Shadow

10 ans d’amour – Episode 4

L’appel partie 2

Il profita qu’elle se tourna pour rejoindre le fauteuil en face, pour se lever et la suivre sans qu’elle ne voie son érection. Une fois positionné derrière le fauteuil, il avait une vue magnifique sur sa chevelure.

Des teintes de roux foncé et clair dansaient devant ses yeux. Sa queue de cheval semblait tenir, non pas par un élastique, mais par une mèche de cheveux enroulée autour. Ils brillaient dans la lumière du jour et semblait encore plus lisse qu’avant.

Reprenant ses esprits, il tira quelque peu en arrière la blouse “Je serai plus à l’aise en étant directement sur la robe.” Expliqua t’il. Elle répondit d’un petit :

“Oh d’accord.”.

Alexia se pencha en avant et l’aida à enlever la blouse “Tu veux que j’enlève aussi la robe ?” Lui dit-elle d’un air léger. Stéphane n’avait que cette envie, la découvrir nue et l’explorer ainsi. “Non pas pour cette fois.” Répondit-il rapidement pour ne pas bafouiller. Même si tout son corps en avait envie, il ne savait pas quand arriverai sa femme et la situation serait difficile à expliquer.

Il fit passer sa queue de cheval sur le devant, profitant ainsi de découvrir la légèreté de sa chevelure. Il la fit s’écouler le long de ses doigts et commença à masser gentiment ses épaules.

Elle se laissait aller, profitant de ce moment de calme et de détente. Après avoir chauffé et détendu les muscles des épaules, il monta lentement le long de sa nuque et fini par masser son crâne.

Après peu de temps, elle respirait profondément et soupirai de plaisir. Le sexe de Stéphane toujours prêt à exploser semblait voir son compte-à-rebours arriver à 0, surtout qu’il se frottait sur le haut du fauteuil.

 

Après une dizaine de minutes, une sonnerie retentit, elle ne venait pas de la porte d’entrée, ni de la cuisine, mais de la commode derrière Stéphane. Tournant le regard, il vit un rectangle noir posé dessus :

“Ah c’est mon ordinateur ! Tu peux me le donner s’il te plait ?”

Stéphane obéit et n’eut qu’à pivoter pour le prendre et le lui donner :

“Mais je croyais qu’il n’y avait pas de wifi ici ?”

“Oh si, mais il était coupé à ton arrivée. Et continue de me masser, tu le fais si bien.” Sa réponse était accompagnée d’un regard soutenu et d’un petit sourire en coin.

Ne pouvant résister à pareille invitation, il fit à nouveau tourner ses pouces dans le dos de son hôte. Il regarda dans le vide devant lui pour éviter de se mêler à la vie privée d’Alexia. Cherchant à comprendre pourquoi elle avait éteint le wifi. Il entendit l’ordinateur s’ouvrir, et le bruit d’acceptation d’appel :

 

“Eh bien, j’espère que je ne dérange pas !”

La voix, Stéphane la reconnu directement, Anne. Instinctivement, il enleva ses mains des épaules d’Alexia et les croisa innocemment dans son dos.

“Ne te fais pas d’idée ma belle, je profite de son don de masseur, que je loue d’ailleurs. Il a réussi à me débloquer la nuque, fabuleux. Tu en as de la chance, tu sais?”

“Si tu le dis, mais tu peux me passer mon mari, j’ai 2 mots à lui dire.”

“Oh mais pas de soucis, je vous laisse.”

Se levant, elle donna l’ordinateur à Stéphane accompagné d’un :

“Tiens, c’est pour toi.”

Et d’un clin d’œil, elle partit en direction de la porte. Il la regardait partir heureux d’avoir pu l’avoir au bout de ses doigts, mais anxieux de la réaction de sa femme. Son pantalon était toujours sur le point de craquer et le dernier clin d’œil d’Alexia n’arrangeait pas les choses. Il baissa les yeux et fit un sourire gêné à sa douce tout en allant s’asseoir. A l’opposé de la pièce Alexia ferma la porte.

“Salut chérie, ça fait plaisir de te voir, tu penses arriver quand ?” Le ton qu’il employait était flottant, il s’était dépêché de prendre la parole le premier pour éviter de subir les foudres de sa femme dès le début.

à suivre …

Retrouvez les récits de Legras ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.