Le Cunnilingus – sexe oral

Après t’avoir parlé de la fellation, je parle ( enfin ) du Cunnilingus, ou Cunnilinctus.
Ce terme vient du latin, « Cunnus » pour vulve et « Linctus » pour lécher.
Cette pratique consiste à stimuler la vulve, le clitoris et l’entrée du vagin avec la bouche et la langue.

Comme chaque homme aime une fellation différente, sache que pour les femmes, c’est pareil. Chacune aura sa façon d’aimer un cunni.
Je ne donne pas un mode d’emploi, ni les 10 astuces pour réussir un cunnilingus en 7min et 30sec. Comme toujours, je te donne mon ressenti et ma vision.

 

Le commencement – Cunnilingus

Pour débuter cette pratique de sexe oral, pour moi, l’important est l’hygiène ! Il faut être propre et fraîche.
Si faire une fellation avec une odeur suspecte te rebute, faire ou recevoir un cunni avec une odeur de marée aura le même effet !

L’épilation n’est pas obligatoire, mais il faut avouer que le contact avec une peau douce et lisse est plus agréable que de lécher un hérisson.
Messieurs, pensez aussi que vos barbes ne sont pas toujours douces, et ce n’est pas forcément agréable de se faire lécher par le hérisson !

Il ne faut pas non plus abuser du savon. Notre intimité se sentait attaqué et riposte, et donc sentir plus fort que la normal.
Donc de l’hygiène oui, mais sans excès non plus.

 

Dans quelles positions ?

Celles que vous aimez ! L’important est d’être à l’aise pour donner et recevoir !
Allongée, assise, débout les jambes écartées, ou bien en 69. Installez vous confortablement. Il n’y a pas de règles pour le plaisir.

 

Comment faire ?

Le cunnilingus est une pratique amenant du plaisir et pouvant conduire à l’orgasme. Celui-ci n’est pas obligatoire, tu peux stopper  un cunni pour faire d’autres folies avec ton/ta partenaire.

Sur le net, tu peux trouver énormément de conseils. Mais pour moi, l’essentiel c’est le plaisir. Il faut être à l’écoute de sa partenaire , être attentif à sa respiration, ses gémissements, suivre les réactions de son corps, les ondulations de son bassin ou si elle te bloque la tête entre ses cuisses !
C’est le meilleur indicateur de réussite de votre gâterie. Apprenez à la décrypter et découvrir comment son corps fonctionne.

Soyons clair, un cunnilingus, ce n’est pas comme lécher une glace. On ne mord pas la minette de sa partenaire. Il faut commencer en douceur, baiser, coup de langue sur la vulve, faire durcir le clitoris.

 

Point de Géographie

Le clitoris est situé au dessus du sexe, dissimulé dans le « capuchon », plus ou moins proéminent selon les femmes. Ce petit bouton est à manipuler avec soin, attention aux succions trop fortes, aux coups de dents. Les caresses sont possibles mais ce n’est pas une manette de PlayStation, on appuie pas dessus.
Si tu t’y prends bien, il durcit de plaisir et devient très sensible !!!

Pour en revenir au cunni, tu peux souffler, lécher, aspirer, pincer délicatement les lèvres et le clitoris. Jouer avec sa langue et varier l’intensité, plus fort, plus vite, toujours en observant les réactions de votre douce.
Perso, j’adore quand sa langue fait un 8 sur le clito !

Evidemment, on peut glisser sa langue dans l’entée du vagin où même y faire des va et vient avec ses doigts pour augmenter le plaisir !
Attention le « doigtage » ne signifie pas « limage » de vagin. Varier le rythme, synchroniser les doigts et la langue sur le plaisir donné.

 

On arrête quand ?

Si madame est au bord de la jouissance, autant continuer à lui donner du plaisir. Il n’y a pas de temps imposé ! Vous pouvez arrêter quelques minutes après pour passer à une pénétration ou autre. Attention tout de même, après un orgasme, le clitoris est sensible et douloureux.

 

Conclusion

Ne cherche pas à faire un marathon, mais à donner du plaisir. Apprend à reconnaître les réactions de ta partenaire et ne néglige pas l’hygiène pour un moment des plus agréable.

 

Enfin, si tu as des questions, n’hésites pas à me laisser un commentaire. Et j’en parle sur le forum ici.

X.O.X.O.
Anna

cunnilingus

11 Comments

Laisser un commentaire