que nos ebats était tout à fait satisfaisant, avec plusieurs orgasmes chacun, le sexe restait un sujet tabou et il était impensable de parler de sexe, malgré des très nombreuses tentative, qui trouvais comme réponse des dérivé de "quoi encore ! ". 

La cause était tout autre: madame n'aimais pas son corps, ses forme généreuses et il était difficile de pouvoir l'aimer si elle même ne se jugeait pas digne de cette attention. 

J'ai même souvenir d'une fois où elle m'a reproché de ne pas faire assez attention à elle, alors qu'elle me repoussais systématiquement lorsque j'avais des gestes tendres pour son corps.

On était dans une impasse, où la frustration des deux augmentait sans cesse, un cercle vicieux où à force de me faire repousser, je n'e tentait plus rien, songeant de plus en plus sérieusement à aller vois ailleurs. Et de son côté, cette distance grandissante la faisais douter d'elle toujours plus, si bien qu'elle se rendait elle même froide et distante.

Après 8 mois sans sexe, 8 mois d'engeulade et de distance, on s'est séparé. On était encore amoureux, jusqu'au plus profond de notre âme, tout deux certain que c'était notre âme sœur, mais à quoi bon vivre avec son âme sœur si c'est pour être malheureux ?

Mais cette séparation, dite à haute voix et acté, à brisé notre carapace, et une fois qu'il n'y avais plus rien à perdre, car c'était déjà trop tard, je lui ai demandé pourquoi elle ne voulais pas de moi. Elle m'a répondu sa vérité à elle, qui était trop dure à dire pour que cela sorte en d'autre circonstances: elle se sentait laide, pas digne de mon désire, et elle avais honte de son corps et ne pouvais pas supporter de se montrer nue. Comment passer un moment agréable lorsque vous êtes morte de honte et mal à l'aise ?

A cet instant, je lui ai prouvé qu'il n'en était rien. J'ai retiré morceau par morceau sa carapace, en même temps que ses vêtements, et une fois nue, je l'ai admiré comme je n'en avais jamais eu l'occasion. Ensuite est venu mon tour.

c'est ainsi, tout deux nu comme au premier jour, que nous avons redémarré une nouvelle relation. On a décidé de parler de sexe, de tout se dire et de prendre en mains les souci qu'on avais. J'ai promis de l'accompagner pour qu'elle se sente mieux dans son corps.

Les semaines passant, cette nouvelles dynamique nous a mené toujours plus vers l'ouverture de nos désires sexuel, où nous pouvons parler librement de nos fantasmes et de nos limites.

Si vous vous reconnaissez dans notre expérience, alors ne perdez pas espoir. N'attendez pas le dernier moment pour laisser tomber votre armure et ouvrez vous à l'autre, en exigeants la même chose.

Ps: désolé pour la taille du commentaire, je suis parti tout seul en cacahuète... 

PPs: n'hésitez pas à venir me parler si vous êtes dans une situation similaire. 

Le rapport au corps, j'en ai parlé dans un autre article, parce que ça m'est arrivé aussi.

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 22 juin 2019 8 h 18 min
zaphod aime
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
nombres de messages
Level 12

Je suis totalement d'accord avec toi, j'en parlais il y a peu, mais je croise de plus en plus de personnes passée la vingtaine, la trentaine qui n'ont jamais eu de rapports sexuels, pour moi ce n'est pas une honte au contraire. y a pas d'âge limite pour découvrir

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreCiter
Posté : 22 juin 2019 8 h 26 min
arsenn
(@arsenn)
Level 1

J'ai lu avec beaucoup d'émotion et de tendresse ces différents posts, qui me "parlent" ... Il me semble que la société actuelle (enfin, disons depuis une génération ?) privilégie l'immédiateté, l'efficacité, la performance. Dans tous les domaines. Et la perception de la sexualité qui en découle s'en trouve profondément transformée. Sommes-nous à contre-courant refusant l'injonction du "tout de suite" et de la "perfection" ? Bon, je suis conscient de n'aligner ici que des banalités, mais ce que je viens de lire renforce un peu plus ma foi inébranlable en l'Homme (human !), avec ses imperfections, ses tâtonnements, ses hésitations, ses interrogations. En prendre conscience n'ouvre-t-il pas la porte d'une certaine sérénité, indispensable à l'épanouissement du corps dans toutes ses dimensions, y compris sexuelle ? Alors, à chacun(e) son rythme, son cheminement ...

RépondreCiter
Posté : 2 juillet 2019 23 h 07 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5

Je trouve très important que les gens puissent avoir accès à des informations comme celles que l'on trouve ici. Si cela peut les aider... c'est aussi pour ça que j'apprécie et reste sur des forums. Partager des expériences, aider d'autres à avancer ou à se sentir mieux.

 

L'intervention de OWOS... wouah. Tout ça me parle tellement ! J'ai été dans la position de Madame, et il est vrai que c'est très difficile à vivre pour le couple.

Malgré tout l'amour que l'on peut avoir pour l'autre.

L.

RépondreCiter
Posté : 3 juillet 2019 9 h 48 min
Page 1 / 3
Partagez sur les réseaux sociaux: