La passion du Concierge – Par Mary-Jo

Je me lève et nourris mes canaris comme tout les matins. Je prends ma douche et je reste en peignoir de satin qui m’arrive jusqu’aux fesses.

J’ai le robinet d’eau du lavabo qui est bouché, ce qui me pose problèmes car je voulais laver mon sexe avec la lavette.

 

Besoin d’aide

 

J’appelle le concierge qui vient très rapidement. Il me voit en peignoir, il sourit. Je lui explique la situation du lavabo et il regarde le problème. Un homme dans ma salle de douche émoustille tout mon corps et ma tête se rempli d’images plus érotiques les unes que les autres.

Il se relève et voit que je ne suis pas dans mon état normal. Il me fait face, je me colle contre la porte, son corps me touche, je le regarde avec des yeux remplis de désir. Alors, il retire ses gants de travail et sa combinaison. Je n’ose pas penser ce que je m’apprête à faire avec mon concierge, le désir l’emporte sur mes pensées. Il prend ma tête entre ses mains et m’embrasse passionnément, comme si une pulsion l’avait pris soudainement.

Sa main se place dans l’ouverture de mon peignoir jusqu’à mon sexe, je l’embrasse encore plus fort tant je suis excitée. Je parcoure son corps de mes doigts jusqu’à ce que je me baisse pour sucer son sexe. Ma bouche fait des va et vient tout en le tenant avec le pouce et l’index. Son pénis est dur et je le sens être excité.

Nous nous déplaçons jusqu’au canapé et il met sa langue dans mon sexe mouillé, il trouve le point G avec facilité et ses va et vient me font défaillir. Sa langue coquine joue habilement avec mon clitoris, mes jambes en tremblent de désir et de plaisir. Je gémis et il vient placer son sexe en moi.

Quand il me pénètre je me sens partir de désir. Nous nous embrassons passionnément et je sens ses coups de reins contre moi ce qui me fais envie de jouir. Nous nous mettons à jouir ensemble, nous ne pouvons nous retenir plus longtemps. Ce moment est court mais tellement passionné car le temps nous était compté, son téléphone a sonné sans que nous ne l’entendions. Je me lève du canapé en essayant de ne pas tituber, je lui amène un verre d’eau et un linge de bain. Il remet ses habits et sa combinaison, il répare mon lavabo et repart comme si rien ne s’était passé. Je me mets à repenser à ce moment si fort, cette pulsion si rapide.

S’il revient je ne lui dirais pas non à mon concierge.

9 Comments

Laisser un commentaire