Forum

Initiation(Les bases)  

Page 9 / 10 Retour Suivant
  RSS

@freyja oui c'est ce qui nous a semblé et bravo. C'est drôle de faire des voyage dans le temps comme ca hein ?

 

J'en profite vite fait pour rebondir sur un élément de cette "initiation" qui m'a, je dois l'admettre, pour le mois exaspéré: les sacro saintes règles de la soumise (existe aussi en version "du Dominant").

J'ai lue sur fetlife une explication du contexte de ces règles, et sans pouvoir personnellement prouver ce que qu'on y lis, j'ai ai trouvé une explication sur la raison pour laquelle ces règles me déranges : ce ne sont pas les nôtres. Et pour cause, il s'agirait, non pas de celles d'un sultan,mais d'un "vieux" couple de D/s qui on écrit ces règles pour leurs couple. Par la suite, ils l'on partagé a leurs cercle d'amis pratiquant, cercle qui s'est élargie et qui aujourd'hui forme une communauté fermé de pratiquant "élitistes". J'ai deja echangé avec un membre qui n'avait qu'un mot a la bouche: le Vrai BDSM...

Je vous donne juste mon humble avis: FOUTAISES qu'est ce "vrai" BDSM ou ces "regles de la soumise" comme si il n' y en avais qu'une...

Ce sont les règles d'un couple D/s qui a du très bien marché pour eux. Mais par pitié, n'appliquez que les VOTRES, vous pouvez vous en inspirer comme beaucoup, mais ne perdez jamais de vue que ce qui marche pour les autres n'est pas forcément fait pour vous. 

faites simple, hein. Personne ne va vous juger.

RépondreQuote
Posté : 4 mai 2018 20 h 39 min BelamiVar, Freyja et Legras aiment
Legras
(@legras)
Testeur de Sextoys
Level 12

Je n'ai jamais lu ces "vrais règles", mais pour moi les seules vraies règles sont :

- Discussions
- Sécurité
- Plaisir

Et après le reste ce sont des principes plus que des règles. Après tout ces 3 règles sont très général et en contienne des tas d'autre que chacun doit écrire pour soi et avec l'autre.

RépondreQuote
Posté : 4 mai 2018 20 h 56 min BelamiVar, Freyja et OurWayOfSerenity aiment
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
Level 12
Posté par: OurWayOfSerenity

vous pouvez vous en inspirer comme beaucoup, mais ne perdez jamais de vue que ce qui marche pour les autres n'est pas forcément fait pour vous. 

+1 tout a fait d'accord

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 4 mai 2018 20 h 58 min BelamiVar, Freyja et OurWayOfSerenity aiment
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
Level 12
Posté par: Legras

Je n'ai jamais lu ces "vrais règles", mais pour moi les seules vraies règles sont :

- Discussions
- Sécurité
- Plaisir

Et après le reste ce sont des principes plus que des règles. Après tout ces 3 règles sont très général et en contienne des tas d'autre que chacun doit écrire pour soi et avec l'autre.

pour moi cela n'est pas des regles mais juste du bon sens.... On pratique pour le plaisir, on en discute avec son/sa partenaire, et évidemment sécurité importante car certaines pratiques peuvent etre dangereuses

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 4 mai 2018 21 h 00 min Legras et Freyja aiment
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
Level 12
Posté par: Freyja
Posté par: Freyja

... 😍😍😍 celui qui illumina ma nuit😍😍😍

Lol je viens de tout relire...

Aujourd'hui je peux dire 

😍😍😍 celui qui illumine ma vie 😍😍😍

😍 😍  😍 

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 4 mai 2018 21 h 01 min BelamiVar, GB_BoobsLover et Freyja aiment
Sauc_encouleur
(@chien-sans-collier)
Noël
Level 2

Je vais être méchant 😛

Mais dès qu'il est question de caractère (En référence au tout premier post) c'est qu'on a pas suffisamment de connaissance pour préciser les choses et qu'on fait son savant en plongeant dans les généralités 🤣 .

Ce qui est normale n'est pas naturel et vis versa. Vouloir plier la nature à sa volonté, ou pouvoir être la volonté de la nature. Chacun doit mourir un jour, certains ont la chance de renaître. 😛

C'est pour moi la base 😊 . Avant le mensonge et la tromperie.

