Un robot sexuel programmé pour être violé fait scandale !

True Companion, la première société spécialisée dans le commerce de robot sexuel vient de créer un robot programmé pour être violé.
C’est ce qui fait scandale aux Etats-Unis !

Roxxxy, un robot sexuel vendu 9995 $ ( 8570 € ) fait scandale. Pour ce prix, vous pouvez le personnaliser, et choisir son caractère. L’un d’entre eux, Frigide Farrah, serait quelqu’un de timide et réservée, qui refuserait toute avance si on lui fait des attouchements.

Ce qui fait polémique, est que ce robot sexuel inciterait au viol. Même si on ne peut pas vraiment catégoriser cela comme un viol vu qu’un robot ne peut consentir ou non une relation sexuelle.

J’ai fait ma petite recherche, et c’est surtout une mauvaise interprétation du descriptif de ce robot sexuel. Ce caractère imiterait le rôle d’une femme qui refuserait de coucher dès le premier soir, demandant à être séduite.
Il n’y a pas de quoi en faire un plat !

Pour les plus curieux, vous pouvez choisir 5 caractères différents. Frigid Farrah, Wild Wendy, Mature Martha, S&M Susan, et Young Yoko.

37 coupes de cheveux différentes dans 40 couleurs. 5 couleurs pour les yeux, et différents maquillages.

 

Comme pour les sextoys zoophiles, ( relire l’article zoophilie contre fantaisie – Sextoy WTF ! ), je ne vois pas où est le problème. Une femme a le droit d’assouvir ses fantasmes, je ne vois pas pourquoi un homme ne pourrait pas. Il y a une différence entre la réalité et le virtuel. Ce n’est pas parce qu’un homme souhaite assouvir son fantasme de viol sur un robot sexuel qu’il fera exactement la même chose avec une femme.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à poster des commentaires pour interagir avec l’article.

4 Comments

Laisser un commentaire