Shadow
Notifications

Le bondage  

Page 9 / 9
  RSS
Legras
(@legras)
Testeur de Sextoys
Auteur de récit
nombres de messages
Level 26

C'est ça l'avantage, on peut jouer où on veut et à la force que l'on veut. Certaines zone sont beaucoup plus sensible que d'autre aussi.

"Le gras c'est la vie" Karadoc (Kaamelott Livre II, Corpore sano)

RépondreCiter
Posté : 10 juin 2019 19 h 22 min
zaphod
(@zaphod)
Noël
Level 4

La roulette,c 'est plus sensuel que douloureux, limite agagçant

 

Mains couplé au Violet wand, a devient un peu plus rude( à mon humble avis)

 

les roulettes à piquer le cuir sont à peine plus piquantes

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 10 juin 2019 20 h 48 min
sweetpleasures
(@sweetpleasures)
Noël
Level 5
Posté par: zaphod

Alors si j'ai bien tout ompris

 

Shibari= art de faire des petits paquets esthétiques( japon)

Kimbaku=art de secénariser esthétiquement et aussi un brin sadiquement les tortures de jadis issues du hojo jitsu, art de la guerre des samuraîs japonais

 

Tout ça c'est à base de ordes, les tradis étant en chanvre

Bondage, c'estl'art d'attacher( pas qu'ave les cordes, mais souvent, dans un but surtout esthétique, tiré du shibari mais enpassant par les usa

 

En pratique, les ordes à l'américaine( bondage) sont surtout pour moi des contraintes dans le mouvement visant à être aussi jolies( bien proprement posées, mise en valeur du corps un peu omme un modéle

Le choix des couleurs et matiére des cordes est donc important, tout comme l'esthétique des noeuds... Souvent aussi, les jeunes filles japonaises étnt moins massives que les américaines,les cordes sont plus grosses( diamétre 7/8 mm, donc moins mordantes) et le nombre de tours plus important( donc là encore plus de onfort,et utilisation plus importante de la corde comme élément décoratif

Un des pioniers de ce genre de cordes en France est Philippe Boxis( qui ne fait pas que du bondage à l'américaine)

 

Le style dit "florentin" est même une sorte de macramé( points de chainette et autre) visant à habiller , parer le corps( Fred kyrell est en Frane un des plus célèbres pratiquanst de ce style de bondage)

 

Kimbaku et shibari( les ordes japonaises, se confondent un peu

 

Quelques figures classiques( Tekate kote dit TK, tepu, ou port de fusil, momos, strap's) sont souvent utilisées.

Les cordes sont le plus souvent en jute ou en chanvre, mais on peut varier

 

selon certains nawashis( encordeurs se réclamant des styles japonais) célèbres( Naka par exemple) le propos est même de revenir au sadisme ancestral avec de la corde brute, simple efficace( on peut alors explorer le coo, le cisal...)

 

Divers " maitres" (sensei) ont dévelopés leurs propres variantes des différents motifs qui permettent de structurer efficacement un encordage( Osada, et son TK basique,par exemple

 

La pluspart des riggers ( encordeurs font leurs propres tambouilles

 

dans les stars,j'aime beaucoup Andrea la quatracorde, Boris mosafir,pour ma part, ou pour rester en France/Belgique, Nicolas Yoroî

 

Des cordes assez sadiques,,globalement,mais pas que, et surtout trés dynamiques, evolutives en cours de jeu( en cela les montages simples de Naka( japonsont trés efficaes)

 

On peut en causer des heures, se battre pour définir et redéfinir des chapelles, mais le mieux,'est enore d'en tirer , d'en nouer, d'en tisser, avec modestie, prudence( les ordes est le jeu le plus accidentogéne dans le BDSM), conscience des enjeux physio et emotionnels, et surtout connecté avec son partenaire, pare que sinon, autant faire des paupiettes, au moins on fera un bon repas!

 

 

 

Toujours très enrichissant, merci beaucoup Zaphod. Je ne suis pas certaine de toujours tout retenir, mais j'essaie.

L.