Ce message a été édité Il y a 2 mois 3 fois par Sauc_encouleur

Être l'artisan de son propre univers.

RépondreQuote
Posté : 14 novembre 2018 8 h 44 min
Scox
 Scox
(@scox)
Noël
Level 3

Je trouve ce topic intéressant. Il a éclairci certains points mais me fait surtout me poser beaucoup de questions. Je trouve ça très complexe du fait que chacun mets ce qu'il veut derrière le terme BDSM et que chaque rapport Dominant/Soumis est unique. Ce qui me questionne le plus, ce qui m'effraie peut-être un peu, c'est que pratiquer à un certain niveau ce n'est plus du jeu mais un art de vivre. Jusqu'où cela va-t-il ? Je trouve ça amusant de se soumettre par jeu. De se soumettre réellement, dans sa vie de tous les jours, h24 je ne sais pas. J'aurais peur d'y laisser ma liberté, mon libre arbitre et de me perdre dans cette relation. Après n'est ce pas tout simplement de l'engagement de la même manière qu'on prend un engagement de couple conventionnel. Bref, ça me pousse à une réflexion plutôt sérieuse. Si certains d'entre vous veulent échanger à ce propos..

J'ai une autre question plus frivole. Que ce passe-t-il si une soumise s'obstine consciemment à défier son dominant de manière récurrente tout en se pliant à la punission derrière ? S'agit-Il toujours de d'une relation D/S ? Le dominant peut-il la répudier ?

Scox

RépondreQuote
Posté : 6 décembre 2018 11 h 01 min BelamiVar aime
Sauc_encouleur
(@chien-sans-collier)
Noël
Level 2

Le jeu comme tu en parles je le classerai dans « mise en scène et scénario », soirée à thème.

Et évidemment choisir des règles de vie c'est se priver de liberté. En plus de l'angoisse de se tromper dans son choix, de voir le doute un jour s'engouffrer, il faut aussi composer avec ceux qui ne respectent rien ni personne.
Le sadisme, c'est sectaire. De même que la finance. Et les niveaux d'engagement sont variables comme tu le fais remarquer.

Le défi est une forme de relation que les dominants évitent, ils ont d'autres « chats à fouetter » si tu me permets l'expression. Ils s'en prennent aux faibles.
Je doute qu'une soumise puisse faire s'éterniser une relation en jouant la déviante sans arrêt. L'obéissance est la base des relations verticales. Par contre pour ce qui est des relations obliques et diagonales c'est du gagnant-gagnant chacun son domaine et on ne se marche pas sur les pieds. Pour les relations horizontales, c'est plus complexe, beaucoup plus, je ne conçois pas un monde sans pondération dans les critères permettant de prendre des décision, c'est l'anarchie quoi ,aucune hiérarchie.

Être l'artisan de son propre univers.

RépondreQuote
Posté : 6 décembre 2018 18 h 09 min BelamiVar aime
Anna
 Anna
(@admin)
Admin
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Modérateur
Adam et Eve
Noël
Level 12
Posté par: Scox

Je trouve ce topic intéressant. Il a éclairci certains points mais me fait surtout me poser beaucoup de questions. Je trouve ça très complexe du fait que chacun mets ce qu'il veut derrière le terme BDSM et que chaque rapport Dominant/Soumis est unique. Ce qui me questionne le plus, ce qui m'effraie peut-être un peu, c'est que pratiquer à un certain niveau ce n'est plus du jeu mais un art de vivre. Jusqu'où cela va-t-il ? Je trouve ça amusant de se soumettre par jeu. De se soumettre réellement, dans sa vie de tous les jours, h24 je ne sais pas. J'aurais peur d'y laisser ma liberté, mon libre arbitre et de me perdre dans cette relation. Après n'est ce pas tout simplement de l'engagement de la même manière qu'on prend un engagement de couple conventionnel. Bref, ça me pousse à une réflexion plutôt sérieuse. Si certains d'entre vous veulent échanger à ce propos..

