Auteur : CamilleC

Un maison pour 4 – Ep 20 _ Par CamilleC

Un maison pour 4 – Ep 20 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
27 octobre tard dans la nuit. Journal d'Alexia Me voilà rentrée…Suis-je en un seul morceau ? Oui mais soit contente, savoure ta vengeance tu as réussi. Je suis anéantie. Physiquement, moralement, je suis atteinte de partout. Je ne sais même pas comment j’ai pu revenir chez nous, dans cette maison silencieuse où tout le monde semble dormir. Que s’est-il passé ? Tu vas le savoir par ailleurs mais puisqu’il me faut faire, tenir ce journal. Alors voilà ! Je suis arrivée à cette fameuse adresse, je n’ai pas osé sonner, j’ai juste tapé 3 coups bref à la porte. Tony m’a ouvert lui-même. Tu te demandes pourquoi je dis « lui-même » ? Tu le sais, mais je vais te le dire tout de même. Ils étaient 5 dans le grand salon. 5 hommes, tous propres sur eux comme on dit, la grande classe quoi. La suit
Une maison pour 4 – Ep 19 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 19 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Aucune nouvelle de toute la journée. A midi j’ai hésité à faire un aller-retour à la maison mais je me suis ravisé. J’ai retourné encore et encore dans ma tête toutes ces images, tes messages, la scène ce matin chez nous. Sans en conclure quoi que ce soit. J’espérais qu’Alexia m’enverrait peut être des messages pour me dire comment cela se passait, comment tu étais à ton retour. Rien. Finalement peu après 17 H je reprends la route, la peur au ventre, les mains tremblantes sur le volant. Quand j’arrive à la maison le quartier est calme, presque silencieux, endormi. Un des chats du voisinage, assis sur le trottoir me regarde descendre de la voiture et me diriger vers la porte d’entrée. Je prends une forte inspiration et je rentre.   C’est toi que je vois en premier, débout dans
Une maison pour 4 – Ep 18 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 18 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Mercredi 26 octobre 2016. Jour 12 Quand je me lève, Alexia est assise dans un peignoir de la Pension sur la minuscule terrasse en forme de triangle, elle regarde le jour se lever sur la mer. C’est un jour de semaine et il va falloir que je parte rapidement pour bosser surtout qu’il faut que je dépose Alex à la maison et que je me change. Je la laisse rêvasser sur le balcon et me douche rapidement. Quand je ressors de la salle de bain, faute de mieux, elle s’est rhabillée avec sa magnifique robe dos nu d’hier soir. Dehors les rayons du soleil illuminent l’océan au large. Tout est beau. Si je n’étais pas déjà en retard je lui ferais encore l’amour, là devant cet horizon. Elle me regarde, un peu gênée par la situation. Je lui souris. « Il faut qu’on y aille j’
Une maison pour 4 – Ep 17 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 17 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Mardi 25 octobre 2016. Jour 11 –suite J’ai pris Alexia dans mes bras. J’essaie de la rassurer, tendrement. Je respire fort. Impossible de la rhabiller avec son bras attaché. On ne se dit rien. Je n’ose pas revenir sur ce que l’on vient de vivre et elle non plus semble-t-il. Quand les cris de plaisir de Nadia cessent je garde les yeux fixés sur la porte. Les voilà qui reviennent, rhabillés, souriants. Sans un mot James détache Alex. Assez froidement il lui tend sa robe et nous dit : « Merci pour ce moment c’était parfait. Vous direz à Tony que nous le rappellerons si nous souhaitons vous revoir avant notre départ ». Je reste bouche bée. C’est donc fini ? Je bafouille. « Heu oui, OK, bien sûr. » J’aide Alexia à réajuster sa robe. Nos regards se croisent. E
Une maison pour 4 – Ep 16 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 16 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Mardi 25 octobre 2016. Jour 11 –suite-. Alexia ainsi attachée est si belle que je ne fais même pas attention à ce qu’ils se disent. Subjugué je reste un instant immobile pendant que Nadia derrière moi continue de m’abreuver d’insanités avec son accent vulgaire de Californienne. James s’est lui approché d’Alex. « Caresse-toi » lui ordonne-t-il. De sa main libre, timidement elle effleure sa chatte. « Mieux que cela ». Elle joue un peu avec son bouton puis glisse deux doigts en elle. Nadia et moi la regardons et je sais que cela l’excite. James doit lui aussi apprécier. « Si tu jouis, si tu ne te contrôles pas, je m’occuperai de ton mec » Lui dit-il moqueur. Nadia passe sa main sur mon pantalon. Elle sent comme je suis excité par la situation malgré la mena
Une maison pour 4 – Ep 15 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 15 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Episode #15 Nous nous levons et nous dirigeons vers l’ascenseur, Alexia a un sourire crispé mais semble être prête à me suivre quoi qu’il arrive. Je salue le garçon en uniforme. « El Senor Jones nos espera ». « Si, muy bien. » Il appuie sur le bouton du dernier étage. La porte se referme. La main d’Alex sert la mienne un peu plus fort. La porte s’ouvre. « Numero 2 a la derecha senor ». « Gracias. Buenas Noches. » Nous sortons. Déjà l’ascenseur redescend. Nous faisons quelques pas dans le couloir vide jusqu’à la grande porte de la suite numero 2. Je frappe. A peine 5 secondes se passent et on ouvre. C’est un homme d’une cinquantaine d’années, barbe grisonnante, costume sombre qui nous accueille. Il est grand, dans les 1M85, et bien bâti. De grands yeux clairs, la peau assez matte. Il
Une maison pour 4 – Ep 14 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 14 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Journal d’Alexia Qu’est-ce qu’il va se passer derrière cette porte qui vient de se refermer ? Qu’est-ce qu’elle est lourde Carine qui se laisse quasiment porter. C’est un poids mort. Mort comme tu as l’air d’être Camille. On a l’air beaux comme ça avec une Carine encore ivre qu’on va prendre pour une pocharde et nous deux, lamentables à la supporter, à la porter. Le froid me saisit il faut dire que je ne suis pas trop habillée. Cette robe, ce gilet jeté sur mes épaules et une paire de bas pour couvrir mes jambes. Camille a le regard perdu, dans le vague à regarder le trottoir. Carine a la tête penchée sur son épaule. Pourquoi est-ce que je me sens seule ? Pourquoi j’ai l’impression que le temps s’est arrêté lorsque la porte s’est refermée. D’ailleurs qui suis-je moi vis-à-vis d’eux
Une Maison Pour 4 – EP 13 _ Par CamilleC