RépondreCiter
Posté : 11 juin 2019 16 h 32 min
Invictii
(@invictii)
Level 1

Les cordes c'est passionnant. Je pratique depuis des plombes sans bien connaitre les différents courants (faut dire que là aussi, les courants sont multiples).
Je favorise les attaches "de fatigue", afin de mettre en condition, d'ouvrir, de permettre soit de la douceur, soit de la douleur (soit les deux...).
J'ai tendance à trouver que couvrir un corps de corde peine à le mettre en valeur au bout d'un moment. Le minimum pour un maximum de contrainte, c'est plutôt mon école perso.
Mais c'est passionnant, le contact de la corde, c'est magique.

Dans le doute, ne t'abstiens jamais.

RépondreCiter
Posté : 12 juin 2019 14 h 01 min
zaphod aime
zaphod
(@zaphod)
Noël
Level 4

Je suis venu aux cordes sur le tard, parce que je me suis intéressé aux pratiques et au milieu du BDSM sur le tard.

 

Je pratiquais une sexualité parfois brutale, souvent sadique, d'instinct, et mon gout pour l'aspect esthétique et sensuel de la matiére se porte plus sur le cuir ou le métal

 

Je suis trés loin d'exploiter toutes les ressources sensuelles que recellent ces simples moreaux de ficelle, et ce qui me limite n'est pas que de l'ordre de l'incompétence technique( oui ertains montages sont tout de même trés techniques et necessitent de la pratique, de la reflexion sur la portance des struture, les implications physiologiques et emotionelles ....

 

Mais 'est un outil que j'aime aujourd'hui, parfois pour envelopper d'une bulle de serénité, parfois pour tordre et étirer avec une jouissive cruauté mes partenaires

 

Quand je suis encordé, j'aime sentir une pression forte voir douloureuse sur mes membres, j'aime sentir la morsure du lien

J'aime me sentir presque disloqué par d'improbables postures

 

J'aime que la pesnanteur, la fatigue, me poussent à remplacer un inconfort, une douleur par une autre

J'aime sentir les cros de mon sadique me mordre et le rassasier, tout comme j'aime me goinfrer sans ménagement, goulument, une proie maso qui va transformer ma violence en plaisir

 

Bref, c'est un outil au service de mes plaisirs SM trés efficace, agréable, que j'ai appris à aimer

 

Je n'ai pas globalement la orde tendre( sauf exception) et la dimension esthétique ou artisitique de la chose ne m'intéresse pas...

Pour l'aspect esthétique je préfére le cuir ou les haines, et je ne suis plus guére dans un eros fétichiste aujourd'hui

 

Ce n'est pas pour autant que je méprise d'autres approche et suis incapable de saluer la performance tehnique ou artisitique d'autrui

 

Et surtout, les cordes, comem tout jeu SM, ça demande une grande compliité avec son partenaire( bn tout acte sexuel épanouissant au fond le requiére, mais comem le contat physique est réduit parfois en SM, bien que les cordes restent assez tactiles, forcément, il faut un lien "spirituel" d'autant plus intense)

 

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 15 juin 2019 21 h 47 min
Frigg
(@frigg)
Noël
Level 1

Coucou,

Merci pour toutes ces interventions. Les idées se bousculent maintenant. Il s'agirait tout de même que ce mariage occido-oriental soit réussi.

Pour le côté esthétique, c'est question de goût. Pour le côté acrobatique, de souplesse. Bref.
Pour le soleil couchant, malheureusement, ce serait encore synonyme de camisole-de-force. Pour le levant une façon d'endurcir les futurs geishas. Dans l'autre sens, une forme de proxénétisme traditionnel. Et pour nous autre, une forme de torture.

Culturellement, l'acceptation d'un côté et l'enrichissement personnel de l'autre. Un jeu de pouvoir voulant voir ses règles s'harmoniser. Alors pouvoir d'accord, mais jeu surtout.

Et donc ? Quelles limites au sérieux ? Peut-être que la pratique y répondra d'elle même 😘.

