Une week end à deux - Ep 5 _ Par Alinea - Le Monde Sensuel d'Anna

Une week end à deux – Ep 5 _ Par Alinea

Episode #5

Quand le désir se fit plus fort que la fatigue, ils reprirent l’exploration du corps de l’autre, jouèrent des mains, de la bouche, pour faire monter le désir de l’autre.

Il lui téta ses seins, caressa son dos, descendit jusqu’à sa vulve encore humide de leurs précédents exploits. Elle caressait son sexe, embrassait son torse, le mordillait. Le temps n’avait plus d’emprise sur eux, ils ne le voyaient pas défiler, perdu au désir qu’ils avaient de se satisfaire mutuellement.

Il l’allongea doucement sur le dos et se positionna entre ses cuisses tout en continuant ses caresses et ses baisers. Ils se regardèrent et d’un mot elle lui signifia qu’elle était prête, qu’elle le voulait en elle. Alors, il se positionna et lentement, il introduisit son sexe en elle.

Il n’avait pas réellement besoin de prendre autant de précaution, elle était assez excitée pour le recevoir. Mais il savoura cet instant où il prenait possession d’elle. Il la vit fermer les yeux de plaisir, elle lui dit que c’était bon, qu’il pouvait accélérer le mouvement, qu’elle voulait le sentir fort.

Il accéléra donc augmentant à chaque coup de reins les gémissements qu’elle ne pouvait retenir. Elle s’agrippait à son dos, transportée par la jouissance qui montait en elle. Son bassin accompagnait les coups de rein qu’il avait de plus en plus vigoureux. Il lui murmura qu’il voulait changer de position.

 

Elle s’installa donc à quatre pattes sur le lit, anticipant le plaisir de cette position qu’ils affectionnaient tous les deux. Si elle ne permettait pas de se regarder dans les yeux, elle avait le mérite de la rendre plus libre, de se laisser aller plus facilement.

Il s’installa derrière elle et repris possession de son corps, donnant des coups de rein francs et rapide. Elle finit par accompagner le mouvement, gémissant de plaisir. Leurs corps claquaient l’un contre l’autre, les excitant d’autant plus.

Il fit courir sa main le long de son dos, caressa ses fesses, ses hanches et se fit un passage jusqu’à son clitoris avec le quel il joua. L’effet ne se fit pas attendre, le plaisir de sa partenaire fut encore plus intense et il su qu’elle n’était pas loin de l’orgasme. Il voyait ses bras trembler, elle avait du mal à tenir la position sous l’intensité de la jouissance qui montait.

Tout en restant en elle, il l’aida à se coucher sur le ventre, puis il repris ses assauts. Les cris de plaisirs ne furent pas longs à envahir de nouveau la pièce et il mêla bientôt les siens à ceux de sa compagne.

Il lui caressa encore le dos, se fraya de nouveau un chemin à son petit bouton. Il la vit agripper l’oreiller, haleter fort et son corps commençait à trembler. Elle tentait de résister, voulant faire durer cet instant merveilleux, mais ne fut pas de taille face à la puissance de l’orgasme qui montait en elle.

Lui aussi n’allait plus tenir longtemps, mais il voulait qu’elle vienne en premier, faisant passer son plaisir en priorité. Elle explosa sous la jouissance, cria fort alors que son corps se tendait en se décollant un peu du matelas.

Il vint juste après, tout aussi bruyamment. Il fit encore quelque aller-retour en elle, puis ils s’effondrèrent tous les deux sur le lit, épuisés. Dans un état de demi conscience, ils s’enlacèrent avant de s’endormir.

à suivre…

Retrouve les récits d’Alinea ici

One Comment

Laisser un commentaire