Auteur : CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 31 _ Par Camille C

Une maison pour 4 – Ep 31 _ Par Camille C

Récits Érotiques
Epilogue - suite J’enfonce le clou : « Allez laisse-toi faire. Tu en as si envie… ». Je me glisse derrière elle et lui enlève son chemisier. Elle tremble de partout. Je lui dégage ses petits seins mais sans lui enlever complètement le soutien-gorge. Puis lui caresse les cheveux, presque tendrement. Alexia nous sourit. Anaïs se laisse manipuler doucement. Elle est quasi entre les cuisses d’Alex. Je finis de l’installer devant elle en lui remontant sa jupe aux hanches, je la roule bien pour qu’on voit sa culotte. A genoux juste devant Alex elle ne bouge plus. «Donne-lui le gode à sucer Alex ». Elle le retire, lui tends en lui souriant. «Mets lui direct dans la bouche ». Je tiens les bras d’Anaïs d’une main, lui caresse les cheveux de l’autre. Alex pousse doucement le bout humide entre
Une Maison pour 4 – Ep  30 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 30 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
EpilogueAvec les beaux jours nous nous sommes doucement retrouvés. Nous avons fait quelques barbecues à votre nouvelle petite maison. On a fait quelques apéros, dans votre ancien chez vous. En avril vous avez fait ce fameux voyage en Espagne. Et le ventre de Carine s’arrondit doucement. Je n’aurais jamais pensé qu’elle aurait un enfant avant moi ! C’est juste bizarre parfois de n’être que de simples amis. Alexia s’est lancée à fond, je dirais même de manière quasi effrénée dans son boulot. Et ça commence à payer. Les premiers temps la maison semblait bien vide, l’hiver fut triste et bien silencieux. Même entre nous cela manquait de chaleur et puis doucement nous avons pris nos marques dans cette maison à nouveau trop grande pour moi. Elle a commencé à redécorer les choses à son goût. Ensui
Une Maison pour 4 – Ep 29 – Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 29 – Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Dimanche 13 novembre 2016. Jour 30 Deux semaines que notre vie à quatre s’est mis sur « Pause ». Quelle désillusion, moi qui avait espéré une libération. Notre belle entente s’est brisée. Nous vivons comme deux couples en colocation et encore, je n’ai pas l’impression qu’avec Carine tu sois bien. Et Alexia ne reprend toujours pas pied. C’est pour cela que j’ai décidé de mettre les choses sur la table ce midi. Pour une fois que l’on se retrouve tous ensemble pour déjeuner. La pluie qui s’est installée depuis plusieurs jours nous met comme dans un cocon. La maison est entourée de bruine et de brume, comme isolée du reste du monde dans une atmosphère oppressante. En dehors des banalités d’usage personne ne parle. On entend le bruit de l’eau sur le toit. Je
Une Maison pour 4 – Ep 28 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 28 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Journal d’Alexia 30 Octobre Je suis réveillée depuis un petit moment. J’ai entendu Camille rentrer et j’aurais pu aller le voir lui demander comment tout s’était passé. Non, j’ai préféré qu’il me croit encore endormie. La peur sans doute. Les questions je me les pose depuis son départ je crois bien Margot. Tu en étais, tu sais tout à cette heure-ci. Je préfère me dire que tout s’est bien déroulé et de toute façon, j’ai tellement de chose dans ma tête Margot, tellement. Tu sais que j’ai honte de moi ? Tu sais que j’ai eu un plaisir fou durant cette soirée ?Mais tu sais que je devais être un pauvre joujou, une pouliche comme il m’a appelé, l’autre ! une poupée à baiser. Finalement Margot, c’est peut-être bien moi qui ait gagné car, en jouissant, en ayant tout ce plaisir, je les ai niq
Une Maison pour 4 – Ep 27 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 27 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Samedi 29 octobre 2016. Jour 15 – suite- Je roule le plus vite possible dans la nuit basque. Il pleut encore. Je ne croise presque personne à cette heure avancée grâce à cette météo qui n’a pas incité grand monde à sortir. Arrivé chez nous je frappe doucement à la porte. Carine m’ouvre. Elle est pâle, nerveuse mais me rassure immédiatement : «Tout est OK on t’attendait ». Je la suis, on monte, pousse la porte de votre chambre, notre ancienne chambre. Je me rends compte que je n’y suis pas rentré depuis ton arrivée chez nous. Tu es là. Et Max aussi. Vous avez parfaitement rempli votre mission. Tu l’as appelé, tu lui as proposé une soirée « comme autrefois », lui a parlé aussi de la présence de Carine. Il a marché. Vous avez bu, vous avez ri et puis tu lui
Une Maison pour 4 – Ep 26 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 26 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Journal d’Alexia 29 Octobre Qu’est-ce que je pourrais te dire Margot ? Ce que je ressentais à ce moment-là quand ils m’ont laissé là sur le sol? Te dire ces moments tellement étranges où j’ai cru que j’allais devenir folle mais où une sorte de plaisir étrange m’envahissait en même temps. A cet instant précis Margot, je trouvais cette soirée tellement bizarre, paradoxale même. Je voulais me sauver, me transformer en poussière et en même temps, ce que je ressentais dans ma chair, me procurait comme du plaisir. Pourtant Margot au début, juste le début où tout a commencé, l’humiliation était leur jeu. Je ne sais pas quel plaisir trouve l’homme à humilier ainsi. Avec force et violence, Tony m’a arraché ma robe. Tu sais ce que veux dire arracher bien sûr alors tu sais ce que j’ai pu vivre. E
Une Maison pour 4 – Ep 24 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 24 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Journal d’Alexia 29 octobre La porte s’est ouverte et sur le pas de la porte est apparu un homme vêtu d’un costume sombre. Il a dû être loué avec la villa celui -ci ! Il nous fait entrer. Tu vois j’aurais à ce moment précis, voulu remonter ma robe, jeter mes talons et m’enfuir à toute vitesse mais je ne l’ai pas fait. J’ai pensé à toi Margot, je sais ce que tu as subi par ma faute, et à notre plan. Alors lorsque le « larbin » s’effaça, je suis rentrée suivi de Camille. L’entrée était sombre. Je suis restée immobile attendant que l’homme nous mène au lieu de sacrifice. Tu vois Margot, je lui ai trouvé un nom à cette villa, la villa du sacrifice. Nous avons suivi l’homme jusqu’à ce qu’il ouvre une porte donnant sur un vaste salon bien éclairé. Il nous a fait entrer et puis il a referm
Une Maison pour 4 – Ep 23 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 23 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Vendredi 28 octobre 2016. Jour 14 Deux semaines que tu es là. Et j’ai l’impression que cela fait deux ans. Notre vie est tellement chamboulée ! Quand elle est rentrée la nuit dernière Alexia m’a raconté son calvaire avec Tony. Je lui ai fait part de mes découvertes. Nous avons alors décidé de mettre les choses sur la table avec toi et Carine. Pour savoir exactement ce qu’il se passe de ton côté avec Max, quel rôle joue Tony et comment tu envisages l’avenir. Alexia et moi avons le même avis : L’important c’est notre vie à quatre et il n’a jamais été prévu que quiconque vienne s’ajouter à l’équation sans l’accord de tous. De ce côté-là, et même si nous comprenons ce qu’il peut y avoir derrière, nous t’en voulons.   Ce soir nous nous sommes retrouvé
Une Maison pour 4 – Ep 22 _ Par CamilleC