Ce message a été édité Il y a 1 mois par Frigg
RépondreCiter
Posté : 17 janvier 2020 14 h 50 min
zaphod
(@zaphod)
Noël
Level 4

Si on veut reprendre un peu l'historique côté levantin, on a au départ les techniques de hojo jitsu, art martial des samouraîs

 

Il convient donc d'imobiliser l'adversaire , le capturer

 

Donc noeuds coulants type lasso par exemple 

 tours rapides et bien placés pour contraindre et imobiliser( enzo)

Montage à une seule corde( pas le temps pour raboutter

 

c'est assez amusant à utiliser en jeu de cordes dynamiques( on ne maintient pas, contrairement aux guerrier, l'adversaire imobilisé longtemps ainsi, juste parce qu'on risque des lésions articulaires et nerveuses et que nous avons affaire non à un enemi mais à un partenaire ami

 

Ensuite viennet des montages plus complexes, utilisés pour humilier ( le Tepu par exemple, qui dénude les aisselles) voir torturer

 

La fameux "strapaddo, nommé ainsi en homage à l'estrapade bien connue des services inquisitoriaux occidentaux)illustre trés bien l'aspect torture

 

Au 19eme siécle, le théatre japonais à scénarisé ces choses , mais en cherchaht à les rendre esthétiques et non agressives

 

Un mélange de cette théatralisation et des pratiques martiales ont conduit les pervers nipons du 20 emem siecle à developper le shibari pervers, en y ajoutant leurs parts de créativité

 

Je connais moins l'histoire du bondage made in USA

 

Mais au fond, c'est anecdotique tout ça.

 

 

L'idée, c'est d'avoir une intention à destination de son partenaire

 

Immobiliser, par exemple dans le but de....?

 

Là je dirais que les contraintes type sangles sont bien plus rapides à mettre en place et bien plus efficaces

 

Jouer avec les frictions de matiére?

 

Là le choix des cordes est important, et la façon de les glisser et les tendre sur la peau aussi( un peu comme on caresserait à la main son partenaire)

 

provoquer des sensations( douleurs, apesanteur...)?

 

Là selon le but, il faut devenir un brin technique( on ne suspend pas n'importe qqui n'importe comment, merci de se renseigner et d'apprendre un minimum avec des gens sérieux avant)

 

Moi ce sont les sensations de douleur qui m'intéressent le plus dans ces jeux( mais pas que, la douceur aussi....)

Je suis fondamentalement sadique et je jouis de la soufrance de l'autre, mais j'ai mes phases maso, et j'aime aussi la torpeur post dolorem

Ceci dit, les cordes( qui sont aussi des outils d'impact( les cat o nine historiques sont des objets de punition tressés par les marins avec des bouts)) sont à mon sens l'accessoire SM le plus polyvalent

 

Et oui, frigg, c'est trés trés ludique et joyeux, tout ça!

 

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 17 janvier 2020 18 h 47 min
Frigg
(@frigg)
Noël
Level 1
 🤩 Posté par: @zaphod

une touche country

Le côté sadique sans doute ? Mais l'analogie avec la country ? Les barbelés ont été inventé au Texas ?


Posté par: @zaphod

Akira Naka

Sacré guerrière celle-là, elle me rappelle JCV dans le premier Kickboxing 😋.


Posté par: @zaphod

Shoot endorphique rapide,

Je préfère les situations entraînant des montés de sérotonines 😊.


Posté par: @zaphod

François Xees

Drôle de marionnette.


Posté par: @zaphod

la pratique encadrée par moment par des pratiquants confirmés et pédagogues. s'intégrer à la communauté des cordes via les réseaux BDSM est assez simple et est , pour moi, l'etape premiére à franchir pour explorer avec bonheur cet eros

Merci pour ce précieux conseil.
Il est souvent préconisé d'éviter de couper la circulation sanguine.
Être vigilent et donc éviter de considérer la chose comme une distraction.


Posté par: @zaphod

les chats sont des gros pervers

Ce sont des félins avant tout. Des langues râpeuses, des griffes acérées. Ils sont curieux et enseignent à leur progéniture comment perdurer dans ce monde qui lui est pervers. Mais à chacun de voir la chose dans le sens qu'il souhaite.


Posté par: @zaphod

Andrea la quatra corde

C'est la fauve ou le dompteur 😉 ?


Posté par: @zaphod

Osada Steve

Moi pas comprendre que soit partagé des photos avec le bout des membres bleus sans même commentaire à ce sujet 🤨.
Punition ? La question des limites me dérange. Sans doute les souvenirs de l'inquisition et des séances de torture.


