Mise sous clé – ceinture chasteté

ceinture chastete

Je me présente:

Séverine, épouse soumise née en 1977 qui est mariée avec son Maître depuis juin 2004.

Dès le début de notre relation en 1999, nous avons pratiqué des jeux coquins mâtinés de BDSM et de fétichisme. Nous aimons le cuir, le latex, les corsets et les jeux de D/S.

Après avoir lu de nombreux récits et articles relatifs aux ceintures de chasteté et souvent joué avec des ceintures en cuir, j'ai osé franchir le pas de faire l'achat d'une ceinture sur mesures afin de confier mon intimité à mon Maître et Lui-seul dans le courant de l'année 2010.

Si les ceintures de chasteté en cuir sont un sextoy amusant, elles ne sont pas du tout adaptées au port permanent et ne sont pas d'une grande efficacité. De plus, elles provoquent à la longue des irritations.

Après renseignements pris sur le net et auprès de femmes qui portaient déjà cet accessoire, j'ai choisi de commander une ceinture chez le fabricant allemand My-Steel, leurs modèles étant discrets et n'entravant pas les mouvements de la porteuse.

J'ai commandé le modèle "super ergonomic" à taille incurvée avec un bouclier vaginal et un câble passant dans la raie fessière pour empêcher toute pénétration anale mais permettant de déféquer. Après réception du kit de mesures, j'ai mis une amie dans la confidence et elle a pris les mesures que j'ai envoyées chez le fabricant en choisissant une garniture en silicone rose très girly.

chasteté

Quatre semaines plus tard, en novembre 2010, ma ceinture était livrée dans un colis des plus discrets. Lors de l'ouverture, mon coeur battait très fort et j'ai été subjuguée par la beauté de l'objet!

Comme une enfant, je n'ai pu m'empêcher de l'essayer immédiatement. Elle m'allait parfaitement en enserrait parfaitement mon bassin et m'empêchait totalement de me toucher le sexe et l'anus. Je l'ai ôtée avant que mon Maître ne rentre en prenant soin de la cacher soigneusement jusqu'au jour J, lors du réveillon du Nouvel An 2011.

Je décomptais les jours avec fébrilité et impatience!

 

Quelques jours avant la date tant attendue, j'ai rédigé une supplique à mon Maître pour qu'Il devienne l'unique gardien de mon intimité, lettre que j'ai mise dans l'emballage cadeau avec la ceinture, toutes ses clés et la notice d'utilisation.

Le 31 décembre, mon Maître a trouvé que j'étais assez fébrile...

A minuit, je Lui ai donné ce paquet cadeau devant nos amis présents (ils sont au courant de nos jeux et y participent régulièrement). Il fut très surpris du contenu qu'Il a regardé sous tous les angles avant de lire ma demande de chasteté à haute voix devant nos amis. Il m'a demandé alors si j'étais sûre de vouloir cela, question à laquelle je Lui ai répondu par l'affirmative. Il a souri et m'a tendrement enlacée avant de me dire que, puisque que tel était ma volonté, Il serait dorénavant le propriétaire de mes orifices mais, qu'avant de me mettre sous clé, Il m'offrait une dernière nuit de liberté sexuelle avec nos amis présents.

Au petit matin, j'étais épuisée et heureuse de cette nuit de folie. Après le petit-déjeuner, mon Maître m'a ordonné de me présenter nue au salon, mains sur la tête. Il m'y attendait avec nos invités, la ceinture placée en évidence sur la table basse. Après avoir été menottée dans le dos, ils m'ont léché le sexe et massé l'anus jusqu'au moment où j'ai joui.

Mon Maître a alors pris la ceinture qu'il m'a mise en place afin d'enserrer mon bassin et a fermé les serrures avant de vérifier qu'il était bien impossible que j'aie un quelconque rapport en la portant. il m'a alors tendrement embrassée et couverte de câlins en me remerciant pour ce cadeau original, preuve de mon Amour envers Lui.

Cela fait maintenant 6 ans et demi que je suis sous clé, ma ceinture n'étant enlevée que pour faire l'Amour quand Il le désire et pour faire ma toilette intime.

3 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :