Étiquette : FFH

Une Maison pour 4 – Ep  30 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 30 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
EpilogueAvec les beaux jours nous nous sommes doucement retrouvés. Nous avons fait quelques barbecues à votre nouvelle petite maison. On a fait quelques apéros, dans votre ancien chez vous. En avril vous avez fait ce fameux voyage en Espagne. Et le ventre de Carine s’arrondit doucement. Je n’aurais jamais pensé qu’elle aurait un enfant avant moi ! C’est juste bizarre parfois de n’être que de simples amis. Alexia s’est lancée à fond, je dirais même de manière quasi effrénée dans son boulot. Et ça commence à payer. Les premiers temps la maison semblait bien vide, l’hiver fut triste et bien silencieux. Même entre nous cela manquait de chaleur et puis doucement nous avons pris nos marques dans cette maison à nouveau trop grande pour moi. Elle a commencé à redécorer les choses à son goût. Ensui
55 heures à Paris- Ep 13 _ Par CamilleC

55 heures à Paris- Ep 13 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
H21 Vendredi 19H00 Je suis nu devant vous. En dehors bien sûr de l’entrave métallique autour de mon sexe. C me regarde avec un regard si fort. Je me demande si le fait que je t’obéisse ainsi devant elle l’excite autant que cela m’excite. La douleur est d’ailleurs plus intense que jamais sur mon pénis et surtout mes testicules qui au fur et à mesure des excitations des dernières heures semblent durcir, peser. Je me tiens debout. Tu sembles apprécier ma docilité. « Bien, très bien petit soumis. Je vous réserve encore quelques belles surprises et je suis heureuse de voir que vous êtes dans d’aussi bonnes dispositions. » Tu t’approches de C, l’aides à se relever puis lui retires sa robe. Elle se laisse manipuler tout en gardant un œil sur moi. La voici tout aussi nue que moi, ne portant pl
55 heures a Paris- Ep. 12 _ Par CamilleC

55 heures a Paris- Ep. 12 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
H20.5 Vendredi 18H30 Notre petit groupe a été calme sur le chemin du retour et j’ai senti C assez gênée à mes côtés. Je connais cette impression, quand après être allé un peu plus loin que ce que l’on avait pensé être acceptable, on est tiraillé entre la honte et la fascination pour cet autre soi que l’on vient de découvrir. Suis-je un monstre ? Mais pourtant qu’est- ce que c’était bon… Je préfère donc la laisser réfléchir seule et le reste de la compagnie s’est un peu rendormie bien aidée en cela par la chaleur maintenant lourde et désagréable. Des nuages d’orage apparaissent à l’Ouest, ils ont déjà englouti le soleil et l’ambiance a bien changé depuis que nous sommes partis il y a à peine deux heures. Quand nous arrivons à ton appartement tu es déjà rentrée. Tu es rayonnante dans un
55 heures à Paris – Ep. 11 _ Par CamilleC

55 heures à Paris – Ep. 11 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
H18. Vendredi 16H Notre petite bande est on ne peut plus joviale en cette chaude après- midi. La bouteille de champagne s’est vidée à toute allure. Nous discutons de tout et de rien sur ton balcon, pendant un petit moment nous sommes juste un groupe d’amis comme les autres. Finalement MA propose que nous partions tous faire un tour, peut être jusqu’aux Jardins du Luxembourg question de profiter du beau temps. Au moment où nous allons quitter ton appartement le portable de MA vibre. « Oh attendez ! C’est M ». Tout le monde s’arrête et la regarde. Ton pouvoir sur nous tous est, il faut bien l’avouer, total alors que tu n’es même pas avec nous. MA lit ton SMS à haute voix. On l’écoute religieusement. « MA, maintenant que nos tourtereaux sont réconciliés, il va falloir éviter qu’ils ne fas
Un sejour inoubliable – Episode 13

Un sejour inoubliable – Episode 13

Récits Érotiques
Le ton est donné, l'ambiance est sympathique mais l'heure avance. Pascal propose qu'on aille au restaurant qui jouxte le bar. N'ayant pas réservé, il demande à Vanessa d'aller retenir une table pour huit convives. Je propose de l'accompagner. Nous nous levons. Au moment de se faufiler entre la table basse et les jambes de ses parents, Vanessa trébuche et se retrouve propulsée en arrière sur un des canapés, les jambes en l'air. Forcément, tout ceux qui sont face à elle (dont Karine, Christophe et Marc) ont vu qu'elle ne porte rien sous sa jupe ! Clarisse qui n'a pas loupé la scène y va de sa petite réflexion : - Y'a pas qu'à la piscine que le port de la culotte est proscrit ! - Quand on a goûté à la nudité, explique Isabelle qui a vu aussi la scène, on ne peut plus s'en
Un séjour inoubliable – Ep11 _ Par Alfaducentaure