Une Maison Pour 4 – EP 13 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Journal d’Alexia : Cette atmosphère est pesante, prenante et il règne comme une aura de sexe, du sexe dur, certainement pas vraiment consenti. Qu’est ce qui nous empêche de nous lever Camille ? Qu’est ce qui nous empêche de nous barrer ? Ah oui j’oubliais, ta compagne, Carine qui saoule est couchée. Tu ne la laisseras pas. Je le comprends bien sûr, mais là ? Que va-t-il encore se passer ? C’est quoi ce jeu ? Finalement tu ne dis rien, mais ma main est restée seule. Je ne sais même pas si tu es encore parmi nous. Peut-être que je n’aurais pas du dire qu’on y allait. Après tout on aurait pu refuser. Mais quelle conne je suis parfois. Camille c’est quoi ce petit sourire au coin de tes lèvres ? Toi aussi tu de demandes de quoi ce jeu est fait ? La bouteille s’arrête à nouveau et me désigne.
Une Maison Pour 4 – Ep 12 _ Par CamilleC

Une Maison Pour 4 – Ep 12 _ Par CamilleC

Non classé
Notre vie à quatre. Journal. Dimanche 23 octobre 2016. Jour 9 -suite-. « Oui on y va tous » répond-elle simplement. Et on est reste paralysés un instant. Et puis tu dis « Et bien alors on y va ». Il nous faut peu de temps pour être prêts et pour que nous embarquions vers chez Max ou plutôt son hôtel, chic, à Biarritz. La porte est là devant nous. C’est Margot qui sonne et c’est Max lui-même qui ouvre, un sourire aux lèvres. Il ne se force pas il est réellement content de nous voir tous les 4, apparemment. Mais il ne dit pas un mot, simplement il s’efface pour nous laisser entrer et nous entrons à la suite les uns des autres vers le centre de la chambre, plutôt sombre. Forcément, les volets roulants baissés presque jusqu’à terre, ça laisse peu entrer la lumière. L’ambiance met mal à l’ai
Une Maison Pour 4 – Ep 11 _ Par CamilleC

Une Maison Pour 4 – Ep 11 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Dimanche 23 octobre 2016. Jour 9 Le petit déjeuner est servi et je mange tranquillement avec Alexia quand vous descendez toutes les deux. Vous vous installez à table. Tout est assez calme jusqu’à ce que tu brises le silence. « Bien, je vous dois des explications par rapport à Max ». Alexia et Carine sortent de leur torpeur et te regardent maintenant avec attention. Je comprends que tu n’as même pas donné de détails à Carine hier pendant que nous étions là-bas. «A la fin de mes études, quand je me suis installée à Paris. J’ai eu une amante, qui avait 10 ans de plus que moi. Elle m’a initié à pas mal de choses. Je n’avais que très peu d’expérience. Elle avait beaucoup d’ascendant sur moi. Un jour elle m’a dit que l’on allait voir un de ses amis à Genève. Je sa