J'ai une autre question plus frivole. Que ce passe-t-il si une soumise s'obstine consciemment à défier son dominant de manière récurrente tout en se pliant à la punission derrière ? S'agit-Il toujours de d'une relation D/S ? Le dominant peut-il la répudier ?

je ne vois pas le bdsm comme un jeu, mais une facette de ma sexualite. meme  si on ne pratique que sous seance.

dans une relations D/S,  la soumise ou le dom peut rompre le contrat s'il n'est pas respecté

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 6 décembre 2018 19 h 11 min BelamiVar et Sauc_encouleur aiment
Sauc_encouleur
(@chien-sans-collier)
Noël
Level 2

Heureusement que la morale, et la justice permettent de modérer les tempéraments oui 😊 .

Être l'artisan de son propre univers.

RépondreQuote
Posté : 6 décembre 2018 19 h 49 min
Scox
 Scox
(@scox)
Noël
Level 3
Posté par: Sauc_encouleur

Le jeu comme tu en parles je le classerai dans « mise en scène et scénario », soirée à thème.

Et évidemment choisir des règles de vie c'est se priver de liberté. En plus de l'angoisse de se tromper dans son choix, de voir le doute un jour s'engouffrer, il faut aussi composer avec ceux qui ne respectent rien ni personne.
Le sadisme, c'est sectaire. De même que la finance. Et les niveaux d'engagement sont variables comme tu le fais remarquer.

Le défi est une forme de relation que les dominants évitent, ils ont d'autres « chats à fouetter » si tu me permets l'expression. Ils s'en prennent aux faibles.
Je doute qu'une soumise puisse faire s'éterniser une relation en jouant la déviante sans arrêt. L'obéissance est la base des relations verticales. Par contre pour ce qui est des relations obliques et diagonales c'est du gagnant-gagnant chacun son domaine et on ne se marche pas sur les pieds. Pour les relations horizontales, c'est plus complexe, beaucoup plus, je ne conçois pas un monde sans pondération dans les critères permettant de prendre des décision, c'est l'anarchie quoi ,aucune hiérarchie.

Qu'est ce que c'est les relations obliques ou diagonales ?

Tu as une vision un peu péjorative vis à vis des "dominants" je trouve. Qu'est ce qui te permets d'affirmer qu'ils ne s'en prennent qu'au faibles ? En fait je trouve cette remarque un peu stupide.

Scox

RépondreQuote
Posté : 6 décembre 2018 20 h 38 min BelamiVar aime
Scox
 Scox
(@scox)
Noël
Level 3
Posté par: Anna
Posté par: Scox

Je trouve ce topic intéressant. Il a éclairci certains points mais me fait surtout me poser beaucoup de questions. Je trouve ça très complexe du fait que chacun mets ce qu'il veut derrière le terme BDSM et que chaque rapport Dominant/Soumis est unique. Ce qui me questionne le plus, ce qui m'effraie peut-être un peu, c'est que pratiquer à un certain niveau ce n'est plus du jeu mais un art de vivre. Jusqu'où cela va-t-il ? Je trouve ça amusant de se soumettre par jeu. De se soumettre réellement, dans sa vie de tous les jours, h24 je ne sais pas. J'aurais peur d'y laisser ma liberté, mon libre arbitre et de me perdre dans cette relation. Après n'est ce pas tout simplement de l'engagement de la même manière qu'on prend un engagement de couple conventionnel. Bref, ça me pousse à une réflexion plutôt sérieuse. Si certains d'entre vous veulent échanger à ce propos..

J'ai une autre question plus frivole. Que ce passe-t-il si une soumise s'obstine consciemment à défier son dominant de manière récurrente tout en se pliant à la punission derrière ? S'agit-Il toujours de d'une relation D/S ? Le dominant peut-il la répudier ?

je ne vois pas le bdsm comme un jeu, mais une facette de ma sexualite. meme  si on ne pratique que sous seance.

dans une relations D/S,  la soumise ou le dom peut rompre le contrat s'il n'est pas respecté

Quand je parle de jeu c'est plus pour exprimer que c'est limité dans le temps. Le temps d'une partie de jambe en l'air. Et pas h24.

