Un de mes premiers fantasmes... - Le Monde Sensuel d'Anna

Un de mes premiers fantasmes…

Une découverte 

Un après midi, après une délicieuse partie de jambe en l’air, Jules me demande de lui parler de mes fantasmes. C’est alors que je lui dévoile une envie inédite.  » J’aimerais bien que tu m’attaches ».
Tu sais, une des premières demandes, où tu es toute timide, attendant la réaction de l’autre. Car oui, j’ai déjà été attachée, mais c’était du classique, une paire de menottes, un masque sur les yeux, et cela s’arrêtait là.

Mais là, j’avais envie de plus, une envie d’être complètement attachée, avec différents liens. Tu vois, la contrainte, être totalement abandonnée à la merci de l’autre. Tout cela m’excitait énormément, sans oublier le côté esthétique.  Je voulais que mon corps soit ligoté!

Curieux, mon Jules était très intéressé par une nouvelle expérience, c’est donc sans hésitation, et avec une grande excitation que nous sommes rendu dans un sexshop proche de chez nous. Après avoir flâner dans les rayons,  nous choisissons le livre « Osez… le Bondage« , écrit par Axterdam et édité par La Musardine. Sans oublier d’emporter avec nous nos premières cordes.

achat sexshop

Une fois rentrés chez nous, nous avons attaqué notre lecture, et nous avons testé notre première posture de Bondage : Le diamant Kikkou. Nous étions un peu gauche mais le désir était intense, le plaisir d’être attachée encore plus fort, et nous avons refait l’amour avec une excitation toujours plus grande.  Ce fut notre entrée dans le milieu du bondage. Depuis, nous avons étoffé nos pratiques et tentons régulièrement de nouveaux Shibari et autres techniques de bondages. Jules s’est ainsi amélioré, et a appris à faire les nœuds.

 

fantasmes marquesfantasmes marques 2

Une jouissance de voir son corps marqué par les liens, de lire la tresse de la corde sur notre peau.

 

 

 

 

 

J’espère que cette découverte t’a plu, et n’hésites pas à partager tes fantasmes ou techniques en commentaires.
X.O.X.O.

Anna

17 Comments

Laisser un commentaire