Shadow

Arnaques sur Twitter concernant le sexe

Source : https://fr.123rf.com/photo_118474790_computer-hacker-in-white-mask-and-hoodie-obscured-dark-face-data-thief-internet-fraud-darknet-and-cy.html (consultée le 19/11/2019)

Les arnaques sont un véritable fléau pour tout un chacun. Elles sont partout, surtout sur Internet, et encore sur les réseaux sociaux. C’est surtout le cas de Twitter.

À force d’être régulièrement confronté à eux, je fini par les reconnaître le plus souvent, voire à prédire la suite. Mais leurs dernières tentatives, audacieuses et culottés, me fait prendre conscience que d’autres que moi se laisseraient prendre au piège plus facilement, car incapables de différencier une personne authentique d’un fake qui cherche à vous arnaquer.

Du fait qu’ils sont nombreux et que beaucoup se font avoir ainsi, je souhaite parler de ce sujet aux twitternautes qui suivent des contenus pornographiques. Ce, en me basant sur ma propre expérience.


I- Twitter “pornographique” : un nid pour les arnaqueurs

Effectivement, contrairement à Facebook ou Instagram, Twitter est plus tolérant en matière de contenu pornographique (bien que ce soit encadré par certaines règles), ce qui permet aux stars du porno, camgirls, exhibitionnistes, libertins, amateurs de pornos, etc., de s’y retrouver. Et vous-même vous en faites sûrement partie, tout comme “Le Monde Sensuel d’Anna” qui possède son propre compte Twitter.

Cependant, qui dit sexe, porno et compagnie, dit aussi présence d’arnaqueurs. Effectivement, du fait que Twitter attire les amateurs de sexe, de porno, ou des personnes qui recherchent désespérément un plan cul, cela attire également des individus malveillants qui cherchent à dérober soit :

  • Votre identité (par vos noms, prénoms et photos) ;
  • Des informations confidentielles sur vous ;
  • Votre argent.

Soit pour usurper votre identité et se faire passer pour vous, de votre identité jusqu’à vos informations confidentielles (donc ne soyez pas étonné si un jour la police vienne sonner à votre porte, un mandat d’arrêt à la main), soit pour voler une partie ou la totalité de votre argent.

Comment ces arnaqueurs tentent-ils d’arnaquer les twitternautes ? En se faisant passer pour des femmes exhibitionnistes, des camgirls, des femmes avides de plans culs, ou alors des stars du porno qui souhaitent faire quelque chose avec vous. De quelles façons précisément ? En tirant profit de leur profil pour vous proposer du sexe, showscams, un abonnement, demande d’aide et autres services.

Donc, si vous avez un compte Twitter et que vous suivez un contenu pornographique et que vous avez une communauté lié au monde du sexe, attendez-vous à ce qu’un arnaqueur vous contact et vous fasse une proposition “alléchante et à lécher”. Plus votre communauté est grande, plus vous êtes exposé à ce risque (ce qui est mon cas).

 

II- Quelles sont ces arnaques et comment les reconnaître ? Propositions de techniques et de moyens

Les arnaqueur se font passer pour une autre, imite une abonnée que vous suivez déjà, vous suis le plus souvent après avoir liké une de ses photos “volées” (technique d’hameçonnage) pour vous suivre et espérer que vous le suivez en retour agit sitôt que vous le suivez en retour.

Pourtant, c’est tout à fait possible de reconnaître des arnaqueurs. Comment ? C’est ce que je vous propose de découvrir à travers des propositions de techniques et de moyens que j’utilise pour identifier personne authentique, les fakes, ainsi que les arnaqueurs.

Reconnaître un arnaqueur n’est pas aussi difficile que ça en à l’air. Car, le plus souvent, ce sont toujours les mêmes techniques. C’est à force d’avoir toujours affaire à ces mêmes techniques que j’ai fini par acquérir assez de connaissances pour reconnaître un arnaqueur quand l’un d’eux fait une tentative avec moi (à moins que ce soit le même arnaqueur que utilise régulièrement sa méthode contre moi, ce qui ferait alors de lui un arnaqueur idiot, incapable de s’adapter).