Scox

RépondreQuote
Posté : 6 décembre 2018 20 h 44 min BelamiVar aime
Altion
(@altion)
Level 1

Bonsoir Scox,

Alors je vais reprendre tes propos pour essayer de te repondre au mieux .

Je trouve ça très complexe du fait que chacun mets ce qu'il veut derrière le terme BDSM et que chaque rapport Dominant/Soumis est unique.

Qu'entend tu par la ??? Le Bdsm  a une signification est un code donc on a une certaine liberte mais  on part des bases . On ne fait qu'adapter  la relation a ses disponibilités, ses limites, ou contraintes.

Ce qui me questionne le plus, ce qui m'effraie peut-être un peu, c'est que pratiquer à un certain niveau ce n'est plus du jeu mais un art de vivre. Jusqu'où cela va-t-il ?

Cela va jusqu'ou le couple veut aller , il y 'en a qui vive toute leur vie ainsi , il n'y a pas de limites.Ensuite en general les personnes qui le pratique H24 ont déjà des affinités avec ce genre de vie, Pour essayer de comparer  dans un couple non pratiquant  la femme rentre du travail et fait ce qu'elle veux , dans un couple pratiquant ce sera la meme chose mais la femme aura une contrainte a respecter "rentrer du travail et la premiere chose a faire Mettre son plug  ou mettre une tenue particuliere " puis ensuite faire ce qu'elle veux.

De se soumettre réellement, dans sa vie de tous les jours, h24 je ne sais pas. J'aurais peur d'y laisser ma liberté, mon libre arbitre et de me perdre dans cette relation. Après n'est ce pas tout simplement de l'engagement de la même manière qu'on prend un engagement de couple conventionnel.

Tu as bien resume, c'est  un engagement comme un couple conventionnel, et pour la liberte , tu ne l'a perd pas vraiment puisque des le debut tu t'es mis d'accord avec ton partenaire sur les limites.

Que ce passe-t-il si une soumise s'obstine consciemment à défier son dominant de manière récurrente tout en se pliant à la punission derrière ? S'agit-Il toujours de d'une relation D/S ? Le dominant peut-il la répudier ?

Defier volontairement pour le plaisir de la punition ??? Une relation D/s n'est pas baser que sur les punitions ,mais la decouverte de soi , le fait de repousser des limites, oser . Oui un Dominant peut repudier une soumise . tout comme une soumise peut quitter un Dominant.

J'esperes avoir repondu a tes interrogations, un peu tard mais mieux tard que jamais.

Alors je suis desole d'ecrire aussi mal mais ca fait longtemps que je n'es pas glisser de plumes entre mes doigts:)

Altion

 

Dominer l'autre, c'est l'art d'obtenir ce que l'on veux d'elle .
Se soumettre, c'est la capacité que l'on a à se donner a entièrement a l'autre.

RépondreQuote
Posté : 8 janvier 2019 21 h 58 min BelamiVar, Anna, Pistole et 2 personnes aiment
Freyja
(@freyja)
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
Noël
Donateur
Level 12
Posté par: Altion

Bonsoir Scox,

Alors je vais reprendre tes propos pour essayer de te repondre au mieux .

Je trouve ça très complexe du fait que chacun mets ce qu'il veut derrière le terme BDSM et que chaque rapport Dominant/Soumis est unique.

Qu'entend tu par la ??? Le Bdsm  a une signification est un code donc on a une certaine liberte mais  on part des bases . On ne fait qu'adapter  la relation a ses disponibilités, ses limites, ou contraintes.

Ce qui me questionne le plus, ce qui m'effraie peut-être un peu, c'est que pratiquer à un certain niveau ce n'est plus du jeu mais un art de vivre. Jusqu'où cela va-t-il ?

Cela va jusqu'ou le couple veut aller , il y 'en a qui vive toute leur vie ainsi , il n'y a pas de limites.Ensuite en general les personnes qui le pratique H24 ont déjà des affinités avec ce genre de vie, Pour essayer de comparer  dans un couple non pratiquant  la femme rentre du travail et fait ce qu'elle veux , dans un couple pratiquant ce sera la meme chose mais la femme aura une contrainte a respecter "rentrer du travail et la premiere chose a faire Mettre son plug  ou mettre une tenue particuliere " puis ensuite faire ce qu'elle veux.