Posté par: @scox

Je vois pas celle la 😔

Moi non plus et d'autres encore.


Posté par: @zaphod

Dirty von P

Un côté artistique et performance. Dommage que le tatouage de mouche sur son abdomen soit caché par le harnais de poitrine.


Posté par: @zaphod

Ceci est à pondérer avec les spécificités physio de la personne suspendue et son rapport à la douleur évidement!

Je vais tenter de proposer un partenariat pour bizuter les mauvais élèves en résistance des matériaux 🤪.


Posté par: @zaphod

Docvale

Le côté soumission subie sans autres explications ne me plaît définitivement pas.


Posté par: @zaphod

Randa Mai

Très intéressante cette façon de partager des choses qui "ne peuvent pas" être dites. Merci encore.


Posté par: @zaphod

Gorgone

On représente les Gorgones comme des créatures féminines ailées, à la chevelure de serpents, aux mains de bronze ; elles ont le nez épaté, le cou protégé par des écailles, le regard étincelant ; elles tirent la langue et ont de grandes défenses de sanglier.


Posté par: @zaphod

Bingo Shigonawa

Les secrets de la lévitation des moines bouddhistes 🤩 . Du peu que j'en sais, le yoga serait une discipline associée à l'éducation sexuelle.
Tout ceci expliquerait cela.


Posté par: @zaphod

Florentin par Fred Kyrel

Nouveaux codes vestimentaires pour 2020. J'adore, un jour certainement. Merci encore 😍.


Posté par: @zaphod

Shibari=[...]

Kimbaku=art de secénariser esthétiquement et aussi un brin sadiquement les tortures de jadis issues du hojo jitsu, art de la guerre des samuraîs japonais

Ce sont deux disciplines ayant besoin de cordes pour être exercée, mais quel rapport entre les deux ?


Posté par: @zaphod

il faut un lien "spirituel"

Évidemment.
Pour nous (occidentaux), en dehors du "jeu", j'aimerai comprendre à quoi s'expose notre mental.
Même si je prends du plaisir à être sadique (avec des victimes plus qu'avec des partenaires complices), j'approcherais cette discipline de manière totalement différente. Une manière d'approfondir la méditation, pour voir si en approchant de ces degrés de pratique notre perception à l'environnement se développe.


Posté par: @zaphod

Si on veut reprendre un peu l'historique côté levantin

De la même manière que quand il était question du Kimbaru, je considère toutes ces références à l'art de la stratégie militaire de Sun Tzu comme déplacée.

Je préfère l'approcher de manière Ayurvédique (qui aiderait à la sociabilisation) plutôt qu'une solution prétendant résoudre nos conflits (intérieurs et autres).

RépondreCiter
Posté : 28 janvier 2020 16 h 50 min
zaphod
(@zaphod)
Noël
Level 4

Frigg

Joli post, long, et...frais!

 

Bon pour rebondir sur quelques points

 

Les membres "bleus"

 

Les cordes resserrent, donc effet garrot potentiel

 

Sur les jambes ou les bras, le risque de coincer une artère principale( fémorale ou cubitale) est faible proche du nul le risque zero n'existe pas, on peut aussi prendre un platane sur le coin de la cafetière en jouant aux boules sur la place du village

 

Réponse sur la couleur des memebres d'un point de vue circulatoire( puisque c'est l'afflux sanguin qui fait la variation chromatique) donné par un médecin urgentiste qui pratique aussi les cordes

 

Bleu ou rouge, voir violet, c'est pas grave, on a trois bonnes heures devant nous, sauf personne avec des soucis de vascularite( d'où l'importance de causer bobos du corps avec son partenaire avant, en toute transparence et d'en tenir compte)

 

Blanc...pas bon, defaire promptement

 

reste les risques articulaires( les tensions et torsions sollicitent les articulations( tendons, ligaments....) et là encore, éviter d'empiret des problémes déjà présents ou d'en créer en sollicitant sans progressivité l'elasticité du corps

Petit truc concernant les épaules et le classique TK ( bras dans le dos) 

Une petite luxation préalable des épaules aide bien et reprendre les tensions une fois le corps détendu pour bénéficier de l'elasticité supplémentaire aide à éviter les soucis

Achtung, on accompagne en sortie de cordes( détachement) le retour des bras en position normale pour éviter la tandinite, merci!