Voici un essai de propositions de techniques d’arnaques et comment les reconnaître :

1-1. Le “Hi” ou “Salut alors quoi de neuf ?”

Un exemple d’arnaque facilement reconnaissable :

Des inconnu(e)s qui vous abordent par des “Hi/Hey [nom d’utilisateur, avec souvent de longs chiffres derrière]” ou des “Salut, quoi de neuf”. Cette technique est fréquente mais, à ma connaissance, inoffensive : au pire, vous répondrez juste au vent. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas anguille sous roche, de toute évidence.

Un conseil : n’ouvrez pas, supprimez-le directement.

 

1-2. La méthode “KGB” : l’interrogatoire

J’appelle la méthode dite “KGB”, la technique utilisée par les arnaqueurs pour tout savoir de vous. À mes yeux, c’est l’une des méthodes les plus courantes chez l’arnaqueur.  Pour mon cas, c’est l’arnaque dont je suis le plus confronté. Le plus souvent ça arrive soit quand vous suivez un faux-compte et qu’il vous suis en retour, soit qu’il vous suit sans avoir de follow back.

Comment cela se déroule ?

Le plus souvent, ça commence par “Bonjour” ou “Hi”, selon la langue de la personne. Une fois la conversation commencée, tout s’enchaîne : “Tu vis dans quelle ville ?”, “Quel âge as-tu ?”, “Es-tu marié(e) ?”, “C’est quoi ton métier ?”, “Tu gagnes combien ?”…

Dans toute conversation normale, on ne pense jamais autant de questions intimes et d’affilées, surtout quand la première chose qu’elle veut connaître c’est votre localisation exacte, et qu’après, combien vous touchez d’argent (donc, combien l’arnaqueur peut espérer vous en soutirez).

Le plus troublant, c’est que les arnaqueurs posent les mêmes questions et dans le même ordre. Ce qui vous donne l’impression de donner systématiquement les mêmes réponses. C’est ce qui vous permet de reconnaître là une tentative d’arnaque.

Au point que maintenant, dès qu’on me dit “Salut”, puis “Tu vis dans quelle ville ?”, j’arrête tout de suite et je dis “Stop” en leur signalant que j’ai reconnu leur technique “classique” d’arnaque car “trop prévisible”. Le plus souvent, ça se termine par “OK, au revoir !”, puis un bon blocage. Il m’est arrivé juste une seule fois où on a essayé de me déstabiliser en essayant de me faire passer pour un gars qui a un sérieux problème (un conseil pour vous conforter dans l’idée que c’est un arnaqueur : vérifiez que c’est une personne authentique et non un fake).

Conseil pour reconnaître : Plusieurs questions intimes qui défilent et qui sont les mêmes d’un twitternaute à un autre.

 

1-3. L’invitation

Une autre technique des arnaqueurs : l’invitation.

Vous recevez un Message privé (souvent après avoir suivi un compte) : la personne vous remercie pour le follow ou d’avoir liké ou retweeté ses contenus, et vous invite soit…

  • À venir la rejoindre sur son site pour tchater ou assister à ses showcams ;
  • Aller sur un site ou plateforme de showcams en vous invitant clairement à payer ses prestations ;
  • Vous proposer des tarifs “intéressants” pour lui acheter des photos et des vidéos de “nudes” ;
  • Une invitation directe pour vous rencontrer ou pour que vous rencontrer l’imposteur ;
  • Vous proposer des prestations d’escort girl.

Voici quelques captures d’écrans démonstratifs :

  1. Quelqu’un qui m’invite directement à la voir lors d’un “live nude show” :

2. Une invitation directe pour une rencontre :

Quand on voit un nouveau compte et qu’on lit ce genre de présentation, il y a anguille sous roche.