De se soumettre réellement, dans sa vie de tous les jours, h24 je ne sais pas. J'aurais peur d'y laisser ma liberté, mon libre arbitre et de me perdre dans cette relation. Après n'est ce pas tout simplement de l'engagement de la même manière qu'on prend un engagement de couple conventionnel.

Tu as bien resume, c'est  un engagement comme un couple conventionnel, et pour la liberte , tu ne l'a perd pas vraiment puisque des le debut tu t'es mis d'accord avec ton partenaire sur les limites.

Que ce passe-t-il si une soumise s'obstine consciemment à défier son dominant de manière récurrente tout en se pliant à la punission derrière ? S'agit-Il toujours de d'une relation D/S ? Le dominant peut-il la répudier ?

Defier volontairement pour le plaisir de la punition ??? Une relation D/s n'est pas baser que sur les punitions ,mais la decouverte de soi , le fait de repousser des limites, oser . Oui un Dominant peut repudier une soumise . tout comme une soumise peut quitter un Dominant.

J'esperes avoir repondu a tes interrogations, un peu tard mais mieux tard que jamais.

Alors je suis desole d'ecrire aussi mal mais ca fait longtemps que je n'es pas glisser de plumes entre mes doigts:)

Altion

 

Tu m'avais manqué ici😊

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 8 janvier 2019 22 h 05 min BelamiVar aime
maitre marc
(@maitre-marc)
Level 1
Posté par: Altion

Bonsoir Scox,

Alors je vais reprendre tes propos pour essayer de te repondre au mieux .

Je trouve ça très complexe du fait que chacun mets ce qu'il veut derrière le terme BDSM et que chaque rapport Dominant/Soumis est unique.

Qu'entend tu par la ??? Le Bdsm  a une signification est un code donc on a une certaine liberte mais  on part des bases . On ne fait qu'adapter  la relation a ses disponibilités, ses limites, ou contraintes.

Ce qui me questionne le plus, ce qui m'effraie peut-être un peu, c'est que pratiquer à un certain niveau ce n'est plus du jeu mais un art de vivre. Jusqu'où cela va-t-il ?

Cela va jusqu'ou le couple veut aller , il y 'en a qui vive toute leur vie ainsi , il n'y a pas de limites.Ensuite en general les personnes qui le pratique H24 ont déjà des affinités avec ce genre de vie, Pour essayer de comparer  dans un couple non pratiquant  la femme rentre du travail et fait ce qu'elle veux , dans un couple pratiquant ce sera la meme chose mais la femme aura une contrainte a respecter "rentrer du travail et la premiere chose a faire Mettre son plug  ou mettre une tenue particuliere " puis ensuite faire ce qu'elle veux.

De se soumettre réellement, dans sa vie de tous les jours, h24 je ne sais pas. J'aurais peur d'y laisser ma liberté, mon libre arbitre et de me perdre dans cette relation. Après n'est ce pas tout simplement de l'engagement de la même manière qu'on prend un engagement de couple conventionnel.

Tu as bien resume, c'est  un engagement comme un couple conventionnel, et pour la liberte , tu ne l'a perd pas vraiment puisque des le debut tu t'es mis d'accord avec ton partenaire sur les limites.

Que ce passe-t-il si une soumise s'obstine consciemment à défier son dominant de manière récurrente tout en se pliant à la punission derrière ? S'agit-Il toujours de d'une relation D/S ? Le dominant peut-il la répudier ?

Defier volontairement pour le plaisir de la punition ??? Une relation D/s n'est pas baser que sur les punitions ,mais la decouverte de soi , le fait de repousser des limites, oser . Oui un Dominant peut repudier une soumise . tout comme une soumise peut quitter un Dominant.

J'esperes avoir repondu a tes interrogations, un peu tard mais mieux tard que jamais.

Alors je suis desole d'ecrire aussi mal mais ca fait longtemps que je n'es pas glisser de plumes entre mes doigts:)

Altion

 

C'est tout à fait ça 

RépondreQuote
Posté : 8 janvier 2019 22 h 22 min BelamiVar aime
Page 9 / 10 Retour Suivant
Partagez sur les réseaux sociaux:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription