Auteur : CamilleC

Une Maison Pour 4 – Ep 10 _ Par CamilleC

Une Maison Pour 4 – Ep 10 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Episode #10 Ce qui me frappe tout de suite c’est que Max ne parle pas à Alexia, il regarde la caméra et ne s’adresse qu’à toi. «Alors Margot ? Tu te souviens Genève ? Cela fait combien de temps ? 7 ans ? ». Tu ne réponds rien. Ni au micro ni par message. Puis il continue, sans vraiment prêter attention à Alex, il la tire par les bras, remet les menottes, raccroche la chaîne au crochet du plafond. Sans aucune tendresse, comme si elle était une poupée quelconque. Son attention est à la caméra, vers toi. « Tu étais encore jeune et innocente. Comme celle-ci. Tu as bien changé à ce que l’on m’a dit. Et tu n’as pas résisté. Petite pute. Dès que je suis sorti tu m’as appelé. Ça ne m’a pas surpris mais je ne pensais pas que tu avais été une aussi bonne élève ». Silence à l’autre bout de la ligne
Une Maison Pour 4 – Ep 9 _ Par CamilleC

Une Maison Pour 4 – Ep 9 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Episode #9 Je ne la vois que de dos, mais de voir cette forme que je connais si bien trembler, me fait moi-même avoir la même réaction. Combien de coups y aura-t-il ? Je ne sais si c’est décidé en amont, je ne sais si ce viking a déjà décidé ou s’il va se laisser porter par la douleur qu’Alexia va ressentir ? Je ne sais rien et de ne rien savoir quelque part, m’excite. C’est douloureux la badine, je me doute ce n’est pas une certitude mais je le devine. L’écran montre à nouveau le viking lever le bras pour asséner un second coup sur les fesses d’Alexia. Je crois percevoir la morsure du bois sur sa peau. Elle a tremblé un peu plus. Un troisième coup s’abat sur sa peau, sur ses fesses que j’ai si souvent frôlées, touché, pétri en leur voulant toujours du bien. Là lorsque la badine s’abatt
Une Maison pour 4 – Ep 8 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 8 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Episode #8 Carine se reprend et tape « Vous avez vu son arrogance ? Elle a besoin d’être matée. A vous de jouer ». Tu la regardes et lui souffles. « Parfois tu me fais un peu peur, tu lis dans mes pensées ». Je ne peux m’empêcher d’être subitement jaloux de ce compliment que tu viens de lui faire. J’enrage intérieurement. Je suis vite ramené sur terre avec ce que nous voyons sur l’écran. Un homme de dos debout nous cache Alexia un instant. Il enlève son jean et son boxer et apparaissent ses fesses blanches en gros plan puis il se penche vers Alexia, lui tient la tête et pose son sexe déjà bien bandé sur ses lèvres. On ne voit que le bas de son corps, son ventre assez musclé. « Suce petite pute ». Dit-il en tirant vers son engin le visage de mon amie. Elle ouvre la bouche et il pouss
Une Maison pour 4 – Ep 7 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 7 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Episode #7 Notre vie à quatre. Journal. Samedi 22 octobre 2016. Jour 8 Avec tes nouvelles activités, nos boulots respectifs, après la soirée de lundi le reste de la semaine a été beaucoup plus calme. Tu rentres, comme moi, assez tard le soir. Alexia se donne à fond pour percer. Je sais que le soir, tard, vous ne faites pas que lire en haut, et avec Alexia nous aimons nous endormir dans les bras de l’autre après un petit câlin tendre ou passionné selon l’envie du jour. Mais nous n’avons pas revu Tony et tu ne nous a rien demandé pendant cette semaine. Hier soir avant de s’endormir Alex, qui n’est pas dupe comme d’habitude, m’a tout de même murmuré : « Ce calme avant la tempête m’intrigue. Elles ne nous ont même pas parlé de quoi que ce soit pour ce week-end. » Je n’ai pas su quoi
Une Maison pour 4 – Ep 6 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 6 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Episode #6 Je reste comme paralysé, assis là sur le sable, le livre encore entrouvert. Mon regard est rivé sur la nuque d’Alexia que je vois bouger entre les cuisses de Tony. Il la tient solidement, imprime son rythme. Je ne t’ai pas entendu arriver dans mon dos : « Ca t’excite hein ? ». Je ne réponds pas à ta provocation mais il suffit que tu regardes mon maillot pour que tu ais la réponse. Carine, elle, s’est approchée de Tony, elle s’est accroupie derrière lui, semble lui parler à l’oreille tout en le protégeant encore mieux d’éventuels regards. Alexia, plus tard, me dira qu’elle n’avait pas arrêté de l’exciter, de lui demander de la traiter comme une pute. Je vois subitement la main de Tony se crisper dans les cheveux d’Alex et une grimace me confirme qu’il vient de jouir. Il r