3. Et un exemple de conversation où une personne, que vous ne connaissez pas, vous invite carrément à dépenser de l’argent pour elle en lui achetant ses “productions et services” :

Proposition de vente

Si quelqu’un vous écrit un message privée dont la première chose est une de ces propositions, sans aucun bavardage, et que, souvent, on vous propose d'”acheter”, n’en croyez pas un seul mot : c’est forcément une arnaque !

 

1-4. La demande d’aide

Il m’est arrivé à deux reprises d’être confronté à ce type d’arnaque : la demande d’aide.

Voici comment cela s’est passé :

  1. Une fois, j’ai suivi une “femme” (quand j’étais peu expérimenté en la matière) avec qui je discutai énormément pendant quelques jours, en novembre 2014. Puis, “elle” m’a annoncée qu'”elle” partait en voyage au Maroc puis, le lendemain, m’annonce qu’on lui a tout volé, qu’elle n’a plus rien, qu’elle ne va pouvoir ni retourner à son hôtel ni rentrer chez elle en France, qu’elle ne connait personne, etc. J’étais donc son “seul et unique espoir”, me demandant 300 € pour la dépanner, avec une promesse de remboursement. C’est le genre d’arnaque qu’on trouve assez souvent sur les réseaux sociaux : une personne qui n’est pas prudente ou qui n’a pas conscience de l’existence de ce genre d’arnaque ce fera avoir. Si vous étiez face à cette “femme” et que, par générosité chevaleresque, vous l’aidez de bon cœur en lui envoyant 300 €, avec cette promesse d’être remboursé… votre bon cœur vous aura fait perdre 300 € !!! Donc un conseil : si quelqu’un vous demande de l’aider en lui envoyant une grosse somme d’argent, refusez !
  2. Un fake se faisant passer pour le second compte d’une abonnée (second compte que je venais de suivre), me demandait mon aide pour acquérir quelque chose, mais n’y arrivait pas en raison de difficultés techniques. Cette personne était prête à me guider, d’autant que “ça ne coûtait rien”. Oui, mais jusqu’à ce qu’on me demande de l’argent pour obtenir certains codes !… Là, ce n’était pas une anguille sous roche, mais une murène sous roche ! C’était une tentative pour me pirater et voler tout mon argent ! 
  3. Suivant un bel exemple d’arnaque, appelant à votre générosité. Déjà que la personne propose de nude ou autres prestations payantes, voilà que la personne vous écrive pour vous demander une somme aussi énorme.  Une très belle façon de vous escroquer plus de 2.000 €. Et avez-vous remarqué les fautes ? Non, amis lecteurs, ne soyez pas dupes : c’est une tentative d’arnaque que vous voyez-là ! Ne la croyez pas sur parole et faire preuve de générosité envers elle. Une fois de plus, votre ignorance et votre bon cœur causeront votre perte… la perte de plus de 2.000 € (ça fait mal, hein ?)

Donc, si on vous demande de l’aide, mais qu’on vous demande d’utiliser votre argent, c’est obligatoirement une arnaque !

 

1-5. “T’as paypal ?”

L’arnaque la plus évidente qui soit à mes yeux. De mémoire, cela m’est arrivé qu’une seule fois. Cette technique est pourtant courante, parait-il. Une technique pourtant culotté. Car demander presque directement à la personne, sans bavardage, si elle a paypal (donc lui demander en gros si elle a de l’argent pour le lui en donner), faut oser ! De quoi faire rire un certains nombre de personnes… et faire pleurer les personnes n’ayant pas été assez prudentes et qui se sont faits avoir.

Si on vous pose cette question, c’est évident que la personne n’en a que pour votre argent et essaiera de vous sucer jusqu’à la moelle… Plus efficace qu’une fellation pour vous pomper toutes vos bourses !