Un séjour inoubliable – Ep11 _ Par Alfaducentaure

Récits Érotiques
Episode #11   La mer n'est pas très chaude mais l'eau limpide nous invite à piquer une tête. Nous profitons des joies de la mer : on nage, on barbote, on s'envoie de l'eau, on se pousse, on se bouscule... de vrais gamins !   Après cette récréation, on s'affale sur nos serviettes. Re badigeonnage de crème pour moi. Vanessa déjà bien bronzée n'a plus vraiment besoin de protection solaire. On est allongé tous les deux sur le dos mais j'ai du mal à rester en place : se caresser la bite au soleil est un régal. Il ne faut pas beaucoup de temps pour qu'elle atteigne une dimension idéale pour remplir un sexe féminin qui n'attendrait que ça (vous devinez à qui je pense ?). Mais Vanessa semble plongée dans un semi sommeil, que fais-je ? Après réflexion, je laisse tran
55 heures à Paris – Ep. 6 _ CamilleC

55 heures à Paris – Ep. 6 _ CamilleC

Récits Érotiques
H6 Vendredi 4h00 La petite troupe se met en marche. Toi devant et tous derrière. Je cherche désespérément un regard de C qui fait comme si je n’existais pas minaudant au bras de Pierre et te suivant avec empressement. Comme deux petits gardes chiourmes MA et Charlotte ferment la marche derrière moi. Nous repassons côté « public » puis sans même s’arrêter sortons dans la rue. L’air frais me fait du bien. J’essaie de ne pas penser, de marcher machinalement sans vraiment réfléchir à ce que je suis en train de vivre. Le regard fixe, je dois ressembler à un zombie et quelque part je suis plus mort que vivant. Pierre déclenche l’ouverture automatique de son gros 4X4 garé à quelques pas de l’entrée du White Cellar. C et toi le rejoignez sur les sièges avant, je me retrouve une nouvelle fois e
Un séjour inoubliable – Ep 10_ Par Alfaducentaure

Un séjour inoubliable – Ep 10_ Par Alfaducentaure

Récits Érotiques
Episode #10   Nous parlons de tout et de rien, de la chaleur qui s'installe, de la fraîcheur de la piscine, de la matinée de Clarisse, de la reprise du travail demain pour Vanessa etc. - Qu'est-ce que vous avez prévu de faire cet aprèm ? lance Clarisse. Vanessa me regarde. - Je ne sais pas, que proposes-tu Vanessa ? - Profiter du soleil non ? Mais à la plage, je connais un petit endroit sympa. - N'oubliez-pas qu'on a rendez-vous avec tes parents pour l'apéro à 19h30. - On y sera t'inquiètes pas, d'autant plus qu'il faut que je coure un peu avant. - Que tu coures ? - Oui, un footing d'une petite heure comme je fais deux ou trois fois par semaine. - Ah cool, par contre je ne pourrai pas te suivre en courant, mais plutôt à vélo, j'ai vu qu'il y en avait dan
Un séjour inoubliable – Ep. 9 _ Par Alfaducentaure

Un séjour inoubliable – Ep. 9 _ Par Alfaducentaure

Récits Érotiques
Episode #9   - Je déjeune avec vous et je repars ensuite, dommage, j'aurai bien profité de la piscine et d'autres choses... - De quoi ? Ajoute-je. - De voir deux beaux corps nus ça donne des envies ! Elle s'approche de Vanessa et l'embrasse tendrement sur la bouche pendant qu'une de ses mains descend sur ses seins, les malaxent, pince les tétons puis s'aventure sur son ventre pour terminer entre les cuisses. Je suis planté là, debout, à admirer le spectacle et forcément je bande encore ! - Je crois qu'elle aimerait beaucoup se faire lécher, tu ne veux pas venir Jérôme ? Pendant ce temps je vais préparer la table, me suggère-t-elle. - Humm oui viens mettre ta langue sur ma chatte, insiste Vanessa.   Je m'avance de quelques pas. Vanessa est allongée sur
Un séjour inoubliable – Ep 8 _ Par Alfaducentaure

Un séjour inoubliable – Ep 8 _ Par Alfaducentaure

Récits Érotiques
02 Episode #8   - Tu vois que j'ai bien fait de la porter, mais fais attention, on pourrait nous arrêter pour débauche, me lance-t-elle. C'est vrai que je ne prête pas attention à notre entourage alors je me calme... Les emplettes réalisées, nous regagnons la villa.   Je m'affaire à la cuisine pour préparer le repas qui sera très simple : melon, crudités, fromage et fruits, le tout accompagné d'un vin rosé bien frais. La fenêtre a vue sur la piscine, j'aperçois Vanessa près d'un transat. Elle retire la tunique achetée il y a une heure et se retrouve nue. C'est la première fois que je la vois ainsi au grand jour. Quelle beauté ! Elle s'approche du bord du bassin et plonge. Après quelques longueurs, elle revient près du bord et m'aperçoit. - Tu devrais veni