Une Maison pour 4 – Ep 5 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 5 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. 16 octobre 2016. Deuxième jour   C’est dimanche et nous avons pas mal traîné au lit. C’est l’odeur de bacon et des œufs qui m’a fait sortir de ma léthargie. Je savais que tu aimais les brunchs et autres gros petits dejs à l’anglo-saxonne mais pour ta première ici tu nous as gâté. Je ne sais pas depuis quand tu es levée mais tout est prêt. Les bols, les assiettes, les verres remplis de jus d’orange tout frais, le café fumant. Ne portant visiblement qu’un grand t-shirt, tu souris, tu as mis de la musique, ouvert la porte-fenêtre en grand. Carine doit dormir encore comme Alexia. J’ai enfilé un pyjama, je viens te rejoindre dans la cuisine où tu finis de faire cuire 5 ou 6 œufs au plat. Petit moment de grâce. Pour tout bonjour je t’embrasse par derrière
Une Maison pour 4 – Ep 4 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 4 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
C’est toi évidemment qui ouvre des vannes qui ne demandaient qu’à l’être. «Carine m’a dit beaucoup de bien de ta conduite Alexia.» Elle ne répond rien, les yeux baissés sur sa tasse. Tu continues provocatrice : « Par contre, j’ai l’impression que vous prenez de mauvaises habitudes. Ce n’est pas parce que tu dors et partage ta chambre avec Camille qu’il doit être présent à chaque fois que tu baises. Si Carine m’a bien fait les rapports que je lui ai demandés il semble que tu n’as encore jamais offert ton corps à Carine sans que Camille soit là. Je me dois de rappeler une de nos règles : Tu es notre petite chienne, tu dois obéissance à tout le monde ici ». Alexia relève un peu la tête « Je n’ai rien refusé à Carine… ». « Je sais mais tu aurais dû sentir qu’elle en avait envie ». Alexia je
Une Maison pour 4 – Ep 3 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 3 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Chez nous, 14 Octobre 2016.19H00 Nous y sommes demain tu seras là. Nous avons vidé la pièce du haut qui te servira de bureau. J’espère que tu apprécieras la jolie vue sur la montagne et le jardin. Je suis passé aussi à ton local dans le centre de Biarritz, tout est prêt. Ils ont installé internet et le téléphone hier. Alexia en deux semaines a bien pris ses marques et son bureau, qui a quasi la même vue que le tien car c’est la pièce juste à côté, se remplit de projets, d’échantillons et de dessins. Elle s’est achetée une petite mini d’occasion et elle va de rendez-vous en rendez-vous depuis son arrivée. Elle est radieuse. C’est peut être moi qui ai le plus de mal à m’adapter. Changer de chambre, bouger mes affaires, c’est un peu comme si j’avais moi-même changé de maison. Mais je n
Une Maison pour 4 – Ep 2 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 2 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Chez nous, 29 septembre 2016 17H30. Ça y est Alexia est installée. Il ne manque plus que toi. Depuis que Carine a passé le week-end à Paris il y a 10 jours la tension est remontée d’un cran. J’ai senti que tu l’avais rassuré sur tes intentions, sur aussi votre couple. J’ai aussi senti que Carine était presque aussi impatiente que moi de voir Alexia s’installer avec nous. Quand à toi, nos messages quotidiens des deux dernières semaines m’ont assuré que tu serais déjà là si tu en avais la possibilité. Comme tu me la demandé je t’écris ci-dessous le premier compte-rendu de ce qu’il s’est passé entre nous. Sans toi mais avec toi tout de même car rien n’aurait été possible sans notre rencontre.   Carine ne travaille pas et j’ai pris ma journée en ce jour de déménagement. Alexia est
Une Maison pour 4 – EP 1 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – EP 1 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Chez nous, 1er septembre 2016. Tout est allé si vite. Vous nous avez tenus au courant au fur et à mesure de nos vacances, comme nous le faisions de notre côté. Les deux semaines sont passées à toute allure. Tu as parlé d’un « déclic » chez toi, de cette envie de prendre ton destin en main et de construire ce dont tu rêvais depuis longtemps. Etre ton propre boss et mener ta vie comme tu le voulais. Tu as appelé tes clients russes, tu leur as parlé de ton projet, ils ont été ravis que quelqu’un et encore plus que toi, ait envie de s’installer là où ils passent de plus en plus de leur temps, au soleil, là où leurs ancêtres venaient déjà passer l’hiver il y a plus d’un siècle. Un cabinet d’avocat d’affaires sur la Côte basque l’idée était un peu folle mais entre ta clientèle de nouveaux r