 

2. Des comptes fake qu’on peut tout à fait démasquer

Quel que soit le type d’arnaque, il y a toujours derrière un faux compte (dit fake). Et l’arnaqueur derrière le fake appliquera alors une des arnaques que j’ai évoqué tout à l’heure (méthode KGB, invitation, papal, etc.).

Et pourtant, il est tout à fait possible de reconnaître et de démasquer un faux compte et l’arnaqueur derrière.

Voici comment reconnaître un faux compte.

D’abord, quelques exemples illustratives :

  • Exemple de faux compte n°1 :

Voici le véritable compte :

Si vous connaissez du monde sur Twitter, vous trouveriez le premier compte suspect. Pourquoi créer un second compte quand le premier n’est pas suspendu et si ce n’est pas un compte de secours ? Et il y a divers indices pour vous mettre la puce à l’oreille : un compte original qui, le plus souvent, ne vous suit pas et qui, dès la création du “second compte”, vous suit immédiatement ; une lettre en plus dans le nom du compte (un e par exemple) ; ainsi que des incitations à aller sur un lien.

Il existe également un autre indice, très révélateur. Si vous suivez déjà un compte principal et que celui-ci vous suit en retour mais vous écrit très peu voire jamais, et que sur son “second”, dès que vous le suivez, il se montre bavard et vous propose tout de suite un plan cul ou autre, il y a toutes les raisons pour qu’il y ai anguille sous roche.

Un conseil : en cas de doute, contactez le compte original et demandez-lui si c’est un nouveau compte ou un fake (dans la majorité écrasante des cas, on vous répondra que c’est un fake et on vous demandera de le signaler).

  • Exemple de faux compte n°2 :

Comment reconnaître que c’est un faux compte ? Si vous avez un doute sur tel ou tel compte, vous téléchargez une ou plusieurs photos de ce compte (soit-disant les siennes), vous utilisez un comparateur d’images (Google images, Bing images, ou encore Tineye), et voilà le résultat :

On a la preuve que l’une de ses photos soit-disant la sienne a été téléchargée sur un de ces sites. Donc, ce compte est bien un fake.

Il existe également un moyen imparable pour vérifier l’authenticité d’un compte : demander à la personne de faire un selfie avec son nom ou une vidéo d’authenticité. Si la personne accepte, vous avez la preuve qu’elle est réelle, même si tout prouve qu’elle est fausse. En revanche, si elle refuse à n’importe quel prix, ou vous répond “je vais le faire, laisses-moi du temps” et vous bloque ensuite, ou, au lieu de vous répondre, vous bloque tout de suite : vous venez de démasquer un fake, voire un arnaqueur !

Un conseil : en cas de doute, vérifiez toujours l’authenticité d’un compte.


Voilà ! Je vous ai donné au mieux les cartes pour vous protéger face aux arnaqueurs. Face à ce crime en pleine expansion, les twitternautes les moins renseignés, les moins prudents et les plus vulnérables (peut-être vous, ami lecteur ou amie lectrice qui êtes en train de me lire) doivent avoir entre les mains les meilleures armes qui soient pour lutter face à ça :  le savoir. Ce savoir, je viens de vous le donner en vous disant toutes les types d’arnaques que j’ai pu rencontrer et comment je suis parvenu à les reconnaître.

Les arnaqueurs essaient très régulièrement de m’avoir, encore en encore, du fait que je suis un gros profil amateur de seins, sexe et autres. Donc, si cela arrive à moi, cela peut vous arriver, et vous risquerez d’être confrontés autant que moi. Alors, faites bon usage de ce savoir.

Enfin, si vous décelez un faux compte arnaqueur, vous pouvez toujours le signalez à Twitter. Vous pouvez même signalez toute tentative d’arnaque.

Source : https://fr.toluna.com/opinions/3991850/Les-arnaques-sur-internet consultée le 01/12/2019)

Alors…

Source : https://www.degrafa.org/faire-attention-aux-arnaques-du-travail-a-domicile-sur-le-web/ (consultée le 19/11/2019)

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.