 

Et on se fait montrer les bons gestes par qui sait( si vous avez le bol d'avoir un kiné pervers, bingo!)

 

Reste la question des nerfs

 

Là méfiance méfiance

 

Surtout dans les bras ou le trio de nerfs radial médian cubital fait grave grave chier

 

Fourmis,  perte de sensations, doigts froids...on agit pour soulager en déplacant les cordes ou en détachant prestement

 

Le soucis vient quand l'encordé n'est plus en mesure de capter les signaux ( shooté par le jeu, ou....memebre bleur ou rouge du fait d'une interruption circulatoire qui anesthésie le membre)

 

Voila ou la couleur pose soucis

 

Dans les jambes chopper un nerf est peu probable

 

Bon on évite l'asphyxie non maitrisée en garotant le cou, heing!

 

 

La corde "zen", ça se pratique aussi.

 

Je parle surtout des cordes sadiques, parce que je m'y intéresse plus, pas parce que c'est la "voie royale" le seul vrai chemin de la vérité vraie de la corde qui se respecte!

 

Aspect psycho et risque en jeu:

 

On sollicite le corps de façon inhabituelle, que l'on soit sadique ou pas.

 

On provoque des sensations parfois intenses avec ce jouet, et qui dit émotion intense , dit remontée parfois de traumas enfouis

 

Ajoutons le cocktail hormonal parfois explosif induit par les sensations déroutantes, parfois intenses, qui modifie l'état de conscience....

 

On voit bien le craquage en jeu possible( ceci dit, c'est valable pour tout jeu SM, ça

 

savoir accompagner, être attentif, contenir les crises d'angoisse, de tristesse profonde, les rages, les coléres possibles...Etre pret à cela, c'est la job de l'encordeur

 

Ca fait partie du risque pris en conscience

 

Et donc oui, on ne joue pas fort et intense avec un parfait inconnu,...

 

 

Et puis vient le drop, le coup de blues post jeu, quelques minutes voir quelques jours plus tard

 

sevrage hormonal, coupure du lien qui fut fort avec le partenaire

 

Là aussi, il faut être prét, et ca touche autant l'encordeur que l'encordé

 

On prend un vrai contact avant, on lie un partenariat qui permet la confiance mutuelle

 

on joue....et on suit, on interrompt pas brutalement la connexion

 

On respecte les temps, les paliers de décompression de l'autre

 

Bref, on fait gaffe au corps et à l’âme quoi

 

On joue, c'est léger, fun, mais on le fait avec précaution, et vraie délicatesse, même si on joue à la brutalité violente durant la partie play( surtout même dirais-je car on va alors flirter avec les limites émotionnelles et physio du partenaire, donc sur le fil, on est d'autant plus concentré sur ce qu'on fait, à l'ecoute du corps de l'autre....Branché quoi....ca rejoint un brin le tantra^^

 

 

 

Le jeu sur les limites( edge play) ca m'excite grave en tout cas!

 

 

Et oui, dans ces zones, on a une perception des choses différente, clairement.

 

J'adoooooooore!

 

Pour l'aspect empowerment, je connais quelques cordeuses talentueuses qui sont pleinement dans cette démarche...

Rapprochez vous des cordeux prés de chez vous( il y en a , c'est certain) pour creuser vous même et vous donner les moyens de suivre la voie qui vous inspire...

 

Et au besoin déplacez vous pour partager et apprendre en compagnie de gens qui sont dans des démarches compatibles avec la votre

 

Moi , c'est en pur jouisseur que je pratique.

J'suis un être basique!

 

PS

 

Gaffe à l’ocytocine, Les cordes, ça attache au fond, comme le gratin!

https://www.youtube.com/watch?v=dzBRMMi7lhk

RépondreCiter
Posté : 31 janvier 2020 15 h 44 min
Anne.Tv
(@anne-tv)
Level 3

Long, passionant et très bien argumenté. 👍 

RépondreCiter
Posté : 31 janvier 2020 18 h 31 min
Page 9 / 9
Partagez sur les réseaux sociaux: