Étiquette : restaurant

Secret Square – Restaurant et Cabaret aphrodisiaque Paris

Secret Square – Restaurant et Cabaret aphrodisiaque Paris

Actualité
Le Secret Square Avec charme et finesse, le Secret Square éveille vos sens, vous invitant à déguster une cuisine aphrodisiaque et raffinée tout en jouissant du spectacle d’effeuillage des plus belles danseuses de la capitale. Qui n’a jamais rêvé de s’échapper le temps d’une soirée ? Canapés de velours rouge, orgue à parfums, bougies et lumières tamisées, totalement imprégné du style boudoir, le lieu nous transporte vers les années folles et leur atmosphère polissonne et glamour. Photo by Geoffroy Benoit Photo by DR Photo by Pierre Senard Plaisir et prestige se mêlent pour vous offrir une soirée inoubliable… Vous savourerez produits de saisons et saveurs aphrodisiaques, vous délecterez de grands crus millésimés et vous régalerez du spectacle des sublimes danseuses. Un délice p
55 heures à Paris – Ep 14 _ Par CamilleC

55 heures à Paris – Ep 14 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
H22.5 Vendredi 20H30   Tu as appelé un taxi. Nous l’attendons devant la porte de ton immeuble. La chaussée est encore mouillée après l’orage et l’atmosphère est devenue beaucoup plus respirable. La lumière du jour commence à baisser. Nous sommes nous aussi « rafraîchis », la douche a fait du bien. J’ai mis un costume noir cintré mais pas trop strict, une chemise blanche sans cravate et je ne suis pas peu fier d’être entouré par deux beautés comme vous. Les cheveux lâchés, des bijoux en or, une robe tunique crème, des spartiates dorés dont les lanières remontent haut sur le mollet, tu arrives par ta tenue à être à la fois chic et parfaitement décadente. On dirait une princesse barbare en route pour une orgie dans un palais de la Rome antique. Quand à C, votre opération shoppi
Escapade au restaurant – par Escapade33

Escapade au restaurant – par Escapade33

Récits Érotiques
Un rêve éveillé au pays des litchis...   C'était par une chaude soirée d'été, ma compagne et moi avions décidé de dîner au restaurant. Elle avait revêtu pour l'occasion une petite robe légère flottante qui ne cachait rien de sa peau bronzée et de ses formes voluptueuses. En descendant l'escalier de notre immeuble, elle me confia à l'oreille avec un sourire coquin : " je n'ai rien mis sous ma robe...". J'ai tenu à vérifier par moi même cette troublante information et j'ai glissé ma main sous sa robe. Le contact doux, ferme et lisse de la peau de ses petites fesses m'a confirmé qu'elle disait vrai. Mais j'ai dû retiré à contrecœur cette main si bien placée et nous sommes partis. Inutile de préciser que je me sentais déjà très à l'étroit dans mon pantalon quand nous sommes entrés dan