Une Maison pour 4 – Ep 22 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Jeudi 27 octobre 2016. Jour 13 (suite) Nadia est allée directement sur le grand lit. Elle s’est installée à genoux, large sourire et yeux brillants. Je regarde James. J’attends ses instructions. Calmement il s’assoit dans un fauteuil tourné vers le lit. « Allez ! Déshabille-toi, ne la fait pas attendre ! ». J’hésite une demi-seconde puis commence à me dévêtir. Je pose tout sur une chaise, en essayant d’aller assez vite. Je regarde Nadia qui me fixe. Elle pousse un petit cri de surprise quand elle découvre la cage autour de mon pénis. « Oh oui c’est vrai ! » ricane James qui se relève et va ouvrir le tiroir du bureau près de la fenêtre. Il en sort une enveloppe portant le logo d’une société de coursiers de la ville, y plonge la main et en ressort la petite clé dorée qui doit me libérer.
Une maison pour 4 – Ep 21 _ Par CamilleC

Une maison pour 4 – Ep 21 _ Par CamilleC

Récits Érotiques
Notre vie à quatre. Journal. Jeudi 27 octobre 2016. Jour 13 Nous nous sommes juste croisés quelques secondes depuis que tu nous as punis, humiliés. Je ne vous ai pas entendu rentrer Carine et toi hier soir et ce matin je suis parti bosser avant que tu te sois levée. Ce n’est que ce soir, alors que nous allions partir, Alexia et moi, que nous t’avons vu, rentrer alors que nous sortions de la maison. Tu nous as simplement souhaité une bonne soirée. Je ne sais pas si c’était ironique. Carine n’a guère été plus bavarde pendant que nous nous préparions. Nous ne disons quasi rien sur la route. J’ai peur pour Alexia. Et elle a le visage fermé. Je sais qu’elle culpabilise pour l’autre soir mais au final j’ai désobéi comme elle. Je la dépose à l’adresse prévue avec en guise d’encouragement un t